Une nouvelle enquete devoile le veritable impact de l'asthme severe dans le quotidien des asthmatiques

28 Septembre, 2015, 12:00 BST de Boston Scientific

PARIS, September 28, 2015 /PRNewswire/ --

L'asthme sévère retentit sur la vie professionnelle, sociale et familiale, et de nombreuses personnes déclarent qu'elles souffrent également d'angoisse, de dépression et d'isolement 

Boston Scientific dévoile aujourd'hui les résultats d'une enquête approfondie destinée à mettre en lumière le véritable fardeau que représente l'asthme sévère et les défis auxquels sont confrontés au quotidien les asthmatiques européens. "L'asthme à découvert", une enquête à laquelle ont participé 850 asthmatiques sévères de divers pays européens, montre que l'asthme sévère affecte quotidiennement un quart des personnes interrogées et qu'un pourcentage considérable (71 %) ressent des effets délétères au moins chaque semaine. Les participants à l'enquête ont confié que leur vie sociale est le domaine le plus touché par l'asthme (32 %). Beaucoup ont également mentionné que l'asthme affecte leur vie professionnelle (23 %), leur vie de famille (18 %) et leur vie sexuelle (17 %)[1]. Les médecins spécialistes de l'asthme réclament une action urgente visant l'amélioration de la prise en charge des personnes souffrant d'asthme sévère en Europe.

L'enquête demande aux personnes atteintes d'asthme sévère de ré-évaluer les retentissements de l'asthme sévère sur leur quotidien et d'en parler à leur médecin pour savoir comment mieux gérer leur maladie. L'asthme sévère touche environ 1,5 million d'européens,[2] et certaines estimations suggèrent que près d'un asthmatique sur cinq pourrait être atteint d'asthme sévère[3].  

Parmi les personnes interrogées qui ont un emploi ou font des études, presque la moitié (46 %) a reconnu avoir dû réduire ses heures de travail ou prendre des journées d'absence à cause de cette maladie. Un quart des participants estime que souffrir d'asthme sévère a des retentissements délétères sur leur carrière, comme avoir été obligé de changer, voire de quitter, leur emploi[1].

« Lorsque j'étais à l'école primaire, j'étais hospitalisée environ six fois par an en raison de crises sévères d'asthme, » a déclaré Reah Yarworth, 24 ans, du Royaume Uni, « Mes études ont été sérieusement perturbées et cela a beaucoup préoccupé ma famille. Quand j'étais à l'école, je ne pouvais pas toujours participer aux activités sportives à cause de mon asthme ; Je voulais y participer et jouer avec les autres enfants de ma classe mais c'était impossible. J'ai continué à avoir ces difficultés année après année, je ne pouvais pas partir en vacances avec mes amis ou m'entraîner au gymnase comme les autres jeunes de mon âge. »

De plus, les personnes atteintes d'asthme sévère ne peuvent souvent pas mener les activités quotidiennes considérées comme banales, notamment les tâches ménagères, le jardinage ou profiter de leur famille ou amis. L'enquête montre qu'un quart des participants ne peut aller voir leurs amis ou famille à cause de leurs symptômes asthmatiques[1]. Les participants rapportent également que leur vie sexuelle est limitée par leur asthme, un quart d'entre eux déclare ainsi que l'asthme retentit considérablement sur cet aspect de leur vie[1]. Les hommes sont significativement plus susceptibles (29 % vs 18 %) de rapporter que l'asthme sévère a des effets négatifs sur leur vie sexuelle.

« Il est évident que l'asthme sévère pèse lourdement sur la vie quotidienne des personnes. En effet, les résultats de l'enquête L'asthme à découvert montrent qu'un tiers des participants se sent déprimé et que plus d'un tiers dit ressentir des sentiments d'angoisse, » a commenté le Dr Rob Niven, Maître de conférence en médecine respiratoire à l'hôpital universitaire du sud de Manchester (NHS Foundation Trust). « En tant que professionnel de santé, il est également important de comprendre qu'un grand pourcentage de personnes souffrant d'asthme sévère ne répond pas aux médicaments prescrits actuellement, ce qui est préoccupant. De nombreuses personnes ayant participé à l'enquête ont rapporté qu'un meilleur contrôle des symptômes leur permettrait d'être plus actives, libres et optimistes. »

Des options thérapeutiques non pharmacologiques ont été récemment mises à disposition pour traiter l'asthme sévère, comme la procédure appelée thermoplastie bronchique (BT). La thermoplastie bronchique est une intervention non pharmacologique utilisée pour traiter les patients atteints d'asthme sévère âgés de 18 ans et plus. Il est prévu que cette intervention peu invasive soit utilisée en association avec les traitements pharmacologiques conventionnels de l'asthme, permettant d'améliorer le contrôle des symptômes et la qualité de vie des patients souffrant d'asthme sévère. Des études ont montré que le profil de sécurité et d'efficacité à long terme de la thermoplastie bronchique est excellent. Nous disposons de données sur la sécurité à long terme, sur au moins cinq ans[4],[5], ainsi que sur l'efficacité, sur au moins cinq ans également[5],[6].

