Weatherford publie les résultats du premier trimestre 2015

27 Avril, 2015, 15:45 BST de Weatherford International plc

-- Les recettes au premier trimestre ont diminué de 22 % en glissement annuel ; décrémentiels de 20,4 % 

-- Les recettes au premier trimestre ont diminué de 25 % séquentiellement ; décrémentiels de 33,5 %

-- Les recettes en Amérique du Nord ont diminué de 34 % séquentiellement ; décrémentiels de 48,8 %

-- Les recettes à l'international ont diminué de 17 % séquentiellement ; décrémentiels de 9,7 %

-- L'objectif de réduction des effectifs a été porté à 10 000

-- L'objectif de dépenses en capital en 2015 a été réduit à 850 millions de dollars 

BAAR, Suisse, 27 avril 2015 /PRNewswire/ -- Weatherford International plc (NYSE: WFT) a signalé une perte nette avant charges de 33 millions de dollars (perte nette de 0,04 dollar par action non PCGR) pour des recettes de 2,79 milliards de dollars pour le premier trimestre 2015.

Points saillants du premier trimestre 2015 

  • Les marges de bénéfices d'exploitation à l'international ont augmenté de 120 points de base séquentiellement, avec en tête l'Amérique latine et la région Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie ;
  • Le flux de trésorerie disponible a augmenté de 426 millions de dollars au cours du premier trimestre 2014 et les dépenses en capital de 224 millions de dollars ($194 millions nets de « lost-in-hole ») restent conformes à nos directives revues à la baisse pour toute l'année ;
  • Au 31 mars 2015, 81 % de la réduction initiale de 8 000 employés avaient été réalisés, avec des économies annualisées réalisées de 422 millions de dollars ; et
  • L'objectif de réduction des effectifs est passé de 2 000 à 10 000 employés.

 

(en millions, sauf pourcentages et bps)

Trimestre clos au

Évolution

31/3/2015

31/12/2014

31/3/2014

Séquentielle

Glissement annuel

Total 

Chiffre d'affaires

$

2 794

$

3 727

$

3 596

(25)%

(22)%

Revenu d'exploitation

$

238

$

552

$

402

(57)%

(41)%

Marge de revenu d'exploitation

8,5 %

14,8 %

11,2 %

(626 bps)

(264 bps)

Décrémentiels/(incrémentiels) du revenu d'exploitation

33,5 %

20,4 %

Amérique du Nord 

Chiffre d'affaires

$

1 163

$

1 769

$

1 610

(34) %

(28) %

Revenu d'exploitation

$

(10)

$

286

$

203

(103) %

(105) %

Marge de revenu d'exploitation

(0,8) %

16,2 %

12,6 %

(1 700 bps)

(1 345 bps)

Décrémentiels/(incrémentels) du revenu d'exploitation

48,8 %

47,6 %

International 

Chiffre d'affaires

$

1 436

$

1 736

$

1 644

(17) %

(13) %

Revenu d'exploitation

$

238

$

268

$

223

(11) %

7 %

Marge de revenu d'exploitation

16,6 %

15,4 %

13,6 %

+120 bps

+301 bps

Décrémentiels/(incrémentels) du revenu d'exploitation

9,7 %

(7,2) %

Plates-formes de forage terrestre

Chiffre d'affaires

$

195

$

222

$

342

(12) %

(43) %

Revenu d'exploitation

$

10

$

(2)

$

(24)

n/m

n/m

Marge de revenu d'exploitation

5,2 %

(0,7) %

(7,1) %

+589 bps

+1 227 bps

Décrémentiels/(incrémentels) du revenu d'exploitation

(44,0) %

(23,3) %

(Tous les chiffres concernant le revenu d'exploitation sont non PCGR, et les chiffres dans le tableau ci-dessus reflètent les résultats actuels et peuvent ne pas correspondre au tableau parce qu'ils ont été arrondis ; n/s = non significatif)

