Une table ronde a permis d'évaluer les avancées concernant l'enregistrement des huiles essentielles dans le cadre de REACH

27 Février , 2015, 08:48 GMT de IFRA

BRUXELLES, February 27, 2015 /PRNewswire/ --

Ce 24 Février 2015, l'IFRA (Association mondiale des producteurs de fragrances) et PRODAROM, ont organisé une table ronde  pour évaluer les progrès réalisés dans la recherche de solutions pragmatiques pour faciliter l'enregistrement des huiles essentielles, et en particulier de la Lavande,  dans le cadre du règlement REACH (Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances chimiques).

Un atelier organisé par la Commission européenne en avril 2014 a permis d'initier un nombre de propositions et des contacts réguliers entre le secteur, les autorités françaises, la Commission européenne et l'agence ECHA (Agence Européenne des substances Chimiques). Une première table ronde, organisée à Bruxelles le 3 Décembre 2014, avait permis d'évaluer les enjeux et défis pour les producteurs d'Huiles Essentielles.

Cette deuxième table ronde organisée à Grasse a permis à toutes les parties de faire le point d'avancement sur les trois projets identifiés comme essentiels à la résolution des problèmes à savoir 1) la caractérisation des huiles essentielles pour une nomenclature appropriée, 2) l'élaboration de protocoles spécifiques pour les analyses d'écotoxicité et 3) l'impact socio-économique sur la filière afin de trouver des modalités financières suffisamment acceptables.

Les discussions et conclusions ont démontré que le dossier progresse grâce aux initiatives prises et la volonté de trouver une solution pratique pour toutes les parties.

Les représentants des industriels et de la filière agricole ont pu échanger fructueusement avec les représentants de la Commission Européenne, de l'Agence ECHA  et des Autorités françaises sur les progrès réalisés et les tâches à accomplir au cours des prochains mois. La problématique de la caractérisation des huiles essentielles devant notamment être résolue avant l'été 2015.

Monsieur Robert Tessier, récemment chargé de mission par le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, participait à cette session. Sa mission sera d'accompagner la filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PPAM) dans la mise en œuvre de la règlementation européenne. Il devra rendre ses conclusions au Ministre pour le 1er octobre prochain.

LA

SOURCE IFRA