« Les résultats de l'enquête L'Asthme à découvert souligne les défis posés par la prise en charge de l'asthme sévère et apporte des enseignements importants sur le vécu des personnes souffrant de cette maladie. Nous espérons que ce rapport sensibilise aux difficultés subies par les personnes souffrant d'asthme sévère, de leurs familles et de leurs proches, ainsi qu'à celles des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge quotidienne de cette maladie qui peut engager le pronostic vital, » a déclaré Paraic Curtis, Vice-président de la division MedSurg de Boston Scientific Europe.

À propos de Boston Scientific 

Boston Scientific s'engage chaque jour à transformer les vies des patients du monde entier en mettant à disposition des technologies innovantes qui permettent d'améliorer leur état de santé. En tant que leader depuis plus de 30 ans dans le domaine des technologies médicales, nous faisons progresser la science en offrant une gamme étendue de solutions hautement performantes destinées à répondre à des besoins des patients non encore satisfaits et à minimiser les coûts pour les systèmes de santé. Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.bostonscientific.eu, http://www.lasthme-et-ses-secrets.fr et connectez-vous sur Twitter (@uncoverasthma) et Facebook.

Mise en garde concernant les déclarations prévisionnelles 

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles au sens de la Section 27A du Securities Act de 1933 et de la section 21E du Securities Exchange Act de 1934,  Qui peuvent être identifiées par l'emploi de termes tels qu'anticiper, prévoir, projeter, croire, programmer, estimer, avoir l'intention de et d'autres termes similaires.  Ces déclarations prévisionnelles se fondent sur nos croyances, hypothèses et estimations, lesquelles emploient les informations que nous avons à notre disposition au moment concerné, et ne doivent pas être considérées comme des garanties d'événements ou de performances futurs.  Ces déclarations prévisionnelles incluent, entre autres, des déclarations concernant notre stratégie de croissance, les commercialisations de nouveaux produits et le rythme des commercialisations, les performances et l'importance de nos produits et les offres concurrentes.   Dans le cas où nos hypothèses se révèleraient inexactes, ou si certains risques ou incertitudes venaient à se matérialiser, les résultats effectifs pourraient sensiblement varier par rapport aux attentes et aux projections exprimées ou suggérées par nos déclarations prévisionnelles.  Dans certains cas, ces facteurs ont altéré et pourraient altérer à l'avenir (avec d'autres facteurs) notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie d'entreprise, et pourraient entraîner une divergence significative des résultats effectifs par rapport à ceux visés par les déclarations prévisionnelles de ce communiqué de presse.  En conséquence, nous mettons en garde le lecteur afin qu'il ne place pas une confiance excessive dans l'une de nos déclarations prévisionnelles.  

Parmi les facteurs pouvant provoquer de telles différences figurent : les futures conditions économiques, concurrentielles, de remboursement et réglementaires, l'introduction de nouveaux produits, les tendances démographiques, la propriété intellectuelle, les litiges, la situation du marché financier et les futures décisions professionnelles prises par notre entreprise ou nos concurrents.  Il est difficile, voire impossible, de prédire l'ensemble de ces facteurs de manière précise, et la plupart d'entre eux échappent à notre contrôle.  Pour obtenir une liste et une description de ces facteurs ainsi que des autres risques et incertitudes importants pouvant altérer nos futures opérations, reportez-vous à la partie I, article 1A : Facteurs de risque de notre dernier rapport annuel figurant sur le Formulaire 10-K déposé auprès de la Commission américaine des valeurs et des changes

(SEC), qu'il est possible de nous actualisions dans la partie II, article 1A : Facteurs de risque dans les rapports trimestriels sur le Formulaire 10-Q que nous avons déposé ou que nous allons déposer ultérieurement.  Nous déclinons toute intention ou obligation de mettre à jour ou réviser publiquement toute déclaration prévisionnelle pour qu'elle tienne compte de toute modification de nos attentes ou des événements, conditions ou circonstances à la

base de ces attentes ou induisant des résultats effectifs différents de ceux contenus dans les déclarations prévisionnelles.  Cette mise en garde est applicable à l'ensemble des déclarations prévisionnelles contenues dans le présent document.

___________________________ 

[1] Enquête L'Asthme à découvert 2015

[2] European Lung White Book. Disponible en ligne sur http://www.erswhitebook.org/chapters/adult-asthma/. Dernière consultation : juillet 2015

[3] S. Wenzel, Clinical & Experimental Allergy, 2012 (42) 650-658.

[4] Thomson N, et al. Long-term (5 year) Safety of Bronchial Thermoplasty: Asthma Intervention Research (AIR) Trial, BMC Medicine, 2011.

[5] Wechsler M, et al. Benefits of Bronchial Thermoplasty Persist Out to 5 years in Patients with Severe Asthma, Journal of Asthma and Clinical Immunology, August 2013

[6] Castro M, et al. Persistence of Effectiveness of Bronchial Thermoplasty Persist Out to 5 years in Patients with Severe Asthma, Journal of Asthma and Clinical Immunology, August 2013

LA

SOURCE Boston Scientific