Une enquête menée par Deloitte Consulting conclut que les entreprises du domaine de l'aérospatiale et de la défense se montrent optimistes devant l'avenir des affaires électro

24 Juillet, 2000, 15:58 BST de Deloitte Consulting

<div> <P> Farnborough, Angleterre - Les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense passent rapidement &amp;#224; des strat&amp;#233;gies Internet afin d'&amp;#234;tre &amp;#224; jour avec la concurrence et avec les autres secteurs. Plusieurs d'entre elles utilisent d'abord les &amp;#233;changes interentreprises afin de r&amp;#233;duire les co&amp;#251;ts de leur cha&amp;#238;ne d'approvisionnement. Cependant, &amp;#224; long terme, les entreprises qui n'ont pas encore proc&amp;#233;d&amp;#233; &amp;#224; la normalisation de leurs donn&amp;#233;es et &amp;#224; l'int&amp;#233;gration de leurs syst&amp;#232;mes feront face &amp;#224; des obstacles que les entreprises d'autres secteurs ne rencontrent pas. A ce sujet, Deloitte Consulting et Aviation Week &amp; Space Technology ont commandit&amp;#233; un sondage sur les affaires &amp;#233;lectroniques qui vient tout juste de para&amp;#238;tre. </P> <P> La majorit&amp;#233; des dirigeants qui ont r&amp;#233;pondu au sondage indiquent qu'ils pr&amp;#233;voient mener 25 p. cent de leurs affaires par Internet d'ici un an, et 100 p. cent d'ici trois ans. N&amp;#233;anmoins, Deloitte Consulting est persuad&amp;#233;e que ces pr&amp;#233;visions teint&amp;#233;es d'optimisme oublient de tenir compte de tout le temps n&amp;#233;cessaire &amp;#224; la mise en oeuvre, et des ressources requises pour normaliser les donn&amp;#233;es et int&amp;#233;grer les applications d'affaires &amp;#233;lectroniques dans les syst&amp;#232;mes dorsaux. Les produits tr&amp;#232;s sp&amp;#233;cialis&amp;#233;s et la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement complexe qu'on retrouve dans le secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense expliquent la longueur du temps d'int&amp;#233;gration. </P> <P> &amp;quot;La ligne temporelle de migration que se fixent les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense manque de r&amp;#233;alisme, si l'on tient compte de la pr&amp;#233;paration n&amp;#233;cessaire, a d&amp;#233;clar&amp;#233; Dana Jennings, directrice des affaires &amp;#233;lectroniques pour le secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense pour Deloitte Consulting. Une pratique efficace du commerce &amp;#233;lectronique ne sera possible que si les entreprises peuvent int&amp;#233;grer leurs divers syst&amp;#232;mes de transactions financi&amp;#232;res, de planification et d'approvisionnement avec leurs partenaires commerciaux ou d'&amp;#233;changes.&amp;quot; </P> <P> &amp;quot;Le secteur prend du retard parce que ses produits et composants hautement techniques et sp&amp;#233;cialis&amp;#233;s ont accru la difficult&amp;#233; d'implanter les syst&amp;#232;mes int&amp;#233;gr&amp;#233;s comme ERP (Enterprise Resource Planning)&amp;quot;, a ajout&amp;#233; Mme Jennings. A ce chapitre, on estime que seulement 15 &amp;#224; 20 p. cent des entreprises du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense utilise ERP, alors que la majorit&amp;#233; des entreprises d'autres secteurs - traitement, chimie, haute technologie - utilise d&amp;#233;j&amp;#224; les syst&amp;#232;mes ERP mis en place. </P> <P> Si elles ne disposent pas de syst&amp;#232;mes dorsaux sur place, les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense &amp;#233;prouveront davantage de difficult&amp;#233; &amp;#224; mettre en oeuvre les applications d'affaires &amp;#233;lectroniques li&amp;#233;es &amp;#224; la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement en mati&amp;#232;res directes, car la