Une étude européenne menée auprès de patients atteints de leucémie aiguë montre que l'inclusion de Grafalon® (immunoglobuline anti-lymphocytes T), dans un traitement de conditionnement avant une greffe de cellules souches issues d'un frère ou d'une sœur à HLA identique, entraîne une incidence significativement plus faible de MGH chronique

15 Janvier, 2016, 10:37 GMT de Neovii Pharmaceuticals AG

RAPPERSWIL, Suisse, January 15, 2016 /PRNewswire/ --

Le résultats d'une étude européenne, qui a été conjointement financée par Neovii et la European Society for Blood and Marrow Transplantation, viennent d'être publiés en tant qu'article intégral dans l'édition de janvier 2016 du New England Journal of Medicine.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160114/322342 )

Obtenus après 2 ans d'étude, ces résultats ont révélé les points suivants :

  • L'incidence cumulative de la MGH chronique s'est élevée à 32,2 % dans le groupe traité avec Grafalon®, comparativement à 68,7 % dans le groupe sans Grafalon®.
  • Le taux du critère combiné de survie sans MGH chronique et sans rechute au bout de 2 ans était significativement plus élevé dans le groupe de patients traités avec Grafalon® que dans le groupe sans (36,6 % vs. 16,8 %).
  • Aucune différence significative n'a été observée entre les groupes en termes de taux de rechute, de complications infectieuses, de MGH aiguë ou d'effets indésirables.

Le chercheur principal de l'étude, le professeur Nicolaus Kröger, directeur médical du service des greffes de cellules souches de l'hôpital universitaire de Hambourg, en Allemagne, et Président du Groupe de travail sur les malignités chroniques de l'EBMT, a commenté : « Les résultats de notre étude multicentrique ont considérablement amélioré les issues thérapeutiques des patients atteints de leucémie recevant une greffe de cellules souches hématopoïétiques de la part de leur frère ou sœur à HLA identique, en réduisant le risque de MGH chronique sans risque évident de rechute, ce qui améliore la qualité de vie de nos patients après une greffe et promet de changer notre pratique au quotidien. »

Alexandre Sudarskis, président-directeur général de Neovii, a ajouté : « Ces résultats décisifs démontrent la capacité de Grafalon à prévenir la MGH après une greffe de cellules souches chez les patients ayant un frère ou une sœur à HLA identique, en plus de constituer un apport important aux données de notre étude robuste de phase 3 sur les donneurs compatibles non apparentés. Neovii se consacre à faire avancer le domaine de la greffe de cellules souches en menant des études de qualité. Compte tenu des propriétés immunologiques uniques de Grafalon et des nombreuses données solides démontrant une amélioration des résultats cliniques, les médecins peuvent faire confiance aux avantages cliniques fournis par Grafalon aux patients. »

À propos de l'étude 

Étude prospective, multicentrique, ouverte et randomisée de phase 3 sur Grafalon®, dans le cadre d'un traitement de conditionnement préalable à une greffe de cellules souches périphériques hématopoïétiques issues d'un frère ou d'une sœur à HLA identique. L'étude a été menée sur 168 patients, dans 27 centres européens. Les patients ont été randomisés pour recevoir ou ne pas recevoir Grafalon®.

À propos de la MGH 

La maladie du greffon contre l'hôte (MGH) est une complication grave et mortelle qui se manifeste après une greffe de cellules souches hématopoïétiques. Elle se développe lorsque le nouveau système immunitaire, qui est le résultat des cellules souches greffées (greffon), attaque les tissus et les organes du receveur (hôte). Elle peut être qualifiée d'aiguë ou de chronique en fonction du moment de l'apparition et/ou de la pathologie.

À propos de Grafalon®  

Grafalon® (anciennement commercialisé sous le nom d'ATG Fresenius), est une globuline de lapin anti-lymphocytes T humains, utilisée dans le cadre de traitements immunosuppresseurs pour la prévention de la maladie du greffon contre l'hôte lors d'une greffe de cellules souches, pour la prévention et le traitement des rejets lors de greffes d'organes solides, ou en tant qu'immunosuppresseur dans le traitement de l'anémie aplasique (conformément aux indications approuvées dans chaque pays). Avec plus de 200 000 patients traités à ce jour dans plus de 50 pays, Grafalon® jouit d'une reconnaissance mondiale parmi les équipes chargées des greffes d'organes solides et de cellules souches, et a transformé la façon dont ces dernières appréhendent les soins de leurs patients dans le monde entier.

À propos de Neovii  

Neovii est une société biopharmaceutique mondiale indépendante, dynamique et en plein essor, dont la mission axée sur les patients est de développer et commercialiser des thérapies innovantes qui transforment leur vie. Depuis plus de trois décennies, Neovii se consacre à améliorer les issues thérapeutiques dans les domaines de la médecine de transplantation, de l'hémato-oncologie et des troubles immunitaires.

Le siège international de Neovii Pharmaceuticals AG est implanté à Rapperswil, en Suisse, et la société possède des bureaux dans le Massachusetts, aux États-Unis, ainsi qu'un centre de fabrication de produits biologiques à Gräfelfing, en Allemagne.

Neovii jouit d'une portée mondiale, ses produits étant vendus dans plus 50 pays à travers le monde.

Renseignements complémentaires  

Pour tout complément d'information, veuillez écrire à l'adresse Christine Wiestner,  info@neovii.com ou contacter Neovii Pharmaceutical AG par téléphone dans ses bureaux au +41-55-210-0500.

Pour accéder aux détails de l'article intégral, rendez-vous sur le site http://www.nejm.org/

LA

SOURCE Neovii Pharmaceuticals AG