Bernard J. Duroc-Danner, président du conseil d'administration et président-directeur général a déclaré : « Nous avons traversé avec succès un premier trimestre difficile, avec des décrémentiels séquentiels bien meilleurs de 34 % par rapport à 49 % au premier trimestre 2009. Cette réussite est due à la résilience de nos opérations internationales ainsi qu'à nos réductions de coûts agressives en réponse au déclin rapide des activités et des prix. L'Amérique du Nord a été particulièrement affectée, et nous pensons que les mesures que nous avons prises au niveau des coûts et que nous prendrons durant le deuxième trimestre nous permettront de récupérer les marges pendant la deuxième moitié de l'année. Sur le plan international, nos marges améliorées ont excellentes, tant séquentiellement qu'en glissement annuel. Nous sommes parvenus à plus que compenser les pertes en termes d'activités et de prix grâce à des initiatives de réduction des coûts tout en protégeant notre part de marché. Nos effectifs à la fin de l'année sont passés de 56 000 au début de l'année à 49 000. C'est une progression rapide. Notre objectif actuel de réduction des effectifs de 18 % nous laissera environ 39 000 employés dans nos activités de base et 6 000 employés de forage. Nous entendons refondre notre structure organisationnelle et sortir de ce cycle de repli comme une société plus maigre, en meilleure santé et beaucoup plus disciplinée, capable d'améliorer les marges avec des incrémentiels élevés ».

Résultats du premier trimestre 2015 

Le chiffre d'affaires au premier trimestre 2015 s'est élevé à 2,79 milliards de dollars par rapport à 3,73 milliards de dollars au quatrième trimestre 2014 et à 3,60 milliards de dollars au premier trimestre 2014. Les recettes au premier trimestre ont chuté de 25 % séquentiellement et de 22 % par rapport à l'année précédente. Si l'on exclut l'impact de la cession d'actifs en 2014, les recettes au premier trimestre ont diminué de 23 % séquentiellement et de 16 % en glissement annuel. Séquentiellement, les réductions d'activités et de prix ont compté pour l'essentiel du recul des recettes parallèlement à un dollar plus fort qui pèse sur les recettes de nombreux pays, principalement le Venezuela, la Russie et le Canada. Les pertes nettes PCGR au premier trimestre 2015 se sont élevées à 118 millions de dollars, soit une perte nette de 0,15 dollar par action après dilution.

Les frais après impôts de 85 millions de dollars pour le premier trimestre incluent :

  • 35 millions de dollars (41 millions de dollars avant impôt), essentiellement pour les coûts de licenciement liés au plan de réduction des effectifs en 2015 ;
  • 26 millions de dollars (26 millions de dollars avant impôt), en raison de la dévaluation du bolivar vénézuélien ;
  • 14 millions de dollars (18 millions de dollars avant impôt), charges nettes, y compris les égalisations liées à nos cession d'actifs et aux honoraires professionnels en 2014 ; et
  • 10 millions de dollars (9 millions de dollars avant impôt), net de contrats historiques et d'autres charges.

Les pertes nettes sur une base non PCGR pour le premier trimestre 2015 se sont élevées à 33 millions de dollars par rapport à des recettes nettes sur une base PCGR de 99 millions de dollars et de 252 millions dollars, respectivement au premier et au quatrième trimestre 2014.

La marge de bénéfice d'exploitation a reculé de 264 points de base par rapport au premier trimestre 2014. Les bénéfices d'exploitation séquentiels ont reculé de 57 % pendant le premier trimestre, avec des marges de bénéfices d'exploitation enregistrant un recul de 626 points de base au premier trimestre, pour atteindre 8,5 %.

Faits saillants par segment

A compter de ce trimestre, les résultats régionaux reflèteront les activités de base de Weatherford, tandis que ceux pour les activités Plates-formes de forage terrestre seront communiqués séparément. Les chiffres antérieurs ont été retraités pour qu'ils soient conformes à la présentation actuelle.

Amérique du Nord 

Les recettes du premier trimestre de 1,16 milliard de dollars ont subi un recul de 606 millions de dollars, soit 34 % séquentiellement, et de 447 millions e dollars, soit 28 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les pertes d'exploitation du premier trimestre de 10 millions de dollars ont représenté un repli de 296 millions séquentiellement et de 213 millions de dollars par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le recul séquentiel tant des recettes que des bénéfices d'exploitation résulte de la diminution importante du nombre de plates-formes de forage terrestre en Amérique du Nord et aux pressions sur les prix qui ont affecté toutes les gammes de produits aux Etats-Unis et au Canada. Les marges décrémentielles séquentielles étaient de 48,8 % car les réductions des coûts n'ont pas suivi le repli des activités et des prix, ce qui est marginalement moins bon que les décrémentiels de 44,9 % observés au premier trimestre 2009.