normalisation des donn&amp;#233;es et l'int&amp;#233;gration des syst&amp;#232;mes sera requise. Malgr&amp;#233; la ligne temporelle planifi&amp;#233;e par les optimistes dirigeants des entreprises du secteur, Deloitte Consulting pr&amp;#233;voit que le rythme d'adoption des affaires &amp;#233;lectroniques ralentira &amp;#224; mesure que des capacit&amp;#233;s de cha&amp;#238;ne d'approvisionnement plus robustes entreront en ligne. </P> <P> &amp;quot;Le secteur conna&amp;#238;tra beaucoup de succ&amp;#232;s au cours des six &amp;#224; douze prochains mois, alors que les entreprises placeront leur approvisionnement indirect sur Internet, a affirm&amp;#233; Ian Busby, directeur du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense en Europe pour Deloitte Consulting. En pla&amp;#231;ant ainsi leurs mati&amp;#232;res directes/de production sur Internet, ces entreprises devront faire face &amp;#224; des d&amp;#233;fis de taille. Celles qui ont investi dans ERP se trouveront en t&amp;#234;te de peloton.&amp;quot; </P> <P> Avant de faire face &amp;#224; ces obstacles, la plupart des entreprises du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense n'arriveront pas &amp;#224; atteindre des b&amp;#233;n&amp;#233;fices aussi importants en affaires &amp;#233;lectroniques que leurs homologues, qui profitent de la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts de la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement, de la normalisation, et surtout, d'un d&amp;#233;lai plus court des cycles de livraison et de la mise au point des produits. </P> <UL> <LI>Voici d'autres conclusions importantes du sondage sur le secteur : </LI></UL> <P> - Le secteur se consacre &amp;#224; r&amp;#233;duire les co&amp;#251;ts de sa cha&amp;#238;ne d'approvisionnement. Par contre, il se pr&amp;#233;occupe moins des occasions d'utiliser Internet en vue d'entreprendre une nouvelle croissance, en r&amp;#233;cup&amp;#233;rant des revenus dans tout le cycle de vie et en les utilisant pour vendre de nouveaux produits &amp;#224; de nouveaux clients. </P> <P> - Les entreprises nord-am&amp;#233;ricaines du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense sont persuad&amp;#233;es que leur premi&amp;#232;re possibilit&amp;#233; de revenu consiste en la vente de leurs produits actuels &amp;#224; leurs clients actuels. Cependant, les entreprises de l'Asie et du Pacifique, particuli&amp;#232;rement celles qui sont sp&amp;#233;cialis&amp;#233;es dans la d&amp;#233;fense, semblent suivre &amp;#224; une d&amp;#233;marche strat&amp;#233;gique diff&amp;#233;rente en affaires &amp;#233;lectroniques, car elles restent davantage ax&amp;#233;es sur les revenus et sur l'expansion de l'entreprise et envisagent les affaires &amp;#233;lectroniques comme un canal pour attirer de nouveaux clients et apporter de nouveaux produits. </P> <P> - Les entreprises ont indiqu&amp;#233; que le facteur qui les motive le plus &amp;#224; pratiquer le commerce &amp;#233;lectronique est la concurrence, malgr&amp;#233; le fait qu'elles d&amp;#233;clarent publiquement que leur principal objectif est de &amp;quot;mieux servir leur client&amp;#232;le&amp;quot;. </P> <P> La moiti&amp;#233; des r&amp;#233;pondants s'attendent &amp;#224; d&amp;#233;penser moins de 15 millions $ en affaires &amp;#233;lectroniques au cours des deux prochaines ann&amp;#233;es. </P> <P> Cependant, munie d'une connaissance des autres secteurs, Deloitte Consulting croit que ce montant n'est pas suffisant pour qu'une entreprise de fabrication d'envergure mondiale puisse faire face &amp;#224; la concurrence dans l'&amp;quot;ar&amp;#232;ne&amp;quot; des affaires &amp;#233;lectroniques. </P> <P> Deloitte Consulting en bref Deloitte Consulting, l'une des plus grandes