Une enquête renforce le besoin d'une meilleure compréhension des carences alimentaires et de la capacité des adultes à obtenir une nutrition optimale à partir de sources alimentaires uniquement

10 Septembre, 2015, 13:00 BST de Global Nutrition & Health Alliance

De nouvelles données révèlent que la plupart des adultes estiment que leurs régimes alimentaires répondent aux exigences nutritionnelles, malgré la prévalence de maladies associées à des carences  

NEW YORK, 10 septembre 2015 /PRNewswire/ -- Les données d'une enquête menée dans trois pays, dans le but de mieux comprendre l'opinion des adultes sur le rôle de l'alimentation pour une santé optimale et la consommation d'oligoéléments clés tels que les Oméga 3 et la vitamine D, seront publiées dans le numéro de novembre/décembre du magazine Nutrition Today. Cette enquête portant sur 3 000 adultes américains, britanniques et allemands, a révélé que 72 % d'entre eux ont déclaré avoir un régime alimentaire « sain » ou « optimal » et que plus de la moitié (52 %) estiment qu'ils consomment tous les éléments nutritifs clés essentiels pour une nutrition optimale à partir de sources alimentaires uniquement. Toutefois, la prévalence des maladies chroniques dans ces pays suggère que les personnes ayant répondu à l'enquête surestiment probablement les qualités saines de leur alimentation. Bien que les recherches indiquent que les Oméga 3 peuvent offrir des avantages aux personnes prédisposées aux maladies cardiovasculaires[1], ces dernières restent la cause principale des décès aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne[2],[3]. L'enquête a été sponsorisée par la Global Nutrition & Health Alliance (GNHA).

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150902/263194LOGO

« Quel que soit le pays, la plupart des consommateurs savent qu'une nutrition optimale est importante. Un régime alimentaire riche en nutriments est primordial pour une vie saine, » a déclaré Suzanne Steinbaum, membre fondateur de GNHA, docteur en médecine ostéopathique, directrice et cardiologue, dans le Centre pour femmes et maladies du cœur de l'hôpital Lenox Hill. « Les Oméga 3 ont montré leur efficacité pour la santé cardiovasculaire et la fonction cognitive. Mais trop souvent, les gens n'ingèrent pas la quantité requise pour en tirer les plus grands bienfaits. C'est la raison pour laquelle je recommande à tous mes patients de prendre un supplément d'Oméga 3. »

En termes d'apport supplémentaire en Oméga 3 et vitamine D, l'enquête a également découvert que moins d'un tiers (32 %) des personnes interrogées prenaient activement un supplément.

« Promouvoir une alimentation appropriée n'est pas suffisant. Les perceptions concernant un régime sain et le fait qu'il est très difficile d'ingérer la quantité recommandée de nutriments tels que les Oméga 3 et la vitamine D par le biais des aliments uniquement, nous poussent à repenser cette approche, » a ajouté Nigel Denby, membre fondateur de GNHA, nutritionniste, chef de la diététique de Grub4Life à Londres. « Des études supplémentaires sont nécessaires pour prouver la vérité derrière ce que les gens disent consommer et ce qu'ils mangent vraiment. Ces types d'études pourraient faciliter les débats sur le rôle des vitamines et des suppléments minéraux dans le cadre d'une alimentation saine. »

Résultats de l'enquête par pays :

Américains :

  • 73 % estiment qu'ils ont un régime « sain » ou « optimal »
  • 81 % réalisent que les Oméga 3 sont importants pour la santé
  • 65 % ne sont pas sûrs d'obtenir suffisamment de leur alimentation
  • Seulement 45 % prennent un supplément d'Oméga 3 régulièrement
  • Moins de la moitié (48 %) consomment une quantité suffisante de vitamine D dans leur alimentation
  • 62 % prennent un supplément de vitamine D

Britanniques :

  • 72% estiment qu'ils ont un régime « sain » ou « optimal »
  • 72% réalisent que les Oméga 3 sont importants pour la santé
  • 23% ne sont pas sûrs d'obtenir suffisamment de leur alimentation
  • Seulement 29% prennent un supplément d'Oméga 3 régulièrement
  • Moins de la moitié (44%) consomment une quantité suffisante de vitamine D dans leur alimentation
  • 32% prennent un supplément de vitamine D

Allemands :

  • 70% estiment qu'ils ont un régime « sain » ou « optimal »
  • 80% réalisent que les Oméga 3 sont importants pour la santé
  • 34% ne sont pas sûrs d'obtenir suffisamment de leur alimentation
  • Seulement 24% prennent un supplément d'Oméga 3 régulièrement
  • Moins de la moitié (42%) consomment une quantité suffisante de vitamine D dans leur alimentation
  • 31% prennent un supplément de vitamine D

À propos de l'enquête 

L'enquête de la Global Nutrition & Health Alliance a été organisée par Instantly® (précédemment uSamp), une entreprise de marketing et de recherche. Elle a été effectuée en décembre 2014, auprès de 3 030 consommateurs : 1 022 aux États-Unis, 1 002 en Allemagne et 1 006 au Royaume-Uni. Chaque personne a rempli un questionnaire en ligne de 10 minutes portant sur leur régime alimentaire actuel et leur connaissance sur les vitamines, les minéraux et les suppléments, particulièrement les Oméga 3 et la vitamine D. L'objectif de l'enquête était d'identifier les lacunes en matière de connaissances pour permettre le développement de documents éducatifs et d'études scientifiques par la GNHA.

Global Nutrition & Health Alliance 

La Global Nutrition & Health Alliance est un groupe multidisciplinaire international, composé de médecins et de spécialistes en nutrition collaborant pour éduquer le grand public et les professionnels sur l'importance d'une nutrition optimale dans le cadre d'un style de vie sain, notamment la contribution et l'interprétation de recommandations réalistes et scientifiques sur l'utilisation appropriée des vitamines et des suppléments minéraux.

La Global Nutrition & Health Alliance est soutenue par une subvention illimitée accordée par Reckitt Benckiser. Pour plus d'informations sur la GNHA, visiter le site www.globalnutritionhealth.org.

[1] Tavazzi L, Maggioni AP, Marchioli R,  et al; GISSI-HF Investigators.  Effect of n-3 polyunsaturated fatty acids in patients with chronic heart failure (the GISSI-HF trial): a randomised, double-blind, placebo-controlled trial.  Lancet. 2008;372(9645):1223-1230

[2] CDC, NCHS. Underlying Cause of Death 1999-2013 disponible sur le CDC WONDER Online Database, publié 2015. Les données proviennent des Multiple Cause of Death Files, 1999-2013, compilées à partir de données fournies par les 57 juridictions de l'état civil par le biais du Vital Statistics Cooperative Program. Consulté le 31 mars 2015

[3] Organisation mondiale de la santé. (2011) Global status report on non-communicable diseases 2010.  Extraite de http://www.who.int/nmh/publications/ncd_report2010/en/ Consulté le 6 mai 2015

Pour toute demande de renseignement des médias, contacter :
Theresa Dolge
Theresa.Dolge@toniclc.com
Ligne directe : 215-928-2748

LA

SOURCE Global Nutrition & Health Alliance



Liens connexes

http://www.globalnutritionhealth.org