Une nouvelle recherche révèle qu'une proportion significative de patients souffrant d'un trouble bipolaire de type I présentent des symptômes dépressifs pendant leurs délires

16 Octobre, 2012, 12:30 BST de Lundbeck

VIENNE, October 16, 2012 /PRNewswire/ --

L'étude IMPACT (Investigating Manic Phases And Current Trends - Étude des phases maniaques et tendances actuelles) du trouble bipolaire, visant à examiner les effets des périodes de délire chez les personnes souffrant d'un trouble bipolaire de type I, a aussi démontré que pour plus de trois quarts des répondants, le trouble bipolaire de type I avait également réduit leurs propres attentes de réussite dans la vie.

Destiné aux médias hors Chine, Japon et États-Unis uniquement.

Lundbeck a annoncé aujourd'hui les résultats d'une étude internationale chez des personnes vivant avec un trouble bipolaire de type I, démontrant qu'une proportion significative de patients présentent des symptômes de dépression pendant un épisode de délire[1]. L'étude IMPACT du trouble bipolaire a montré que 64 % des personnes signalaient ressentir un sentiment de dépression pendant un épisode de délire[1]. Le trouble bipolaire de type I, un sous-ensemble des troubles bipolaires, est une maladie épisodique chronique caractérisée par des délires, la dépression ou une combinaison des deux.

« Les résultats de l'étude mondiale IMPACT du trouble bipolaire démontrent que la dépression est un facteur significatif pendant le délire pour un nombre considérable de patients souffrant d'un trouble bipolaire de type I », a déclaré le Professeur Eduard Vieta, Directeur de la clinique hospitalière au programme centré sur les troubles bipolaires à l'Université de Barcelone. « Les symptômes dépressifs peuvent avoir un impact marqué sur les patients souffrant d'un trouble bipolaire de type I. Cet impact est aggravé lorsque la dépression se produit aussi pendant un épisode de délire. Une recherche continue est essentielle à l'amélioration des approches d'une gestion efficace de la maladie. »

Il a aussi été découvert que le trouble bipolaire de type I avait un impact sur les relations et les vies professionnelles des répondants, 45 % d'entre eux indiquant avoir perdu un emploi et 38 % déclarant avoir divorcé ou s'être séparés de leur partenaire suite à l'apparition du trouble. Plus de trois quarts (76 %) des répondants ont indiqué que le trouble bipolaire de type I avait fait baisser leurs propres attentes de réussite dans la vie[1].

« Le trouble bipolaire de type I peut avoir un effet considérable sur les vies de ceux qui souffrent de ce trouble ainsi que leurs familles et amis », a déclaré Paul Arteel, Directeur exécutif de la Global Alliance of Mental Illness Advocacy Networks (GAMIAN) Europe. « L'étude IMPACT du trouble bipolaire a démontré qu'un nombre significatif de participants devenaient plus pessimistes à propos de l'avenir après le diagnostic, pouvant avoir un effet considérable sur leur bien-être. »

L'étude IMPACT du trouble bipolaire impliquait 700 répondants basés en Australie, au Canada, en Italie, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, âgés de 18 à 65 ans et dont le trouble bipolaire de type I avait été diagnostiqué depuis 12 mois ou plus. L'étude a principalement examiné les effets des périodes de délire chez les personnes souffrant d'un trouble bipolaire de type I.

Le trouble bipolaire affecte 30 millions de personnes à travers le monde, y compris plus de quatre millions de personnes à travers l'Europe[2]. Il s'agit de la sixième plus grande cause d'invalidité dans le monde entier[3]. Les personnes souffrant d'un trouble bipolaire font partie d'une population subissant un lourd fardeau médical et rencontrant souvent de nombreuses complications.

Notes à l'intention des rédacteurs

À propos du trouble bipolaire de type I

Le trouble bipolaire (aussi connu sous le nom de trouble maniaco-dépressif) est une maladie chronique et épisodique nommée ainsi parce que les personnes qui en souffrent alternent entre deux pôles d'humeurs extrêmes - le délire et la dépression[4]. Le trouble bipolaire de type I est caractérisé par des délires (états d'exaltation, irritabilité extrême, sommeil profond et énergie accrue), la dépression (sensations de tristesse écrasantes, pensées suicidaires), ou une combinaison des deux[4].

À propos de l'étude IMPACT du trouble bipolaire

L'étude IMPACT (Investigating Manic Phases And Current Trends - Étude des phases maniaques et tendances actuelles en ce qui concerne le trouble bipolaire) a principalement étudié les effets des périodes de délire chez les personnes souffrant d'un trouble bipolaire de type I. L'étude impliquait 700 répondants basés en Australie, au Canada, en Italie, en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, âgés de 18 à 65 ans et dont le trouble bipolaire de type I avait été diagnostiqué depuis 12 mois ou plus. Les répondants ont participé à un questionnaire en ligne entre mars et août 2012. L'étude a été commanditée par Lundbeck Ltd et menée au Royaume-Uni, en Espagne, en France, en Italie, en Allemagne, au Canada et en Australie par Phoenix Healthcare International. D'autres résultats de l'étude IMPACT du trouble bipolaire sont disponibles en ligne à l'adresse http://www.impactofbipolar.com/

À propos de Phoenix Healthcare International

Phoenix Healthcare International fournit des services de recherche, marketing et conseil aux plus importantes compagnies pharmaceutiques, biotechnologiques, de dispositifs médicaux, de diagnostics et de santé au monde. Phoenix Healthcare International fait partie de Phoenix Marketing International, fondée en 1999 et aujourd'hui le 30ème plus grand cabinet d'étude de marché selon le plus récent rapport Honomichl. 

À propos de Lundbeck

H. Lundbeck A/S (LUN.CO, LUN DC, HLUKY) est une société pharmaceutique internationale s'engageant hautement à améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de troubles cérébraux. À cette fin, Lundbeck est engagée dans la recherche, le développement, la production, la commercialisation et la vente de produits pharmaceutiques à travers le monde. Les produits de la société ciblent les troubles tels que la dépression et l'anxiété, les troubles psychotiques, l'épilepsie et les maladies de Huntington, Alzheimer et Parkinson.

Lundbeck a été fondée en 1915 par Hans Lundbeck à Copenhague, au Danemark. Aujourd'hui, Lundbeck emploie environ 6 000 personnes à travers le monde.

Lundbeck est l'une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde à travailler sur les troubles cérébraux. En 2011, le chiffre d'affaires de la société s'est élevé à 16 milliards DKK (environ 2,2 milliards EUR ou 3 milliards USD). Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.lundbeck.com/.

Références

1. Étude IMPACT du trouble bipolaire 2012 (données classées)

2. Organisation mondiale de la santé. Incidence des maladies, prévalence et invalidité. Disponible à l'adresse : http://www.who.int/healthinfo/global_burden_disease/GBD_report_2004update_part3.pdf. Consulté le 24 août 2012.

3. Kleinman, L et al. Costs of bipolar disorder. Pharmacoeconomics (Coûts du trouble bipolaire. Pharmacoéconomie). 2003 ; 21 : 601-622.

4. National Institute of Mental Health. Trouble bipolaire 2009. Disponible à l'adresse : http://www.nimh.nih.gov/health/publications/bipolar-disorder/nimh-bipolar-adults.pdf. Consulté le 24 août 2012.

LA

SOURCE Lundbeck