firmes mondiales de conseils de gestion du secteur du commerce &amp;#233;lectronique, offre des services touchant &amp;#224; tous les aspects de la transformation d'une entreprise, de la strat&amp;#233;gie et des processus en passant par la technologie de l'information et les ressources humaines. Les professionnels du commerce &amp;#233;lectronique de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aident les clients &amp;#224; cr&amp;#233;er, d&amp;#233;fendre ou r&amp;#233;inventer leurs mod&amp;#232;les &amp;#233;conomiques et commerciaux en les guidant &amp;#224; travers les m&amp;#233;andres d'une &amp;#233;conomie num&amp;#233;rique en pleine expansion. Deloitte Consulting est une unit&amp;#233; de Deloitte Touche Tohmatsu, l'une des premi&amp;#232;res firmes mondiales de service professionnels en assurance et avis, fiscalit&amp;#233; et consultations destin&amp;#233;s &amp;#224; plus de 90 000 personnes dans plus de 130 pays. Deloitte Touche Tohmatsu offre ses services &amp;#224; pr&amp;#232;s d'un cinqui&amp;#232;ne des plus grandes entreprises du monde, ainsi qu'aux grandes entreprises nationales, aux institutions publiques et aux entreprises en pleine &amp;#233;volution. </P> <P> Pour un suppl&amp;#233;ment d'information, veuillez consulter le site Web de Deloitte &amp;#224; l'adresse : www.dc.com. </P> <UL> <LI>Aviation Week en bref </LI></UL> <P> La division Aviation Week de The McGraw-Hill Companies offre pr&amp;#232;s de 50 produits et services &amp;#224; une client&amp;#232;le d'environ 1 million de professionnels et d'enthousiastes. Il s'agit du premier fournisseur d'information multim&amp;#233;dia destin&amp;#233;e au march&amp;#233; de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale. </P> <P> Aviation Week &amp; Space Technology est le plus important magazine du secteur de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale et couvre les march&amp;#233;s commercial, militaire et spatial &amp;#224; l'intention de plus de 440 000 lecteurs dans 130 pays. Il constitue la pierre angulaire de la gamme offerte par Aviation Week. Le site www.AviationNow.com &amp;#233;tend la pr&amp;#233;sence de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; sur le Web en pr&amp;#233;sentant les informations en temps r&amp;#233;el, les renseignements professionnels et le portail Internet li&amp;#233; aux affaires &amp;#233;lectroniques les plus complets du secteur mondial de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale. </P> <P> Fond&amp;#233;e en 1888, The McGraw-Hill Companies (MHP &amp;#224; la Bourse de New York) est un fournisseur de services d'information destin&amp;#233;s aux march&amp;#233;s des services Financiers, de l'&amp;#233;ducation et des renseignements commerciaux &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale par le truchement de marques comme Standard &amp; Poor's, Business Week et McGraw-Hill Education. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; poss&amp;#232;de plus de 400 bureaux dans 32 pays et son chiffre d'affaire s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 4,0 $ milliards en 1999. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.mcgraw-hill.com. </P> <P> Pour obtenir de plus amples renseignements sur les conclusions du sondage sur le commerce &amp;#233;lectronique de Deloitte Consulting et Aviation Week et pour en savoir plus sur la fa&amp;#231;on d'en obtenir un exemplaire, consultez le site Web www.dc.com/whats_new/press_room. </P> <P> sites Web - <A target="_blank" href="http://www.AviationNow.com">http://www.AviationNow.com</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.mcgraw-hill.com">http://www.mcgraw-hill.com</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.dc.com/whats_new/press_room">http://www.dc.com/whats_new/press_room</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.dc.com">http://www.dc.com</A> </div> <div> <P> Farnborough, Angleterre - Les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense passent rapidement &amp;#224; des strat&amp;#233;gies Internet afin d'&amp;#234;tre &amp;#224; jour avec la concurrence et avec les autres secteurs. Plusieurs d'entre elles utilisent d'abord les &amp;#233;changes interentreprises afin de r&amp;#233;duire les co&amp;#251;ts de leur cha&amp;#238;ne d'approvisionnement. Cependant, &amp;#224; long terme, les entreprises qui n'ont pas encore proc&amp;#233;d&amp;#233; &amp;#224; la normalisation de leurs donn&amp;#233;es et &amp;#224; l'int&amp;#233;gration de leurs syst&amp;#232;mes feront face &amp;#224; des obstacles que les entreprises d'autres secteurs ne rencontrent pas. A ce sujet, Deloitte Consulting et Aviation Week &amp; Space Technology ont commandit&amp;#233; un sondage sur les affaires &amp;#233;lectroniques qui vient tout juste de para&amp;#238;tre. </P> <P> La majorit&amp;#233; des dirigeants qui ont r&amp;#233;pondu au sondage indiquent qu'ils pr&amp;#233;voient mener 25 p. cent de leurs affaires par Internet d'ici un an, et 100 p. cent d'ici trois ans. N&amp;#233;anmoins, Deloitte Consulting est persuad&amp;#233;e que ces pr&amp;#233;visions teint&amp;#233;es d'optimisme oublient de tenir compte de tout le temps n&amp;#233;cessaire &amp;#224; la mise en oeuvre, et des ressources requises pour normaliser les donn&amp;#233;es et int&amp;#233;grer les applications d'affaires &amp;#233;lectroniques dans les syst&amp;#232;mes dorsaux. Les produits tr&amp;#232;s sp&amp;#233;cialis&amp;#233;s et la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement complexe qu'on retrouve dans le secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense expliquent la longueur du temps d'int&amp;#233;gration. </P> <P> &amp;quot;La ligne temporelle de migration que se fixent les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense manque de r&amp;#233;alisme, si l'on tient compte de la pr&amp;#233;paration n&amp;#233;cessaire, a d&amp;#233;clar&amp;#233; Dana Jennings, directrice des affaires &amp;#233;lectroniques pour le secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense pour Deloitte Consulting. Une pratique efficace du commerce &amp;#233;lectronique ne sera possible que si les entreprises peuvent int&amp;#233;grer leurs divers syst&amp;#232;mes de transactions financi&amp;#232;res, de planification et d'approvisionnement avec leurs partenaires commerciaux ou d'&amp;#233;changes.&amp;quot; </P> <P> &amp;quot;Le secteur prend du retard parce que ses produits et composants hautement techniques et sp&amp;#233;cialis&amp;#233;s ont accru la difficult&amp;#233; d'implanter les syst&amp;#232;mes int&amp;#233;gr&amp;#233;s comme ERP (Enterprise Resource Planning)&amp;quot;, a ajout&amp;#233; Mme Jennings. A ce chapitre, on estime que seulement 15 &amp;#224; 20 p. cent des entreprises du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense utilise ERP, alors que la majorit&amp;#233; des entreprises d'autres secteurs - traitement, chimie, haute technologie - utilise d&amp;#233;j&amp;#224; les syst&amp;#232;mes ERP mis en place. </P> <P> Si elles ne disposent pas de syst&amp;#232;mes dorsaux sur place, les entreprises du domaine de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense &amp;#233;prouveront davantage de difficult&amp;#233; &amp;#224; mettre en oeuvre les applications d'affaires &amp;#233;lectroniques li&amp;#233;es &amp;#224; la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement en mati&amp;#232;res directes, car la normalisation des donn&amp;#233;es et l'int&amp;#233;gration des