UNE ENQUETE EXIGE LA REORGANISATION DES DOMAINES INTERNET POUR CE PRINTEMPS

10 Mai, 2000, 13:41 BST de Men and Mice

Reykjavik, Islande - L'internet est édifié sur des "fondations erronées", et ceci pourrait affecter négativement les services proposés. Telle est la conclusion clé d'une enquête sur la qualité des espaces de noms de domaines, publiée par une société islandaise, qui a réclamé un "nettoyage printanier" en vue d'éliminer les "zones malproprement structurées".

Parmi les 8 pays considérés par l'enquête Men & Mice, le Canada et le Royaume-Uni détiennent le nombre le plus élevé de zones internet incorrectes.

Le directeur des enquêtes Men & Mice, Madame Sjofn Agustsdottir, a déclaré aujourd'hui que l'enquête a montré que 70.30 % des zones internet au Canada et 70.05 % au Royaume-Uni étaient incorrectement configurées.

Une gestion malpropre de l'espace de noms de domaine DNS" affaiblie le fondement de l'internet", a déclaré Madame Agustsdottir, qui a souligné qu'une configuration incorrecte "est susceptible d'interrompre les services proposés en-ligne par les organisations ".

Elle a invité les sociétés affiliées à se joindre à Men & Mice dans le cadre d'un "projet de nettoyage printanier, qui servira à mettre à jour les zones internet malproprement configurées". Le lecteur trouvera de plus amples informations sur le projet de "nettoyage printanier" Men & Mice sur le site http://sc.menandmice.com.

Madame Agustsdottir a expliqué que le système d'espaces de noms de domaines DNS est responsable de la transcription des scriptes des adresses IP en noms de domaines plus évocateurs et réciproquement, du routage des messages électroniques vers leurs destinations et d'autres services internet fondamentaux.

"Etant donnée la croissance incessante du nombre de zones internet, il est évident que le succès durable de l'internet reposera sur une gestion rigoureuse de la configuration des zones. Ceci représente une tâche dont la responsabilité se partage entre toutes les parties concernées par les espaces de noms de domaines".

Le projet de nettoyage printanier est né des "enquêtes sur la qualité des domaines internet", publiées chaque trimestre par Men & Mice depuis novembre 1998, qui ont révélé les insuffisances qualitatives des domaines .com et d'autres domaines de grande envergure.

La dernière enquête des domaines .com, réalisée en mars 2000, a révélé que 72,5 pour-cent des zones étaient incorrectement configurées, alors qu'un rapprochement de 8 pays montrait dans le même temps que dans certains de ces derniers, plus de 70 % des zones présentaient des déficits de configuration.

Les noms de domaine considérés dans l'enquête étaient .ca (Canada), .uk (Royaume-Uni), .fr (France), .au (Australie), .es (Espagne), .no (Norvège), .ie (Irlande) et .is (Islande).

L'Espagne présentait un taux de 58,8 % de zones internet incorrectes, l'Australie 58 % et l'Irlande 55,1 %. Le peloton de tête est tenu dans cette enquête par la France avec un taux de 29,35 % de zones internet incorrectes, suivie immédiatement par l'Islande avec un taux de 32 % et la Norvège avec un taux de 36,10 % de zones mal configurées. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site internet http://www.menandmice.com/dnsplace/healthsurvey.html

Depuis 1994, Men & Mice s'est donné pour mission de promouvoir des systèmes fiables de noms de domaine DNS en développant des DNS innovateurs et de haute qualité, de même que des logiciels pour l'internet.

LA

SOURCE Men and Mice