ViiV Healthcare et Medicines Patent Pool étendent la licence du Dolutegravir à tous les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure

25 Avril, 2016, 13:09 BST de Medicines Patent Pool

GENEVE, April 25, 2016 /PRNewswire/ --

Plus de 270 000 personnes vivant avec le VIH, notamment en Arménie, en Moldavie, au Maroc et en Ukraine, vont pouvoir en bénéficier

Le Medicines Patent Pool (MPP) et ViiV Healthcare ont annoncé aujourd'hui l'extension de leur accord de licence à tous les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, pour favoriser l'accès au dolutegravir (DTG), un nouvel antirétroviral prometteur. La modification apportée à la licence signée en 2014 permet en particulier la distribution de médicaments génériques dans quatre pays non couverts par l'accord initial, où le médicament est breveté (l'Arménie, la Moldavie, le Maroc et l'Ukraine). Les fabricants possédant une sous-licence MPP peuvent donc le vendre dans les pays où résident 94 % des personnes vivant avec le VIH dans les pays en développement.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20151026/280525LOGO )

Cette extension survient juste après l'annonce faite le 31 mars par GlaxoSmithKline, actionnaire majoritaire de ViiV Healthcare, d'une nouvelle approche de gestion de la propriété intellectuelle basée sur la maturité économique des pays, et son intention d'élargir l'attribution de licences aux pays qui font partie de la catégorie des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure tels que définis par la Banque mondiale.

En conséquence, la licence MPP sur le DTG destiné à l'adulte inclut à présent 92 pays en développement, dont 59 à revenu intermédiaire. En outre, les pays sans brevet en vigueur peuvent également s'approvisionner auprès de fabriquant de produits génériques détenteurs d'une sous-licence MPP, ce qui étend l'accès à de nombreux autres pays.

« C'est une excellente nouvelle pour les communautés luttant contre l'épidémie dans les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, notamment l'Arménie, la Moldavie, le Maroc et l'Ukraine où la population vivant avec le virus est estimée à 270 000 personnes » a déclaré Greg Perry, Directeur général du MPP. « Nous félicitons ViiV Healthcare, un partenaire de longue date du MPP, pour cette décision importante étendant l'accès à notre licence déjà ambitieuse. »

En 2014, ViiV Healthcare a accordé à MPP deux licences non exclusives sur le DTG : l'une pour la production du médicament pour les adultes et l'autre pour la population infantile. Les deux licences donnent aux fabricants de génériques partout dans le monde le droit de fabriquer le DTG et de l'associer avec d'autres médicaments afin de mettre au point des combinaisons à dose fixe (CDF). Actuellement, neuf fabricants de génériques ont signé des sous-licences MPP sur le DTG et ont déjà lancé des programmes de développement.

« ViiV Healthcare travaille avec le Medicines Patent Pool depuis de nombreuses années et nous sommes heureux de continuer à travailler avec cette organisation pour élargir encore plus l'accès aux médicaments innovants permettant de traiter le fardeau du VIH », a affirmé le Dr Dominique Limet, Directeur général de l'entreprise. « GSK considère actuellement l'extension de cette collaboration pour permettre l'accès à des traitements au-delà de ceux du VIH, ce qui démontre bien la réussite de notre collaboration avec le MPP ».

Le DTG est considéré comme une avancée majeure dans le traitement du VIH. Le médicament n'a pas besoin d'être renforcé et il présente un profil de tolérabilité et d'efficacité favorable à très petites doses. Par ailleurs, le médicament peut être utilisé chez les patients n'ayant jamais bénéficié d'une thérapie contre le VIH comme chez ceux qui ont développé une forme de résistance à leur traitement actuel. En 2015, l'Organisation mondiale de la santé a recommandé le DTG comme un traitement alternatif de première ligne pour les adultes.  

Les licences sur le DTG et leur amendement s'appuient sur le partenariat de longue date entre le MPP et ViiV Healthcare. En février 2013, ViiV Healthcare a accordé à l'organisme MPP une licence pédiatrique couvrant 121 pays pour l'abacavir (ABC), un antirétroviral clé recommandé par l'OMS pour la population infantile.