syst&amp;#232;mes sera requise. Malgr&amp;#233; la ligne temporelle planifi&amp;#233;e par les optimistes dirigeants des entreprises du secteur, Deloitte Consulting pr&amp;#233;voit que le rythme d'adoption des affaires &amp;#233;lectroniques ralentira &amp;#224; mesure que des capacit&amp;#233;s de cha&amp;#238;ne d'approvisionnement plus robustes entreront en ligne. </P> <P> &amp;quot;Le secteur conna&amp;#238;tra beaucoup de succ&amp;#232;s au cours des six &amp;#224; douze prochains mois, alors que les entreprises placeront leur approvisionnement indirect sur Internet, a affirm&amp;#233; Ian Busby, directeur du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense en Europe pour Deloitte Consulting. En pla&amp;#231;ant ainsi leurs mati&amp;#232;res directes/de production sur Internet, ces entreprises devront faire face &amp;#224; des d&amp;#233;fis de taille. Celles qui ont investi dans ERP se trouveront en t&amp;#234;te de peloton.&amp;quot; </P> <P> Avant de faire face &amp;#224; ces obstacles, la plupart des entreprises du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense n'arriveront pas &amp;#224; atteindre des b&amp;#233;n&amp;#233;fices aussi importants en affaires &amp;#233;lectroniques que leurs homologues, qui profitent de la r&amp;#233;duction des co&amp;#251;ts de la cha&amp;#238;ne d'approvisionnement, de la normalisation, et surtout, d'un d&amp;#233;lai plus court des cycles de livraison et de la mise au point des produits. </P> <UL> <LI>Voici d'autres conclusions importantes du sondage sur le secteur : </LI></UL> <P> - Le secteur se consacre &amp;#224; r&amp;#233;duire les co&amp;#251;ts de sa cha&amp;#238;ne d'approvisionnement. Par contre, il se pr&amp;#233;occupe moins des occasions d'utiliser Internet en vue d'entreprendre une nouvelle croissance, en r&amp;#233;cup&amp;#233;rant des revenus dans tout le cycle de vie et en les utilisant pour vendre de nouveaux produits &amp;#224; de nouveaux clients. </P> <P> - Les entreprises nord-am&amp;#233;ricaines du secteur de l'a&amp;#233;rospatiale et de la d&amp;#233;fense sont persuad&amp;#233;es que leur premi&amp;#232;re possibilit&amp;#233; de revenu consiste en la vente de leurs produits actuels &amp;#224; leurs clients actuels. Cependant, les entreprises de l'Asie et du Pacifique, particuli&amp;#232;rement celles qui sont sp&amp;#233;cialis&amp;#233;es dans la d&amp;#233;fense, semblent suivre &amp;#224; une d&amp;#233;marche strat&amp;#233;gique diff&amp;#233;rente en affaires &amp;#233;lectroniques, car elles restent davantage ax&amp;#233;es sur les revenus et sur l'expansion de l'entreprise et envisagent les affaires &amp;#233;lectroniques comme un canal pour attirer de nouveaux clients et apporter de nouveaux produits. </P> <P> - Les entreprises ont indiqu&amp;#233; que le facteur qui les motive le plus &amp;#224; pratiquer le commerce &amp;#233;lectronique est la concurrence, malgr&amp;#233; le fait qu'elles d&amp;#233;clarent publiquement que leur principal objectif est de &amp;quot;mieux servir leur client&amp;#232;le&amp;quot;. </P> <P> La moiti&amp;#233; des r&amp;#233;pondants s'attendent &amp;#224; d&amp;#233;penser moins de 15 millions $ en affaires &amp;#233;lectroniques au cours des deux prochaines ann&amp;#233;es. </P> <P> Cependant, munie d'une connaissance des autres secteurs, Deloitte Consulting croit que ce montant n'est pas suffisant pour qu'une entreprise de fabrication d'envergure mondiale puisse faire face &amp;#224; la concurrence dans l'&amp;quot;ar&amp;#232;ne&amp;quot; des affaires &amp;#233;lectroniques. </P> <P> Deloitte Consulting en bref Deloitte Consulting, l'une des plus grandes firmes mondiales de conseils de gestion du secteur du commerce &amp;#233;lectronique, offre des services