Opérations internationales 

Les recettes du premier trimestre de 1,44 milliard de dollars ont subi un repli de 300 millions de dollars, soit 17 % séquentiellement, et de 208 millions de dollars, soit 13 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les recettes du premier semestre de 238 millions de dollars (marge de 16,6 %) ont reculé de 30 millions de dollars séquentiellement et augmenté de 15 millions de dollars par rapport au même trimestre de l'année précédente, soit une progression de 120 points de base et de 301 points de base respectivement. Les marges décrémentielles séquentielles étaient de 9,7 % car une forte exécution, conjuguée à des réductions de coûts volontaristes, a atténué l'impact des reculs d'activités et de prix, principalement en Amérique latine et dans la région Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie, ce qui est un résultat sensiblement meilleur que les décrémentiels de 47,5 % observés au premier trimestre 2009.

  • Amérique Latine 

Les recettes du premier trimestre de 486 millions de dollars ont diminué de 178 millions de dollars, soit 27 % séquentiellement, et de 23 millions de dollars, soit 5 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les bénéfices d'exploitation du premier trimestre de 98 millions de dollars (marge de 20,2 %) ont chuté de 15 millions de dollars, mais avec une augmentation de 331 points de base et une augmentation de 7 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le repli séquentiel des recettes est survenu principalement au Venezuela, ce qui traduit l'évolution des taux de change et le repli des activités en Colombie et au Mexique. L'impact de ces réductions a été largement compensé par des initiatives de forte réduction des coûts dans tous les pays de la région, conjuguées à la réduction en dollars des coûts exprimés en devise locale au Venezuela, ce qui entraîne de faibles décrémentiels séquentiels de seulement 8 %.

  • Europe/Afrique sub-saharienne/Russie 

Les recettes du premier trimestre de 417 millions de dollars ont reculé de 80 millions de dollars, soit 16 % séquentiellement, et de 99 millions de dollars, soit 19 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les bénéfices d'exploitation du premier trimestre de 71 millions de dollars (marge de 17,0 %) ont reculé de 24 millions de dollars, soit un repli de 25 %, séquentiellement avec 208 points de base, et étaient en repli de 9 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le repli séquentiel des recettes et des bénéfices d'exploitation était le résultat d'un repli d'activités dans la mer du Nord et du caractère saisonnier normal du premier trimestre en Russie, ainsi que de l'impact de l'affaiblissement de l'euro, de la livre sterling et du rouble. Des réductions de coûts volontaristes ont limité les décrémentiels à 30 %.

  • Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie Pacifique 

Les recettes du premier trimestre de 533 millions de dollars ont reculé de 42 millions de dollars, soit 7 % séquentiellement, et de 86 millions de dollars, soit 14 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les bénéfices d'exploitation du premier trimestre de 69 millions de dollars (marge de 13,0 %) ont augmenté de 15 % séquentiellement et de 30 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le repli séquentiel des recettes s'explique par la baisse d'activité et le repli sensible des ventes de produits habituel pour la saison au quatrième trimestre, principalement dans les segments Systèmes d'injection artificielle et Complétion. Sur le plan géographique, la région Asie Pacifique a enregistré un recul, principalement en Australie et en Chine. Les marges des recettes d'exploitation ont augmenté séquentiellement de 248 points de base et de 449 points de base en glissement annuel, avec une marge dollar plus élevée en dépit d'un recul des recettes grâce à un ensemble d'activités favorables mené par les segments Évaluation de la formation et Construction de puits, conjugué à des mesures de réduction des coûts dans toute la région.

Plates-formes de forage terrestre

Les recettes du premier trimestre de 195 millions de dollars ont reculé de 27 millions de dollars, soit 12 % séquentiellement, et de 147 millions de dollars, soit 43 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les bénéfices d'exploitation du premier trimestre de 10 millions de dollars (marge de 5,2 %) ont progressé de 12 millions de dollars séquentiellement et de 34 millions de dollars par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le repli séquentiel des recettes est imputable à des effets saisonniers en Chine et à un ralentissement de l'activité en Australie, tandis que la réduction en glissement annuel reflète la cession de plates-formes en Russie et au Venezuela pendant le troisième trimestre de l'année dernière. La progression des bénéfices d'exploitation s'explique par une plus grande efficacité opérationnelle dans les pays du Golfe et à Oman.