Déclarations de soutien :

« Je salue cette avancée remarquable », a complimenté Philippe Douste-Blazy, Président du Conseil d'administration d'UNITAID, fondateur du MPP. « Il y a cinq ans, lorsque le Medicines Patent Pool a vu le jour, il s'agissait d'un tout nouveau concept. Aujourd'hui, l'organisation est un acteur clé dans le monde de la santé publique, qui favorise l'accès à des médicaments tel que le dolutegravir, qui sauvent des vies dans des pays à revenu faible et intermédiaire.  Notre objectif ultime est de faire en sorte que ces médicaments soient distribués aux citoyens les plus pauvres et les plus vulnérables ». 

« Cette annonce arrive à un moment important pour l'Ukraine, car nous cherchons à assurer l'accès au traitement du VIH aux personnes qui en ont besoin, c'est à dire l'accès aux meilleurs médicaments possibles, aux prix les plus bas possibles. Nous sommes heureux que l'Ukraine soit incluse dans la licence », a affirmé Ihor Perehinets, Vice-ministre du Ministère de la santé en Ukraine.

« Pour les personnes atteintes du VIH au Maroc, l'accès à une nouvelle génération de médicaments contre le VIH, comme le DTG, est crucial. Le DTG offre un énorme potentiel d'amélioration des options de traitement dans les pays à revenu intermédiaire étant donné sa très grande efficacité et le peu d'effets secondaires rencontrés. Nous nous félicitons de cette annonce », a affirmé Hakima Himmich, Président de l'Association de lutte contre le sida (ALCS).

"Il s'agit d'une excellente nouvelle pour la Moldavie. Les nouveaux médicaments avec une efficacité très élevée et peu d'effets secondaires comme le dolutegravir peuvent contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH. Nous nous réjouissons de travailler avec tous les partenaires en Moldavie afin d'assurer que les nouveaux traitements de meilleure qualité soient accessibles pour tous ceux qui en ont besoin le plus rapidement possible," a affirmé Alexandr Curasov, Directeur général de Positive Initiative in Moldova et Représentant des Communautés au Conseil d'Administration du Fonds Mondial. 

« Nous sommes heureux de l'extension de la licence du Medicines Patent Pool, car le dolutegravir est un nouveau traitement prometteur.  Étant donné l'énorme demande de traitement en Ukraine et le manque de financement existant en raison de la dévaluation de la monnaie, nous insistons sur le besoin urgent d'améliorer l'accès aux antirétroviraux brevetés, comme le dolutegravir, en Ukraine.  La mission du Réseau ukrainien est d'assurer l'accès au traitement du VIH pour toutes les personnes atteintes du virus, et cette annonce est une étape majeure dans cette direction », a déclaré Dmytro Sherembey, Responsable du Conseil de coordination du Réseau ukrainien des PVVIH.

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par les Nations Unies dont la mission est d'améliorer l'accès aux traitements contre le VIH, l'hépatite C virale et la tuberculose dans les pays à revenus faible et intermédiaire. Au travers de son modèle économique innovant, le Medicines Patent Pool collabore avec l'industrie, la société civile, des organisations internationales, des groupes de patients et d'autres acteurs afin d'établir des priorités et des prévisions, de délivrer des licences sur les médicaments indispensables et de centraliser les actifs de propriété intellectuelle pour faciliter la fabrication de médicaments génériques et l'élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le Medicines Patent Pool a signé des accords avec six titulaires de brevets pour douze antirétroviraux contre le VIH et un antiviral à action directe contre l'hépatite C. Les fabricants de médicaments génériques avec lesquels il collabore ont distribué plus de trois milliards de doses de médicaments à faible coût dans 117 pays. Le Medicines Patent Pool a été créé et reste entièrement financé par UNITAID.

LA

SOURCE Medicines Patent Pool