Une famille géorgienne intensifie la campagne de reprise de contrôle d'une station de télévision indépendante

17 Octobre, 2008, 00:46 BST de The family of Badri Patarkatsishvili

LONDRES, October 16 /PRNewswire/ --

- Nouvelles pressions en faveur de la restitution d'Imedi à ses propriétaires légitimes et de la reprise de ses activités de radiodiffusion indépendante et équilibrée

La famille du feu homme d'affaires et philanthrope géorgien Badri Patarkatsishvili, qui a créé et financé ce qui était autrefois la principale station de télévision indépendante de Géorgie en l'occurrence l'Imedi, a annoncé aujourd'hui qu'elle intensifierait ses efforts juridiques et diplomatiques afin de reprendre le contrôle du diffuseur.

En novembre dernier, Imedi a été saisie et forcée de quitter l'antenne par des agents de police d'unités antiémeute masqués et armés. Par la suite, à l'encontre de la volonté de la famille, Joseph Kay a pris le contrôle de la station sans en avoir le droit légal. Des actions en justice sont déjà en cours dans le monde entier afin d'éviter la tenue de ce que la famille considère des tentatives illégales continues visant à s'approprier des actifs des héritiers légitimes de Badri Patarkatsishvili.

Maintenant, la famille de M. Patarkatsishvili, menée par sa veuve Inna Gudavadze, demande à ce qu'Imedi soit restitué à ses propriétaires légitimes et retrouve son ancien rôle de source d'actualités indépendante pour la Géorgie.

De plus, la famille a aujourd'hui salué l'attribution d'une licence à une chaîne régionale indépendante en Géorgie, TV Maestro, lui permettant ainsi de diffuser des émissions d'actualités. Un porte-parole de la famille a déclaré:

<< La Géorgie doit être vue par la communauté internationale comme un endroit où la primauté du droit et la liberté d'expression sont pris au sérieux. >>

<< La résolution du cas d'Imedi prouverait de façon concrète que le gouvernement de la Géorgie est engagé envers ces valeurs fondamentales. >>

<< Nous espérons sincèrement que l'attribution de la licence de TV Maestro témoigne de la volonté nouvelle du gouvernement géorgien de faire ce que nous demandons, à savoir appuyer la restitution d'Imedi à ses propriétaires légitimes et lui permettre de reprendre ses activités de radiodiffusion indépendante et équilibrée. >>

LA

SOURCE The family of Badri Patarkatsishvili