Une fois, deux fois... Rabin met aux enchères l'emblématique usine de pastilles contre la toux de Smith Bros.

22 Décembre , 2015, 14:30 GMT de Rabin Worldwide

CHICAGO, 22 décembre 2015 /PRNewswire/ -- La marque emblématique Smith Brothers, qui était restée efficace depuis sa conception en 1847, a finalement fermé pour de bon les portes de son usine le 28 septembre 2015. Ils étaient les producteurs des premières pastilles contre la toux de détail aux États-Unis, tout le contenu de l'installation de production IL de Smith Brothers à Brighton Park sera vendue lors d'une vente aux enchères publique le 20 janvier 2016. Pour les personnes intéressées, une liste complète avec les photos de tous les articles qui seront vendus peut être consultée en ligne à www.rabin.com.

Datant de 1850, la société est restée dans la famille Smith pendant près de 75 ans avant qu'elle ne soit vendue à la Warner Lambert Company en 1926. Au fil des décennies, la pastille contre la toux Smith qui était à l'époque très répandue est tombée dans l'oubli avec les jeunes générations, bien que le nom et l'image des frères barbus (comme présenté en bonne place sur l'emballage) soient restés familiers pour ceux qui se souvenaient de la popularité de la marque avant que ses ventes ne déclinent en 1970. Aujourd'hui, le marché des pastilles contre la toux représente 688 millions USD, il est largement dominé par Halls et Ricola.

En novembre 2014, dans une tentative de relancer la marque, un groupe d'investissement basé à Chicago avait lancé une campagne de publicité de 3 millions USD pour promouvoir la marque Smith Bros qui existait depuis plus de 165 ans. La campagne avait entraîné des innovations telles que des pastilles infusées de caféine et de sérotonine, mais l'initiative était arrivée trop tard et elle n'avait pas réussi à produire les ventes nécessaires.

Dès 10 h HNC, le mercredi 20 janvier, la vente aux enchères d'une journée comprendra plus de 800 articles avec d'anciennes machines de fabrication de bonbons datant de la fin des années 1900 comme des lignes de conditionnement à grande vitesse installées en 2014. Richard Reese, le PDG de Rabin a déclaré : « En plus de la production de pastilles contre la toux, une bonne partie de l'équipement peut être utilisé par les fabricants de bonbons durs et mous, les transformateurs d'aliments et d'en-cas et les emballeurs ». Reese croit que l'histoire de la marque va attirer l'attention des producteurs de confiserie et de denrées alimentaires du monde entier.

En octobre dernier, le contenu de l'usine avait été acheté par un groupe de commissaires-priseurs d'usines industrielles, qui comprenait PPL basée à Chicago, Gordon Brothers de Boston, et Rabin Worldwide, l'entreprise de M. Reese qui se spécialise dans la vente de machinerie de production et d'emballage de la confiserie.

LA

SOURCE Rabin Worldwide



Liens connexes

http://www.rabin.com