Westpac Bank met en oeuvre une solution de gestion du risque de crédit pour institution bancaire; elle réalise une économie importante de capitaux grâce à la structure primée Mark-to-Future d'Algorith

10 Mai, 2001, 21:39 BST de Algorithmics Inc

  • Le projet à plusieurs phases dote le personnel des ventes, les négociateurs et les distributeurs d'outils complets d'aide à la décision

Toronto - Algorithmics Incorporated, chef de file mondial en solutions de gestion du risque pour entreprises, a annoncé aujourd'hui que Westpac Bank a achevé la première phase de la mise en oeuvre d'une solution complète élaborée autour des risques de marché et de crédit. Cette solution est conçue pour fournir aux départements de trésorerie et de marché financier de gros de cette firme des outils perfectionnés d'aide à la décision concernant le risque de crédit.

Cette mise en oeuvre dote cette grande institution financière d'outils évolués de mesure du risque et de gestion pro-active du risque. Elle constitue également un important investissement dans la structure Mark-to-Future. Cette structure a récemment remporté le prix de «l'élaboration technologique de l'année» pour 2001, décerné par le magazine Risk. Elle est en position idéale pour fournir à Westpac des outils de mesure du risque, valables et concrets, qui font partie intégrante de la gestion des limites du risque de crédit. Les recommandations de l'Accord de capital de Bâle II ont identifié ce dernier enjeu comme étant très important.

«La solution d'Algorithmics nous permet d'intensifier le volume de nos transactions avec nos clients australiens et néo-zéalandais, ainsi que celui de nos autres activités de négociations mondiales, en accélérant le calcul et la livraison de nos évaluations de crédit de portefeuille, a déclaré Mark Putnam, directeur de la gestion du risque commercial pour l'institution bancaire Westpac. L'objectif général du projet est de lancer des fonctions et des outils dynamiques d'évaluation du crédit applicables à tous les produits des marchés financiers. La simulation Mark-to-Future d'Algo permet de saisir pleinement les produits provenant de la compensation monétaire de groupe et de la couverture bancaire. «Notre capacité de calculer le risque net au quotidien pour tous nos produits entraînera plus de transactions d'affaires, tout en réduisant l'utilisation du capital, ce qui améliorera le rendement et bénéficiera aux clients et aux actionnaires de la banque», a ajouté M. Putnam.

La phase 1 déployait Algo Credit, ce qui a entraîné une économie importante de capitaux. En outre, la banque élabore actuellement des interfaces utilisateurs graphiques intuitifs à l'intention des utilisateurs de la salle des marchés qui peuvent ainsi accéder aux évaluations et aux analyses de risque et en tirer parti, alors qu'auparavant, ces données étaient réservées au service de suivi des marchés. A présent, grâce à Mark-to-Future, les utilisateurs de la salle des marchés et du service de suivi des marchés prendront leurs décisions de gestion du risque sur une même structure cohérente.

Westpac avait aussi pris en considération l'option d'une mise en oeuvre interne par opposition aux progiciels provenant de fournisseurs externes offrant leurs produits au moment de la sélection. «Le fait que nous pourrons tirer parti des placements importants qu'une société comme Algorithmics effectue dans la recherche combiné à l'association conclue entre cette société et d'autres institutions mondiales de pointe garantiront que nous aurons toujours accès à la méthodologie et aux fonctions les plus novatrices, a expliqué M. Putnam. La décision de faire affaires avec un fournisseur extérieur, Algo en l'occurrence, était donc facile à prendre.»

La phase 2, qui est actuellement en chantier, consiste à remplacer le système Sungard RXM par Algo Limits, solution de trésorerie d'Algorithmics pour la gestion des limites du crédit de risque. La phase 3 remplacera le moteur actuel de risque du marché, Reuters KvaR, par Algo Market. D'ici septembre, Westpac aura réalisé les avantages découlant de la combinaison des outils de mesure (Algo Credit et Algo Market) et de gestion (Algo Limits).

«Nous installons de manière efficace une seule architecture pour la gestion du crédit et du risque de marché à l'intention du service de suivi des marchés et de la salle des marchés, ce qui témoigne de la souplesse et de l'évolutivité caractéristiques de la méthodologie Mark-to-Future. Cette mise en oeuvre démontre parfaitement que les banques peuvent transformer nos solutions perfectionnées axées sur les affaires en une solution exemplaire de gestion du risque, tel qu'il a été suggéré par le projet de l'Accord BIS 2. Cet accord réclame une structure cohérente et évolutive qui prendrait en charge le processus décisionnel quotidien ainsi que l'estimation du capital risque par des mesures valables et pertinentes qui sont à la base même de nos solutions Algo Credit et Algo Limits», a pour sa part déclaré Michael Zerbs, vice-président à la recherche et à la commercialisation des produits, Algorithmics.

«Nous étions également ravis de travailler avec Westpac dans le but de raffiner davantage les interfaces intuitives et conviviales des solutions Algo Credit et Algo Limits, notamment les outils d'aide à la décision pour la salle des marchés qui aident les négociateurs à traiter, autoriser et/ou rejeter les contrats, tout en effectuant le suivi des contrats en attente», ajouté M. Zerbs.

  • A propos d'Algorithmics Incorporated

Algorithmics a été fondée en 1989 en réponse aux questions complexes posées aux entreprises par la gestion du risque financier. Aujourd'hui, en tant que principal fournisseur ayant à son service l'équipe la plus chevronnée de l'industrie, Algorithmics continue de concentrer ses efforts sur la création et la mise en oeuvre de logiciels de gestion du risque qui répondent aux besoins en constante évolution de ses clients. En tant que chef de file du secteur des procédés et des outils de gestion et de mesure du risque, Algorithmics a récemment lancé Mark-To-Future(MC) (MtF(MC)), nouvelle structure de gestion du risque qui a récemment remporté le prix de «l'élaboration technologique de l'année» pour 2001, décerné par le magazine Risk. Le siège social d'Algorithmics est situé à Toronto et la Société possède 14 bureaux répartis dans le monde. Elle est au service de plus de de 120 clients internationaux qui comptent 150 installations dans 26 pays.

Sites Web : http://www.algorithmics.com; http://www.marktofuture.com; http://www.westpac.co.au

LA

SOURCE Algorithmics Inc