Flux de trésorerie disponible et endettement net

Le flux de trésorerie disponible des opérations a consommé 266 millions de dollars au premier trimestre, reflétant des dépenses en liquidités de 58 millions de dollars pour le contrat historique de Zubair en Irak, 65 millions de dollars en coûts de licenciement pendant le trimestre et des impôts et intérêts en espèces de 259 millions de dollars. Les dépenses en capital de 194 millions de dollars (net de « lost-in-hole ») au premier trimestre ont chuté séquentiellement de 49 % et étaient de 21 % inférieures à celles du même trimestre de l'année précédente. Les soldes du fond de roulement ont généré une trésorerie disponible de 37 millions de dollars pendant le trimestre, reflétant des soldes débiteurs inférieurs, un niveau de stock relativement plat qui est largement compensé par un remboursement important des comptes créditeurs. Même si le flux de trésorerie disponible était négatif, il a augmenté de 426 millions de dollars par rapport au premier semestre de 2014 et reflète des efforts plus rigoureux de gestion de la trésorerie. L'endettement net a augmenté de 269 millions de dollars séquentiellement, surtout sous la forme d'un recours accru aux prêts à court terme.

Perspectives 

Face à l'évolution rapide des conditions du marché, nous continuerons d'aligner et de réduire nos structures de coûts et nos structures organisationnelles pour qu'elles correspondent à l'environnement. Nous avons aujourd'hui accru notre exercice de réduction des effectifs pour 2015 pour 10 000 postes au lieu des 8 000 qui avaient été annoncés, l'essentiel de cet accroissement concernant l'Amérique du Nord. A la fin du premier trimestre 2015, 6 449 postes avaient été supprimés, permettant des économies annualisées attendues de plus de 422 millions de dollars. Nous entendons mener à bien l'ensemble du programme révisé de 10 000 suppressions de postes avant la fin du deuxième trimestre, ce qui nous permettra de réaliser des économies annualisées attendues de 640 millions de dollars. Nous avions également envisagé de fermer sept de nos installations de production cette année. Sur ces installations, deux ont été fermées au cours du premier trimestre, et quatre autres installations devraient l'être pendant le deuxième trimestre, la septième devant l'être pendant le troisième trimestre. Par ailleurs, nous souhaitons fermer et consolider 60 installations d'exploitation en Amérique du Nord avant la fin de l'année. L'initiative d'économies au niveau des approvisionnements est en voie d'aboutir. Au cours des prochains trimestres, nous continuerons de réexaminer nos niveaux d'activité de façon volontariste et d'ajuster rapidement notre base de coûts directs et structurels comme il se doit.

Pour la suite, nous nous attendons à un flux de trésorerie disponible positif pour le deuxième trimestre qui permettra de compenser largement la consommation de liquidités du premier trimestre par d'autres réductions des soldes des fonds de roulement, par une réduction des paiements en trésorerie, par une transaction en espèces positive pour le projet Zubair en Irak avec la réalisation des jalons, et par la maîtrise continue des dépenses en capital. Les prévisions pour l'ensemble de l'année ont aujourd'hui été revues à la baisse de 50 millions de dollars pour atteindre 850 millions de dollars, soit 41 % de moins que les niveaux de 2014. Nous sommes convaincus d'avoir la capacité de générer un flux de trésorerie disponible positif pour l'ensemble de l'année, grâce à une maîtrise continue de nos dépenses en capital, à une réduction des soldes des fonds de roulement et à un aboutissement positif en termes de liquidités de la transaction du projet Zubair en Irak, ce qui sera suffisant pour que nous puissions plus que compenser toute diminution de recettes.

