Une nouvelle étude valide le test Nephrocheck® dans la détection du risque d'insuffisance rénale aiguë

06 Mars, 2014, 07:05 GMT de Astute Medical, Inc.

SAN DIEGO, 6 mars 2014 /PRNewswire/ -- Une étude multicentrique publiée en ligne dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (AJRCCM) valide la performance du test NephroCheck®, marqué CE. Ce dernier évalue le risque que présente un patient en phase critique de développer une insuffisance rénale aiguë (IRA).

Le test NephroCheck®, élaboré par Astute Medical, Inc., utilise la technologie d'immuno-essai par fluorescence afin de détecter et mesurer la présence dans l'urine humaine de deux biomarqueurs de l'ARI : l'inhibiteur tissulaire de métalloprotéinase 2 (TIMP-2) et la protéine 7 de liaison au facteur de croissance analogue à l'insuline (IGFBP-7).

La libération des biomarqueurs TIMP-2 et IGFBP-7 par les cellules rénales agissent comme une alarme biologique, en signalant que les cellules sont soumises à un stress aigu et que le rein présente un risque d'IRA pouvant l'endommager de façon irrémédiable ou entraîner une perte de fonction de cet organe. La directive récemment publiée de la Fondation Kidney Disease Improving Global Outcomes (KDIGO) recommande une évaluation rapide des patients ainsi que la mise en œuvre d'interventions visant à protéger la fonction rénale des patients chez lesquels un risque d'IRA a été déterminé, et qui seraient dès lors vulnérables à des lésions irréversibles liées à une IRA non surveillée. 

« Cette étude, qui constitue la première du genre, a utilisé un processus d'adjudication clinique – la norme la plus rigoureuse qui soit – afin de valider de manière prospective deux biomarqueurs destinés à l'évaluation des risques d'IRA », a déclaré le premier auteur, le Dr Azra Bihorac, de l'Université de Floride. « Dans notre étude, nous avons découvert que le produit des deux biomarqueurs pouvait identifier un risque élevé d'IRA à court terme pour un grand nombre de patients en phase critique. Ce sont justement ces patients-là qui ont besoin d'une meilleure mise en œuvre des interventions recommandées, comme par exemple celles mentionnées dans la directive KDIGO ».

À l'échelle mondiale, l'IRA apparaît désormais comme un risque public significatif en raison de l'augmentation de la mortalité et de la morbidité, de la durée des séjours en soins intensifs et des coûts intra-hospitaliers qui lui sont liés. Son incidence (2,1/1 000 personnes) est similaire à celle de l'infarctus aigu du myocarde, ou crise cardiaque. Dans une étude récemment publiée dans le Clinical Journal of the American Society of Nephrology, il a été suggéré que l'IRA pouvait se révéler plus mortelle que la crise cardiaque. À la différence de la crise cardiaque, l'IRA est asymptomatique : aucun signe avant-coureur tel que douleur, essoufflement ou autre symptôme clinique n'est observé, en particulier au cours des premiers stades de l'insuffisance, lorsqu'une intervention est la plus bénéfique.

L'incidence de l'IRA est élevée chez les patients en phase critique : jusqu'à 50 pour cent d'entre eux développent un certain degré d'insuffisance rénale au cours de leur maladie. Les patients développant une IRA risquent davantage de décéder avant leur sortie de l'hôpital, et il semble que les survivants présentent un risque significatif de complications à court et à long terme.

L'IRA a été associée à des coûts plus élevés dans le domaine des soins de santé, particulièrement dans les unités de soins intensifs (USI). Une étude publiée en 2008 dans le journal Nephrology Dialysis Transplantation, basée sur des patients ayant subi une chirurgie cardiaque, indique que des patients en phase critique ne présentant pas d'IRA représentent pour l'USI un coût de 13 836 $ et un séjour de 1,4 jour. Les patients présentant une IRA grave, quant à eux, représentent pour l'USI un coût de 49 328 $ et un séjour pouvant aller jusqu'à 5,4 jours. 

Dans l'étude AJRCCM intitulée « Validation of Cell-Cycle Arrest Biomarkers for Acute Kidney Injury Using Clinical Adjudication », les investigateurs ont recruté 420 patients en phase critique dans 23 centres médicaux. L'analyse primaire était la capacité des biomarqueurs à prévoir une IRA modérée à grave au cours des 12 heures suivant la mesure au moyen du test. L'IRA était décidée par un comité de trois experts indépendants en néphrologie, qui ne connaissaient pas les résultats du test.

« L'IRA demeure l'une des complications les plus courantes chez les patients en phase critique ; pourtant, il nous manque une méthode fiable et précise pour en déterminer le risque », a déclaré l'auteur principal, le Dr John Kellum, de l'Université de Pittsburgh. « En offrant des informations exploitables, cette étude transforme la translation de la technologie des biomarqueurs en une pratique de routine ».

Le test NephroCheck® et l'appareil de mesure Astute140® sont disponibles en Europe. Le test NephroCheck® et l'appareil de mesure Astute140® ne sont pas disponibles aux États-Unis.

À propos d'Astute Medical, Inc.
Désignée par le Wall Street Journal comme étant l'une des dix meilleures sociétés de soins de santé en 2012, Astute Medical se consacre à l'amélioration du diagnostic des maladies et états médicaux à haut risque par l'identification et la validation des biomarqueurs protéiques qui peuvent servir de base aux nouveaux tests diagnostiques. La société s'intéresse tout particulièrement aux infections aiguës nosocomiales et extra-hospitalières qui nécessitent un diagnostic et une évaluation rapides des risques. Les domaines qui sont actuellement au centre des préoccupations d'Astute Medical sont les douleurs abdominales, les syndromes coronariens aigus, les lésions cérébro-vasculaires, l'insuffisance rénale et la septicémie.  Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.AstuteMedical.com

Le Test NephroCheck® et l'Appareil de mesure Astute140® ne sont pas disponibles aux États-Unis.  Pour obtenir des informations sur les marques commerciales et sur les autres droits à la propriété intellectuelle qui s'appliquent à ce produit, y compris sur les marques commerciales internationales, veuillez consulter AstuteMedical.com/about/intellectual-property. Réf. 0278FR Rév A 2014/02/25

LA

SOURCE Astute Medical, Inc.



Liens connexes

http://www.astutemedical.com