touchant &amp;#224; tous les aspects de la transformation d'une entreprise, de la strat&amp;#233;gie et des processus en passant par la technologie de l'information et les ressources humaines. Les professionnels du commerce &amp;#233;lectronique de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aident les clients &amp;#224; cr&amp;#233;er, d&amp;#233;fendre ou r&amp;#233;inventer leurs mod&amp;#232;les &amp;#233;conomiques et commerciaux en les guidant &amp;#224; travers les m&amp;#233;andres d'une &amp;#233;conomie num&amp;#233;rique en pleine expansion. Deloitte Consulting est une unit&amp;#233; de Deloitte Touche Tohmatsu, l'une des premi&amp;#232;res firmes mondiales de service professionnels en assurance et avis, fiscalit&amp;#233; et consultations destin&amp;#233;s &amp;#224; plus de 90 000 personnes dans plus de 130 pays. Deloitte Touche Tohmatsu offre ses services &amp;#224; pr&amp;#232;s d'un cinqui&amp;#232;ne des plus grandes entreprises du monde, ainsi qu'aux grandes entreprises nationales, aux institutions publiques et aux entreprises en pleine &amp;#233;volution. </P> <P> Pour un suppl&amp;#233;ment d'information, veuillez consulter le site Web de Deloitte &amp;#224; l'adresse : www.dc.com. </P> <UL> <LI>Aviation Week en bref </LI></UL> <P> La division Aviation Week de The McGraw-Hill Companies offre pr&amp;#232;s de 50 produits et services &amp;#224; une client&amp;#232;le d'environ 1 million de professionnels et d'enthousiastes. Il s'agit du premier fournisseur d'information multim&amp;#233;dia destin&amp;#233;e au march&amp;#233; de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale. </P> <P> Aviation Week &amp; Space Technology est le plus important magazine du secteur de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale et couvre les march&amp;#233;s commercial, militaire et spatial &amp;#224; l'intention de plus de 440 000 lecteurs dans 130 pays. Il constitue la pierre angulaire de la gamme offerte par Aviation Week. Le site www.AviationNow.com &amp;#233;tend la pr&amp;#233;sence de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; sur le Web en pr&amp;#233;sentant les informations en temps r&amp;#233;el, les renseignements professionnels et le portail Internet li&amp;#233; aux affaires &amp;#233;lectroniques les plus complets du secteur mondial de l'aviation et de l'a&amp;#233;rospatiale. </P> <P> Fond&amp;#233;e en 1888, The McGraw-Hill Companies (MHP &amp;#224; la Bourse de New York) est un fournisseur de services d'information destin&amp;#233;s aux march&amp;#233;s des services Financiers, de l'&amp;#233;ducation et des renseignements commerciaux &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale par le truchement de marques comme Standard &amp; Poor's, Business Week et McGraw-Hill Education. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; poss&amp;#232;de plus de 400 bureaux dans 32 pays et son chiffre d'affaire s'est &amp;#233;lev&amp;#233; &amp;#224; 4,0 $ milliards en 1999. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.mcgraw-hill.com. </P> <P> Pour obtenir de plus amples renseignements sur les conclusions du sondage sur le commerce &amp;#233;lectronique de Deloitte Consulting et Aviation Week et pour en savoir plus sur la fa&amp;#231;on d'en obtenir un exemplaire, consultez le site Web www.dc.com/whats_new/press_room. </P> <P> sites Web - <A target="_blank" href="http://www.AviationNow.com">http://www.AviationNow.com</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.mcgraw-hill.com">http://www.mcgraw-hill.com</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.dc.com/whats_new/press_room">http://www.dc.com/whats_new/press_room</A> </P> <P> <A target="_blank" href="http://www.dc.com">http://www.dc.com</A> </div>