Comme l'a précisé Bernard J. Duroc-Danner, président du conseil d'administration et président-directeur général, « notre performance à l'international sera résiliente. Tant l'hémisphère oriental que l'Amérique latine présenteront des atouts relatifs malgré la crise du marché en 2015, et afficheront des résultats meilleurs en termes de croissance de marges. L'Amérique du Nord restera en grande difficulté. Nous nous attaquons agressivement aux coûts directs et d'appui dans l'ensemble de l'entreprise, à la fois en réaction au repli de l'activité du marché et à la transformation à long terme de l'entreprise. Dans le même temps, nous œuvrons également à renforcer nos compétences internes. Notre approche consiste à tirer parti de ce cycle à la baisse pour devenir une entreprise moins lourde, plus efficace et plus rationnelle. Nos domaines d'action prioritaires seront la gestion des coûts, la création de liquidités et le renforcement des compétences internes pour payer les dividendes d'un accroissement de la part de marché, d'une augmentation des marges et d'une réduction des niveaux d'endettement avant la fin de l'année ».

Reclassements et mesures financières non PCGR 

Des reclassements ont été réalisés dans les segments notifiables de la société en raison d'une réorganisation de nos activités en cinq segments notifiables. Toutes les périodes antérieures ont été retraitées pour qu'elles soient conformes à la présentation actuelle dans les Comptes consolidés condensés et d'autres informations financières dans les pages suivantes.

Sauf disposition explicitement contraire, toutes les mesures financières utilisées dans le présent communiqué sont non-PCGR. Les rapprochements correspondants aux mesures financières conformes aux PCGR sont fournis dans les pages suivantes dans un souci de comparaison utile entre les résultats actuels et les résultats des périodes précédentes.

A propos de Weatherford 

Weatherford est une des plus importantes multinationales dans le domaine des services de champs pétrolifères, proposant des solutions, technologies et services innovants, à l'industrie du pétrole et du gaz. La société est active dans plus de 100 pays et s'appuie sur un réseau d'environ 1 400 sites, y compris des installations de fabrication, de service, de recherche et développement et de formation. Pour plus de renseignements, veuillez consulterwww.weatherford.com.

Conférence téléphonique 

La société organisera une conférence téléphonique avec les analystes financiers afin d'examiner les résultats trimestriels. La conférence se déroulera le 23 avril 2015, à 8 h 30 heure de la côte est et 7 h 30 heure, heure du centre. Weatherford invite les investisseurs à écouter la conférence en direct par l'intermédiaire de la rubrique « Investor relations » du site Internet de la société www.weatherford.com. Suite à la conférence, un enregistrement de la conférence et une retranscription seront rapidement disponibles dans cette section du site.

Contacts  :

Krishna Shivram

+1-713-836-4610

Vice-président exécutif et directeur financier

Karen David-Green

+1-713-836-7430

Vice-présidente – Relations avec les investisseurs et communications de l'entreprise

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse, ainsi que la conférence téléphonique qu'il annonce, peuvent contenir des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés prospectifs incluent, entre autres, les bénéfices trimestriels par action non-PCGR de la Société, le taux d'imposition effectif, les liquidités disponibles, l'endettement net, les dépenses en capital. Ces énoncés sont généralement identifiés par l'utilisation des termes « penser », « projeter », « s'attendre à », « anticiper », « estimer », « budget », « prévoir », « stratégie », « plan », « prévisions », « continuer », « conduire probablement à », l'utilisation du futur ou du conditionnel, ou d'expressions similaires, bien que ce ne soit pas toujours le cas. De tels énoncés sont basés sur les convictions actuelles de la direction de Weatherford et sont assujettis à des risques, des hypothèses et des incertitudes considérables. Si l'un ou l'autre de ces risques ou incertitudes se concrétisait, ou si les hypothèses sous-jacentes s'avéraient inexactes, les résultats réels pourraient varier considérablement par rapport à ceux anticipés figurant dans nos énoncés prospectifs. Les lecteurs sont également prévenus que les énoncés prospectifs ne sont que des prévisions et sont susceptibles de différer considérablement par rapport aux événements ou résultats réels futurs, y compris la capacité de la société à mettre en œuvre les réductions des effectifs prévues ; la possible évolution de l'ampleur et des composantes des coûts et des frais attendus liés à la réduction des effectifs ; et les risques liés à la capacité de la société de réaliser les avantages de la réduction des effectifs prévue. Les énoncés prospectifs sont également affectés par les facteurs de risque décrits dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 10-K pour l'exercice clos au 31 décembre 2014, le rapport trimestriel de la société sur formulaire 10-Q ainsi que ceux décrits à l'occasion dans d'autres documents déposés auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse (la « SEC »). Nous n'assumons aucune obligation de corriger ou de mettre à jour un quelconque énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autres, sauf en cas d'obligation légale en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières.

