Victoire de Sawiris contre Benedetti à la Cour d'appel du Royaume-Uni

17 Décembre , 2010, 20:52 GMT de Kirkland & Ellis International LLP

LONDRES, December 17, 2010 /PRNewswire/ --

Les informations suivantes sont publiées par Kirkland & Ellis International LLP:

La Cour d'appel anglaise a remis aujourd'hui son jugement final dans le cadre des appels introduits par Messieurs Alessandro Benedetti et Naguib Sawiris (Président de Orascom Telecom et de Weather Investments) à la suite d'une décision de la Haute Cour anglaise en juin 2009.

La Cour d'appel anglaise a rendu sa décision et rejette entièrement l'appel de M. Benedetti concernant toute participation dans le capital de Weather Investments. La Cour d'appel a soutenu la position de M. Sawiris et a déclaré que M. Benedetti n'a aucun droit légal sur le capital de Weather Investments ou toute autre entreprise du groupe. Les entreprises de la famille Sawiris ont été libérées de toute obligation envers M. Benedetti.

M. Sawiris et les entreprises de sa famille ont remporté l'appel, et la Cour a réduit considérablement le montant octroyé précédemment à M. Benedetti pour les services que celui-ci a fournis dans le processus d'acquisition de Wind Telecommunicazioni SpA en 2005. Ce montant est passé de 75,1 millions d'euros à 14,52 millions. M. Benedetti se voit aussi forcé de payer les frais juridiques de M. Sawiris et des entreprises de sa famille relatifs au premier procès, s'élevant à plus de 10 millions d'euros. Cette décision vient clairement contrecarrer les affirmations initiales de M. Benedetti et le montant initialement attribué à M. Benedetti, soit 75 millions d'euros. En effet, il affirmait avoir le droit de réclamer un tiers des actions de Weather Investments.

Avant le début du procès, M. Benedetti a refusé un arrangement à l'amiable proposé par M. Sawiris pour le remercier du rôle qu'il a joué dans l'acquisition de Wind Telecommunicazioni mais il a choisi de lancer une procédure judiciaire en exigeant beaucoup plus d'argent. C'est une victoire fracassante pour M. Sawiris et les entreprises de sa famille, après de longues procédures judiciaires qui ont commencé en août 2007 à l'initiative de M. Benedetti. M. Sawiris a déclaré : << Ma famille et moi-même sommes très heureux que la justice ait été rendue et que nous puissions maintenant tourner la page. >>

LA

SOURCE Kirkland & Ellis International LLP