Un sénateur américain salue Wenliang Wang pour ses initiatives de protection de la nature

29 Juillet, 2015, 19:56 BST de China Dandong Yalu River Estuary Wetland Gushan Protection Station

S'agissant du communiqué de presse intitulé « Un sénateur américain salue Wenliang Wang pour ses initiatives de protection de la nature », publié le 23 juillet 2015 par l'intermédiaire de PR Newswire, nous avons été informés que l'organisation dont émane l'information aurait dû être lue « China Dandong Yalu River Estuary Wetland Gushan Protection Station » comme la source et non « Mr. Wenliang Wang », comme cela a été initialement publié par inadvertance. Le communiqué complet et corrigé est le suivant :

Un sénateur américain salue Wenliang Wang pour ses initiatives de protection de la nature

WASHINGTON, 23 juillet 2015 /PRNewswire/ -- Le 22 juin dernier, le sénateur américain et ancien chef de la majorité Harry Reid (D-NV) a salué M. Wenliang Wang, président du China Rilin Industrial Group, pour les efforts de protection environnementale qu'il a déployés en vue de réhabiliter les marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu en Chine. Ces marécages couvrent plus de 200 000 acres, et on estime qu'ils « revêtent une grande importance comme zone d'alimentation et de repos pour des centaines de milliers d'oiseaux migrateurs et d'échassiers », selon la Réserve naturelle nationale des marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150722/240588  
Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150722/240589

La sénateur a déclaré : « M. le Président, je souhaite aujourd'hui saluer l'entrepreneur et le philanthrope Wenliang Wang pour son engagement et son dévouement en faveur de la réhabilitation des marécages les plus impressionnants au monde, les marécages de la l'estuaire de la rivière Dandong Yalu en Chine ».

Reid a ajouté que c'étaient les « efforts privés et les liens personnels de M. Wang avec la région de Dandong qui l'ont amené à investir des millions de dollars dans la réhabilitation des marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu ».

Selon la Réserve naturelle nationale des marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu, quelque 5 millions d'échassiers représentant 55 espèces différentes traversent 20 pays et régions de l'Alaska vers la Sibérie, volant vers le sud à travers l'Asie de l'Est, l'Asie du Sud-Est vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Les marécages sont situés à 1 860-3 100 miles des zones de reproduction en Alaska et en Sibérie, et à 3 100-3 728 miles de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande où les échassiers passent l'hiver. C'est l'endroit le plus proche de la toundra du pôle nord où les échassiers peuvent trouver suffisamment de nourriture avant de se rendre dans les zones de reproduction. Après leur réhabilitation, les marécages figurent parmi les zones humides les plus habitées sur ces routes migratoires et accueillent plus d'un million d'oiseaux qui y passent l'hiver, traversent la région ou s'installent dans les marécages en raison de leur situation unique, de la salubrité des environs et de l'abondance des disponibilités alimentaires.

En mars 2007, 12 barges rousses appelées « E7 » en Nouvelle-Zélande ont été dotées pour la première fois de systèmes de pistage GPS afin de contrôler leurs activités. Le 17 mars 2007, les E7 ont quitté Miranda, en Nouvelle-Zélande, volé 7 jours sans s'arrêter sur une distance de 6 342 miles et atteint les marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu. Ce fut le vol sans escale le plus long jamais enregistré pour des oiseaux migrateurs. Sur leur chemin, il y avait plusieurs endroits adéquats où les E7 auraient pu s'arrêter, mais ils ont choisi de ne pas s'y arrêter et de continuer jusqu'aux marécages, les barges rousses restant très fidèles à leurs zones de repos. Les cinq semaines qui ont suivi, les E7 ont résidé dans les marécages afin de se préparer pour leur vol vers l'Alaska qui a été enregistré le 1er mai 2007. Actuellement, on dénombre dans ces marécages 250 espèces d'oiseaux, 76 espèces de poissons, 103 espèces différentes d'amphibiens et de mammifères, et 365 espèces différentes de plantes.

S'agissant de leur rôle dans la protection de l'environnement, les marécages sont également devenus un centre d'alimentation et de repos populaire pour l'un des oiseaux les plus rares au monde, la mouette de Saunders. Il n'en reste qu'environ 7 000 spécimens dans le monde, et plus de 2 600 se sont installés dans les marécages. En 2014, l'organisation Wetlands International a octroyé aux marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu le titre de « meilleure station pour les pluviers ».

Au cours des dix dernières années, M. Wang a fait du port de Dandong l'une des plus importantes passerelles vers le nord-est de la Chine, avec une capacité annuelle de 138 millions de tonnes. Son entreprise est aujourd'hui le plus grand contribuable de Dandong, une ville qui compte près de 2,5 millions d'habitants.

En outre, M. Wang a élargi ses intérêts commerciaux à d'autres secteurs, et il est ainsi devenu le plus grand acheteur de graines de soja et de maïs en provenance des Etats-Unis et du Brésil pour produire de l'huile de soja de haute qualité destinée aux marchés chinois. M. Wang a donné des dizaines de millions à plusieurs universités, dont Harvard et NYU aux Etats-Unis, ainsi qu'à 30 écoles et 1 000 ménages par an dans les zones défavorisées de Chine.

Récemment, M. Wang s'est engagé à investir des millions de dollars pour créer des mangroves aux Etats-Unis, au Brésil et en Chine en vue de sauvegarder nos littoraux et de réhabiliter les marécages.

« Je salue M. Wang pour son attachement à protéger les marécages de l'estuaire de la rivière Dandong Yalu qui présentent un grand intérêt à l'échelle internationale, et je lui adresse tous mes vœux de réussite pour la suite de ses efforts pour protéger notre environnement et réhabiliter ces sites importants », a déclaré le sénateur Reid.

LA

SOURCE China Dandong Yalu River Estuary Wetland Gushan Protection Station