 

Weatherford International plc

Comptes de résultats consolidés et condensés

(non vérifié)

(en millions à l'exception des montants par action)

Trimestre clos le

31/3/2015

31/3/2014

Chiffre d'affaires net :

Amérique du Nord

$

1 163

$

1 610

Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie

533

619

Europe/Afrique sub-saharienne/Russie

417

516

Amérique Latine

486

509

  Sous-total

2 599

3 254

Plates-formes de forage terrestre

195

342

    Total du chiffre d'affaires net

2 794

3 596

Bénéfice d'exploitation (charges) :

Amérique du Nord

(10)

203

Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie

69

53

Europe/Afrique sub-saharienne/Russie

71

78

Amérique Latine

98

92

  Sous-total

228

426

Plates-formes de forage terrestre

10

(24)

Recherche et développement

(64)

(69)

Dépenses du siège

(56)

(47)

Gain sur les ventes d'activités  et investissements, net

3

Autres éléments

(71)

(156)

 Total du bénéfice d'exploitation

50

130

Autre (charges) :

Intérêt et autre, net

(131)

(135)

Dévaluation du Bolivar vénézuélien

(26)

Pertes nettes avant impôt sur les bénéfices

(107)

(5)

Provisions pour impôts sur les bénéfices

(27)

Perte nette

(107)

(32)

Perte nette attribuable aux intérêts minoritaires

(11)

(9)

Perte nette attribuable à Weatherford

$

(118)

$

(41)

Perte par action attribuable à Weatherford :

De base et diluée

$

(0,15)

$

(0,05)

Moyenne pondérée des actions en circulation :

De base et diluée

778

776

Weatherford International plc

Informations sur les comptes de résultat

(non vérifié)

(en millions)

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

30/9/2014

30/6/2014

31/3/2014

Chiffre d'affaires net :

Amérique du Nord

$

1 163

$

1 769

$

1 814

$

1 659

$

1 610

Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie

533

575

633

579

619

Europe/Afrique sub-saharienne/Russie

417

497

555

561

516

Amérique Latine

486

664

591

518

509

  Sous-total

2 599

3 505

3 593

3 317

3 254

Plates-formes de forage terrestre

195

222

284

394

342

    Total du chiffre d'affaires net

$

2 794

$

3 727

$

3 877

$

3 711

$

3 596

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

30/9/2014

30/9/2014

31/3/2014

Bénéfice d'exploitation :

Amérique du Nord

$

(10)

$

286

$

294

$

254

$

203

Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie

69

60

79

75

53

Europe/Afrique sub-saharienne/Russie

71

95

119

107

78

Amérique Latine

98

113

97

77

92

  Sous-total

228

554

589

513

426

Plates-formes de forage terrestre

10

(2)

9

6

(24)

Recherche et développement

(64)

(74)

(72)

(75)

(69)

Dépenses du siège

(56)

(41)

(45)

(45)

(47)

Gain sur les ventes d'activités  et investissements, net

3

311

38

Dépréciations et autres charges

(71)

(716)

(201)

(374)

(156)

Total du bénéfice d'exploitation

$

50

$

32

$

318

$

25

$

130

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

30/9/2014

30/6/2014

31/3/2014

Chiffre d'affaires par gamme de produit :

Évaluation de la formation et construction de puits (a)

$

1 582

$

1 934

$

2 007

$

1 855

$

1 868

Complétion et production (b)

1 017

1 571

1 586

1 462

1 386

Plates-formes de forage terrestre

195

222

284

394

342

Total du chiffre d'affaires par gamme de produit

$

2 794

$

3 727

$

3 877

$

3 711

$

3 596

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

30/9/2014

30/6/2014

31/3/2014

Dépréciation et amortissement :

