Un rapport montre que les stratégies nationales de cyberdéfense n'ont pas suffisamment la confiance du public

31 Août , 2012, 16:51 BST de Defence IQ

LONDRES, August 31, 2012 /PRNewswire/ --

Les conclusions récemment rendues publiques d'une étude réalisée par Defence IQ indiquent que seulement 35 % du public a confiance dans la stratégie de cyberdéfense mise en place par le gouvernement de son pays.

L'étude, menée à l'échelle mondiale en prévision du Cyber Defence Forum 2012 qui aura lieu à Prague du 23 au 25 octobre, visait à déceler les tendances actuelles et perçues les plus récentes en matière de mesures de cybersécurité personnelle et la confiance générale dans les politiques de défense nationales.

Parmi les autres points saillants, il ressort notamment de l'étude que la cybermenace qui inquiète le plus est celle d'une attaque potentielle par un État étranger tandis que l'hacktivisme et le terrorisme ne sont actuellement pas considérés comme des risques crédibles pour la sécurité nationale dans le domaine de l'Internet. Dans le même temps, la majorité des personnes interrogées avouent avoir été la cible d'au moins 3 cyberattaques au cours de l'année écoulée. Pour visionner l'ensemble du rapport, veuillez consulter la page : http://bit.ly/PtiTTI

Selon l''équipe de Defence IQ qui a analysé les résultats, l'étude a été conçue pour « déterminer si les mesures actuellement prises pour assurer la cybersécurité sont comprises, éprouvées et mises en place de manière appropriée ainsi que pour déceler comment nous fonctionnons lorsque nous nous penchons sur nos propres vulnérabilités virtuelles. »

Les conclusions du rapport doivent servir de références lors des débats organisés dans le cadre du Cyber Defence Forum qui ciblera plus particulièrement les défis, activités et solutions qui s'offrent aux forces armées et gouvernements lorsqu'ils formulent des stratégies nationales pour mettre à jour leurs cybercapacités défensives et offensives et les rendre conformes à celles de la communauté internationale.

Au nombre des intervenants ayant confirmé leur présence figurent des décideurs originaires d'Europe, d'Afrique, d'Amérique du Nord et centrale ainsi que des représentants de l'OTAN, l'ENISA et de Georgia Tech.

Pour plus d'informations ou pour toute inscription au forum, veuillez consulter le site http://www.CyberDefenceForum.com ou contacter :

E-mail : defence@iqpc.co.uk

Tél. : +44(0)207-368-9300

LA

SOURCE Defence IQ