Une étude de PwC et d'Iron Mountain révèle qu'une société financière sur cinq ignore si elle a été victime d'une violation de ses données

20 Juin, 2012, 08:00 BST de Iron Mountain

PARIS, June 20, 2012 /PRNewswire/ --

Une enquête réalisée par PwC et le spécialiste de la gestion de l'information Iron Mountain révèle que la sécurité des données sensibles et confidentielles des entreprises européennes du secteur financier est menacée, faute de contrôle d'efficacité de leurs stratégies de protection des données. Alors qu'elles détiennent les informations personnelles sensibles de millions de clients, quatre sociétés de services financiers sur dix (41 %) n'ont aucun moyen de contrôler l'efficacité de leur stratégie de gestion des risques liés aux informations.

En outre, un nombre préoccupant d'entre elles (42 %) n'exercent aucune surveillance de la personne ou l'équipe en charge de la gestion des risques liés aux informations, de la protection ou de la restauration des données.

L'étude révèle par ailleurs qu'une société financière sur cinq (soit 22 %) sondées à travers toute l'Europe est incapable de dire si elle a subi une violation de ses données au cours des trois dernières années.

D'après les sociétés de services financiers victimes, les conséquences majeures de la violation de leurs données sont la dégradation de leur réputation et la mise en cause de leur responsabilité professionnelle, d'où l'importance d'une stratégie de gestion de l'information qui couvre à la fois les données papier et numériques.

Christian Toon, Directeur de la Sûreté des Informations d'Iron Mountain, commente ainsi les conclusions de l'enquête : « Notre etude met en exergue que45 % des entreprises sondées citent les connaissances insuffisantes comme principal obstacle à la mise en œuvre d'une stratégie efficace de gestion des données.  Il est temps pour ces sociétés de prendre leurs responsabilités et de développer une culture de la responsabilité des informations en entreprise comme beaucoup l'ont fait pour la responsabilité sociale de l'entreprise. »

Pour cette étude, PwC a interrogé les dirigeants et cadres supérieurs de 600 grandes entreprises européennes afin de créer l'indice des Risques liés aux Informations, à l'attention des entreprises de taille moyenne (250 à 2500 employés).

L'étude a donné lieu au tout premier Indice Européen des Risques liés aux Informations, une échelle de référence permettant aux entreprises d'évaluer leur maturité à cet égard.

A propos d'Iron Mountain

Iron Mountain Incorporated (code NYSE : IRM) offre des services de gestion de l'information qui aident les entreprises à réduire les coûts, les risques et les défauts d'efficacité liés à la gestion de leurs documents physiques et numériques.

Les solutions d'Iron Mountain permettent à ses clients de protéger et de mieux exploiter leurs informations indépendamment de leur format, de leur  emplacement et de leur cycle de vie. Les entreprises peuvent ainsi optimiser leur activité tout en répondant aux impératifs de restauration, de conformité et de recherche. Fondée en 1951, Iron Mountain gère des milliards de documents (archives, fichiers électroniques, dossiers médicaux, emails, etc.) pour le compte d'organisations dans le monde entier. Pour de plus amples informations, consultez le site http://www.ironmountain.fr.

LA

SOURCE Iron Mountain