Amérique du Nord

$

105

$

108

$

108

$

107

$

107

Moyen Orient/Afrique du Nord/Asie

65

70

67

71

72

Europe/Afrique sub-saharienne/Russie

50

55

52

57

54

Amérique Latine

61

65

57

61

58

Amérique du Nord

29

34

37

54

54

Recherche et développement et siège

6

6

6

5

6

 Total dépréciation et amortissement

$

316

$

338

$

327

$

355

$

351

 

(a)  

L'Évaluation de la formation et la Construction de puits incluent le Forage et les Tests à pression contrôlée, les Services de forage, les Services de pose tubulaire, les Outils de forage, le Forage intégré, le Travail au câble, la Rentrée et le Repêchage, la Cimentation, le Réseau de navires de ligne, les Services de laboratoire intégrés et les Services de Surface Logging.

(b)  

Les Services de Complétion et Production incluent les Systèmes d'injection artificielle, la Stimulation et les Services de Complétion.

Nous présentons nos résultats financiers en conformité aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) des États-Unis. Toutefois, la direction de Weatherford considère que certaines mesures financières et ratios non conformes aux PCGR (tels que définis par la réglementation G de la SEC) sont susceptibles de fournir aux utilisateurs de ces informations financières des éléments complémentaires de comparaison utiles entre les résultats actuels et les résultats des périodes précédentes. Les montants non-PCGR présentés ci-dessous ne doivent pas être considérés comme se substituant au bénéfice d'exploitation, aux provisions pour impôts sur les bénéfices, au bénéfice net ou à d'autres données préparées et comptabilisées conformément aux PCGR, mais considérés comme des mesures complémentaires aux résultats publiés de la Société préparés conformément aux PCGR.

 

Weatherford International plc

Rapprochement des mesures financières PCGR et non PCGR

(non vérifié)

(en millions à l'exception des montants par action)

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

31/3/2014

Bénéfice d'exploitation :

Bénéfice d'exploitation PCGR

$

50

$

32

$

 

130

 Gain sur les ventes d'activités et investissements, net

(311)

 Restructuration, activités abandonnées et indemnités de départ

41

58

84

  Dépréciation, liée aux cessions et autres charges (a)

18

618

21

 Contrats historiques et autres

9

40

46

 Frais de régularisation fiscale et de retraitement

5

 Total des ajustements non PCGR

68

405

156

Bénéfice d'exploitation non PCGR

$

118

$

437

$

286

Bénéfice (perte) avant impôts sur le bénéfice :

Bénéfice PCGR (perte) avant impôts sur le bénéfice

$

(107)

$

(315)

$

(5)

 Ajustements du bénéfice d'exploitation

68

405

156

 Dévaluation du bolivar vénézuélien

26

245

Bénéfice non PCGR avant les impôts sur le bénéfice

$

(13)

$

335

$

151

Provisions pour impôts sur les bénéfices:

Provisions PCGR pour impôts sur les bénéfices

$

$

(148)

$

(27)

 Effet fiscal des ajustements non PCGR

(9)

77

(16)

Provisions non PCGR pour impôts sur les bénéfices

$

(9)

$

(71)

$

(43)

Bénéfice net (perte) attribuable à Weatherford:

Bénéfice net PCGR (perte)

$

(118)

$

(475)

$

(41)

 Charges totales nettes d'impôts

85

727

140

Bénéfice net non PCGR (perte)

$

(33)

$

252

$

99

Bénéfice (perte) par action après dilution attribuable à Weatherford :

Bénéfices (pertes) par action après dilution PCGR

$

(0.15)

$

(0.61)

$

(0.05)

 Charges totales nettes d'impôts

0.11

0.93

0.18

Bénéfices (perte) par action après dilution non PCGR

$

(0.04)

$

0.32

$

0.13

Taux d'imposition effectif PCGR (b)

%

(47)

%

(540)

%

Taux d'imposition effectif non PCGR (c)

(73)

%

21

%

28

%

(a) 

Frais de dépréciations, liés aux cessions et autres de 18 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 mars 2015 essentiellement incluent les ajustements liés à nos frais de cession d'activités et autres honoraires professionnels en 2014.

(b) 

Le taux d'imposition effectif PCGR est obtenu en divisant la provision pour impôts sur les bénéfices PCGR par le bénéfice avant impôts sur le bénéfice PCGR.

