Une société néerlandaise lance la première puce de diagnostic au monde à combiner plusieurs technologies ADN pour classifier rapidement les patients souffrant de LMA

17 Mars, 2011, 07:00 GMT de Skyline Diagnostics B.V.

ROTTERDAM, Pays-Bas, March 17, 2011 /PRNewswire/ -- Chaque année, plus de huit millions de personnes meurent du cancer dans le monde. Les chances de survie des patients varient considérablement : selon le type de cancer impliqué, la phase à laquelle il est diagnostiqué et la vitesse à laquelle un traitement approprié est lancé. Skyline Diagnostics B.V., une société néerlandaise associée au Centre médical Erasmus de Rotterdam, a développé un test de diagnostic unique pour les patients souffrant d'une forme particulière de cancer du sang. Ce test combine plusieurs technologies ADN dans une seule puce de diagnostic, qui détermine le profil de risque d'un patient en seulement quatre jours. Ces informations sont inestimables : elles forment la base sur laquelle le médecin peut peaufiner un traitement, augmentant en fin de compte les chances de survie du patient.

Premier test lancé sur le marché européen le 15 mars 2011

La leucémie myéloïde aiguë (LMA) est la forme la plus mortelle de cancer du sang, responsable de plus de 9 000 morts par an ne serait-ce qu'aux états-Unis. Sa progression varie considérablement chez les différents patients. Des recherches ont révélé que le pronostic de cette maladie peut être établi à un degré significatif en mesurant les aberrations spécifiques dans l'ADN du patient. En se basant sur le profil de risque de chaque patient, le médecin peut choisir la meilleure méthode de traitement, souvent entre la chimiothérapie et la transplantation de moelle osseuse. Un choix de la plus grande importance, car les greffes de moelle osseuse peuvent avoir des effets secondaires mortels et sont très coûteuses.

Le premier test de diagnostic de Skyline Diagnostics, l'AMLprofiler(TM), a été développé pour classifier rapidement chaque patient souffrant de LMA dans des catégories de risques. Sous quatre jours, l'AMLprofiler(TM) identifie avec précision le sous-type de LMA, soutenant ainsi le choix de la méthode de traitement appropriée. Employant une technologie de puce ADN, cette nouvelle méthode peut remplacer sept tests différents, dont trois d'aberrations chromosomiques, deux de mutations des gènes et deux d'activités génétiques aberrantes. aujourd'hui, ces tests sont souvent effectués un par un, ce qui prend plus de temps et peut résulter en une disponibilité incomplète d'importantes informations de diagnostic. En comparaison, l'AMLprofiler(TM) vous offre les résultats de ces tests en un seul essai sous quatre jours. Cela réduit la période d'incertitude du patient et donne au médecin davantage de temps pour préparer le traitement le plus approprié.

Le 15 mars, l'AMLprofiler(TM) a reçu la certification CE. Avec cette assurance de qualité, l'AMLprofiler(TM) peut être vendu sur le marché européen. Des études cliniques sont en cours pour une certification par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Avec l'utilisation de cette plateforme de puce Affymetrix approuvée au niveau diagnostique et d'une infrastructure informatiquement tout spécialement développée, l'AMLprofiler( TM) est une procédure rentable et standardisée pour le diagnostic de la LMA. Ce test est la première puce ADN de diagnostic au monde à rendre possible la mesure de l'activité des gènes liés à la maladie où que ce soit dans le monde. De plus, il peut être de grande valeur pour la recherche clinique s'intéressant à de nouvelles méthodes de guérison de la leucémie.

Le développement de l'AMLprofiler(TM) a été soutenu par le Centre de médecine moléculaire traductionnelle (CTMM) des Pays-Bas via son << Programme de biopuce >>. Skyline Diagnostics travaille en étroite collaboration avec des scientifiques éminents et a développé des alliances stratégiques avec des partenaires industriels pour la production et la distribution mondiales de ses produits.

L'AMLprofiler(TM) est un exemple de la façon dont la technologie ADN moderne rend possible le traitement médical individualisé. Dans un futur proche, Skyline Diagnostics apportera des tests de diagnostic similaires sur le marché pour d'autres formes de cancer. Le but de cette société rotterdamoise est de traduire des idées et développements scientifiques en procédures de diagnostic pratiques. Nous espérons que cela contribuera, dans l'avenir, à transformer le cancer, maladie mortelle, en une maladie chronique.

Site Web : http://www.skyline-diagnostics.com

À propos du CTMM

Le CTMM (Centre de médecine moléculaire traductionnelle) est un partenariat public-privé néerlandais qui se consacre au développement de technologies moléculaires dans les domaines des diagnostics et de l'imagerie. Ces technologies permettent un diagnostic précoce et un traitement personnalisé du patient pour les troubles oncologiques, cardiovasculaires, neurodégénérateurs ainsi que pour les maladies auto-immunes. Le CTMM opère en invitant, évaluant et finançant des projets multidisciplinaires qui impliquent une participation active de sociétés et d'instituts universitaires établis aux Pays-Bas. Le CTMM est financé par le gouvernement néerlandais (à 50 %), le milieu universitaire (à 25%) et le secteur commercial (à 25 %).

Statistiques de base du CTMM : 107 partenaires, 300 millions d'euros dans des budgets de recherche, 21 projets en cours jusqu'à fin 2014.

http://www.ctmm.nl.

LA

SOURCE Skyline Diagnostics B.V.