Une enquête commanditée par HCL révèle que de grandes entreprises internationales pourraient économiser près de 30 milliards USD en consolidant leurs instances de SAP

09 Mai, 2013, 20:05 BST de HCL Technologies Ltd

LONDON, May 9, 2013 /PRNewswire/ --

Une enquête mondiale révèle que les entreprises utilisent en moyenne cinq instances distinctes de SAP

L'enquête publiée aujourd'hui par HCL Enterprise Application Services (EAS) révèle que les grandes entreprises internationales pourraient économiser près de 30 milliards USD en consolidant leurs instances de SAP. Menée auprès de 225 directeurs de systèmes d'information, cette enquête mondiale détaille l'utilisation actuelle et future de SAP par leurs organisations, révélant que cinq instances distinctes de SAP sont utilisées en moyenne dans chaque entreprise. Plus d'un tiers (39 %) des répondants ont déclaré qu'ils exploitaient plus de six instances. Les résultats de l'enquête montrent également que le coût moyen par utilisateur et par année d'exécution de SAP s'élève à 1 518 USD, et que les grandes entreprises pourraient économiser jusqu'à 25 % de ce coût en n'utilisant qu'une seule instance.

« Beaucoup de grandes entreprises ont une empreinte SAP mondiale, mais ont été incapables de fonctionner d'une manière vraiment unifiée en raison de la fragmentation de leur paysage logiciel. Pour certaines d'entre elles, il existe des raisons légitimes à la coexistence de plusieurs instances, telles que les exigences propres à chaque pays. Cependant, pour une grande majorité de ces entreprises, il s'agit du résultat de fusions et d'acquisitions, ou de plusieurs implémentations dans différents domaines de l'entreprise qui n'ont jamais été rationalisées ou consolidées. Comme le démontre cette enquête, un tel environnement peut se révéler très coûteux à supporter », a déclaré Steve Cardell, président de la division Enterprise Application Services de HCL.

L'enquête a également mis en évidence la prévalence de versions historiques de SAP encore utilisées comme plateformes opérationnelles principales. La dernière version de SAP (ECC 6) n'est exploitée que par un peu plus d'un tiers (37 %) des organisations, tandis qu'un plus grand nombre d'entre elles utilisent ECC 5 (54 %) et SAP 4.7 (44 %). Il s'agit d'une indication supplémentaire du fait que de nombreuses entreprises ont adopté une approche au coup par coup en matière de modernisation de leurs environnements SAP, dans le cadre du développement de leurs activités.

Sans surprise, compte tenu de la pression exercée par SAP autour de SAP HANA, la grande majorité (80 %) des répondants ont déclaré que la technologie « in-memory » proposée par la société jouera un rôle majeur.

Cette enquête mondiale menée auprès de 225 grandes entreprises affichant un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard USD a été commanditée par la division EAS de HCL et réalisée par la société de recherche indépendante Vanson Bourne.

Pour télécharger le résumé analytique complet de l'enquête, veuillez consulter le site http://www.thefutureofsap.com

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité du communiqué de presse.

Pour tout complément d'information, contactez Elka Ghudial, division EAS de HCL Technologies : elka.ghudial@hcl.com.

LA

SOURCE HCL Technologies Ltd