(c) 

Le taux d'imposition effectif non PCGR est obtenu en divisant la provision pour impôts sur les bénéfices non PCGR par le bénéfice avant impôts sur le bénéfice non PCGR.

 

Weatherford International plc

Synthèse du bilan

(non vérifié)

(en millions)

31/3/2015

31/12/2014

30/9/2014

30/9/2014

31/3/2014

Actifs : 

Espèces et quasi-espèces

$

512

$

474

$

582

$

571

$

367

Comptes débiteurs nets

2 631

3 015

3 259

3 291

3 480

Stock, net

3 052

3 087

3 229

3 281

3 238

Immobilisations corporelles, nettes

6 932

7 123

7 555

7 677

7 581

Survaleur et actifs incorporels nets

3 311

3 451

3 663

3 799

3 767

Placements en actions

101

106

266

262

297

Actifs à court terme destinés à la vente

538

1 326

1 551

Passif : 

Comptes créditeurs

1 462

1 736

1 749

1 783

1 848

Emprunts à court terme et tranche de la dette

à long terme

1 554

727

1 715

2 404

2 283

Dette à long terme

6 278

6 798

7 004

7 021

7 039

Passif à court terme destiné à la vente

77

268

308

Weatherford International plc

Endettement net

(non vérifié)

(en millions)

Variation de l'endettement net pour le trimestre clos le 31/3/2015 :

Endettement net au 31/12/2014

$

(7 051)

 Bénéfice d'exploitation

50

 Dépréciation et amortissement

316

 Dépenses en capital

(224)

 Augmentation du fonds de roulement

37

 Impôts sur les bénéfices payés

(88)

 Intérêts payés

(171)

 Variation nette des facturations/coûts en excès

(78)

  Autres

(111)

Endettement net au 31/3/2015

$

(7 320)

Composants de l'endettement net

31/3/2015

31/12/2014

31/3/2014

Liquidités

$

512

$

474

$

367

Emprunts à court terme et tranche de la dette à long terme

(1 554)

(727)

(2 283)

Endettement à long terme

(6 278)

(6 798)

(7 039)

Endettement net

$

(7 320)

$

(7 051)

$

(8 955)

 

L'« endettement net » est constitué de l'endettement diminué de l'encaisse. La direction considère que l'Endettement net est une source d'informations utile sur le niveau d'endettement de Weatherford en indiquant l'encaisse qui pourrait servir à rembourser la dette.

Le fonds de roulement est défini comme étant les comptes clients plus les stocks diminués des comptes fournisseurs.

Nous présentons nos résultats financiers en conformité aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) des États-Unis. Toutefois, la direction de Weatherford considère que certaines mesures financières et ratios non conformes aux PCGR (tels que définis par la réglementation G de la SEC) sont susceptibles de fournir aux utilisateurs de ces informations financières des éléments complémentaires de comparaison utiles entre les résultats actuels et les résultats des périodes précédentes. Les montants PCGR présentés ci-dessous ne doivent pas être considérés comme se substituant aux informations sur le flux de trésorerie préparées conformément aux PCGR, mais considérés comme des mesures complémentaires aux résultats publiés de la Société préparés conformément aux PCGR.

 

Weatherford International plc

Synthèse des flux de trésorerie

(non vérifié)

(en millions)

Trimestre clos le

31/3/2015

31/12/2014

31/3/2014

Trésorerie nette générée par les activités d'exploitation

$

(42)

$

585

$

(406)

Moins : Dépenses en immobilisations corporelles

(224)

(405)

(286)

Trésorerie disponible

$

(266)

$

180

$

(692)

Le flux de trésorerie disponible représente la trésorerie nette fournie ou utilisée par les activités d'exploitation moins les dépenses d'investissement. Le flux de trésorerie disponible constitue un indicateur important s'agissant de la quantité de trésorerie générée ou utilisée dans le cadre du cours normal de nos activités, incluant les dépenses d'investissement. La direction a recours au flux de trésorerie disponible en tant que mesure du progrès de ses initiatives en matière d'efficience du capital et de flux de trésorerie.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/19990308/WEATHERFORDLOGO

LA

SOURCE Weatherford International plc



Liens connexes

http://www.weatherford.com