UNE ÉTUDE PUBLIÉE DANS LE NEW ENGLAND JOURNAL OF MEDICINE FAIT ÉTAT D'UNE DROGUE EXPÉRIMENTALE QUI POURRAIT MENER À UN TRAITEMENT POUR UNE MALADIE HORMONALE DÉBILITANTE

20 Avril, 2000, 13:22 BST de Sensus Drug Development Corporation

    
  • SOMAVERTMC (pegvisomant injectable) remporte du succès dans une étude portant sur le traitement de l'acromégalie

 


 Austin, Texas - Une étude qui a fait date, dont les résultats ont été publiés dans l'édition d'aujourd'hui du New England Journal of Medicine (NEJM), a démontré qu'une drogue expérimentale utilisée pour traiter l'acromégalie était efficace pour 89 p. 100 des patients et généralement bien tolérée. SOMAVERTMC (pegvisomant injectable) est conçu pour bloquer les effets de la production excessive d'hormones par une tumeur de l'hypophyse.


 


 «SOMAVERT semble très prometteur en tant que nouveau traitement pour les malades atteints d'acromégalie», a déclaré l'endocrinologiste très connue, Anne Klibanski, M.D., professeur de médecine, du Massachusetts General Hospital et de la faculté de médecine de Harvard, co-auteure de l'étude. «Ce nouveau traitement a considérablement amélioré les signes et symptômes cliniques de la maladie qui ont été évalués dans le cadre de cette étude et semble offrir un niveau de contrôle de la maladie que les traitements actuels ne peuvent permettre d'atteindre dans de nombreux patients.»


 


 L'acromégalie est une maladie grave, qui abrège la vie. Elle est causée par une surproduction d'une hormone de croissance, généralement par une tumeur de l'hypophyse. Cette surproduction de l'hormone de croissance entraîne la production d'une deuxième hormone, le facteur de type insuline IGF-I, qui est responsable des effets débilitants de la maladie. Les malades atteints d'acromégalie souffrent souvent de maux de tête, de sueurs abondantes, d'enflures des tissus mous, de troubles des articulations et, ce qui est l'aspect le plus frappant, de difformités des dents et des os du visage. Les complications à long terme comprennent, notamment, un risque beaucoup plus élevé de décès précoce dû à des troubles cardiaques et respiratoires, le diabète et, éventuellement, certains types de cancer.


 


 SOMAVERT, une forme d'hormone de croissance humaine génétiquement modifiée, est le premier médicament de la classe de médicaments appelés antagonistes du récepteur de l'hormone de croissance.


 


 «Notre étude clinique indique que le mécanisme d'action unique de SOMAVERT pourrait offrir aux malades et aux médecins un traitement fiable et régulièrement efficace pour l'acromégalie qui est exceptionnellement bien toléré», a déclaré l'endocrinologue renommé et auteur principal de l'étude, Peter J. Trainer, M.D., Christie Hospital, Manchester, R.-U.


 


 L'étude de phase III a été menée par une équipe internationale d'endocrinologues aux Etats-Unis et en Europe. Trois doses quotidiennes de SOMAVERT (10 mg, 15 mg et 20 mg) ont été comparées à un placebo dans le cadre de l'étude randomisée, à double insu de 12 semaines portant sur 112 malades atteints d'acromégalie.


 


 Les principaux résultats de l'étude démontrent que 89 p. 100 des malades atteints d'acromégalie recevant la dose la plus élevée de SOMAVERT manifestaient un sérum IGF-I normalisé à 12 semaines, tandis que seulement 10 p. 100 du groupe ayant reçu un placebo atteignaient un niveau normalisé à 12 semaines. De plus, SOMAVERT agissait rapidement, au moins 75 p. 100 de la réduction de l'IGF-I se produisant dans les deux semaines suivant le début du traitement. Les malades traités à l'aide de SOMAVERT ont également manifesté moins d'enflures des tissus mous, de transpiration excessive et de fatigue. En général, les symptômes et les signes d'acromégalie ont diminué au cours du traitement à SOMAVERT. La plupart des effets secondaires dégagés lors de l'étude étaient comparables dans les deux groupes, dont l'un a été traité à l'aide du médicament et l'autre a reçu un placebo.


 


 «Les résultats de l'étude, présentés en détail dans le New England Journal of Medicine, démontrent clairement le potentiel de SOMAVERT en tant que nouvelle option thérapeutique pour les malades atteints d'acromégalie», a affirmé John A. Scarlett, M.D., président et chef de la direction de Sensus. «Nous ne pourrions être plus ravis de l'innocuité, de l'efficacité et de l'amélioration des symptômes dont a fait preuve SOMAVERT dans toutes les étapes de notre programme de développement de médicament.»


 


 SOMAVERT a été mis au point par Sensus Drug Development Corporation, une société pharmaceutique privée émergente qui développe des médicaments destinés au traitement des maladies des systèmes endocrinien et métabolique. Pharmacia Corporation possède 19,9 p. 100 de Sensus, a le droit d'acquérir la société entière à une date ultérieure et collabore présentement avec Sensus en vue de la mise en marché de SOMAVERT. Sensus et Pharmacia préparent actuellement les documents qui doivent être déposés auprès des organismes de réglementation des Etats-Unis et d'Europe. SOMAVERT a été désigné médicament orphelin aux Etats- Unis et au Japon.


 

LA

SOURCE Sensus Drug Development Corporation