William F. Johnson, chef de la SDNY Securities and Commodities Fraud Task Force, se joindra à Fried Frank

24 Juillet, 2009, 03:01 BST de Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP

NEW YORK, July 24 /PRNewswire/ --

Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP a annoncé aujourd'hui que William F. Johnson, qui occupait précédemment le poste de chef de la Securities and Commodities Fraud Task Force du bureau du Procureur des États-Unis pour le district sud de New York, se joindra au département du contentieux de New York de la firme à titre d'associé.

M. Johnson, dont la prestigieuse carrière en droit comprend le bureau du Procureur et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, sera membre du cabinet-conseil en enquêtes gouvernementales et réglementation de la firme, ce qui comprend les groupes spécialisés en défense des criminels en col blanc, en exécution et réglementation des valeurs mobilières, ainsi qu'en enquêtes et surveillance internes. M. Johnson représentera principalement des parties lors d'enquêtes et de poursuites menées par le département de la Justice des États-Unis (DOJ), la SEC et d'autres agences de réglementation.

<< Nous sommes ravis d'accueillir Bill parmi nous. Nous profiterons de toute la richesse de ses années d'expérience au bureau du Procureur des États-Unis et à la SEC, qui viendront s'ajouter à un département composé de professionnels hautement compétents dans une multitude de domaines >>, ont affirmé Valerie Ford Jacob, présidente de Fried Frank, et Justin Spendlove, associé directeur de Fried Frank.

M. Johnson occupait le poste de chef de la Securities and Commodities Fraud Task Force depuis juin 2007, où il dirigeait une équipe de procureurs, d'agents d'application de la loi et d'employés spécialisés dans tous les aspects des enquêtes, des procès, des appels et d'autres litiges liés à la fraude. Pendant son mandat, M. Johnson a été chargé de la supervision des enquêtes et des poursuites dans le cadre de plusieurs cas importants, notamment les manoeuvres frauduleuses en investissement (États-Unis v. Bernard Madoff, États-Unis v. Marc Dreier, États-Unis v. Arthur Nadel); les fraudes d'entreprise (Adelphia, Refco, Doral Financial); les délits d'initié (Credit Suisse, UBS, Morgan Stanley); et l'antidatage des options (Monster, Safenet). Il a occupé le poste de chef adjoint de la Securities and Commodities Fraud Task Force de 2005 à 2007. De 1996 à 2007, M. Johnson a occupé les postes d'assistant procureur des États-Unis et d'assistant procureur spécial des États-Unis. Pendant son mandat, il a enquêté et intenté des poursuites dans le cadre de certains des cas de fraudes en valeurs mobilières parmi les plus délicats, y compris les cas de l'ancien PDG de WorldCom, Bernard Ebbers, et de son ancien directeur des finances, Scott Sullivan, de Steven Madden, de Michael Milken et plusieurs autres.

Avant de se joindre au bureau du Procureur des États-Unis, M. Johnson travaillait pour la SEC en tant qu'avocat principal dirigeant les enquêtes et litiges liés à des violations des lois sur les valeurs mobilières pour la division d'exécution du bureau régional de New York, et pour le groupe d'appel du Bureau de l'avocat général.

<< Bill sera un immense atout pour notre firme. Nous profiterons de ses compétences et de sa perspective presque unique, qu'il a acquise en travaillant pour la SEC et le bureau du Procureur des États-Unis. Notre firme est déjà reconnue comme un leader national et nous sommes très heureux d'ajouter à notre réputation en travaillant avec Bill >>, a indiqué Audrey Strauss (http://www.friedfrank.com/index.cfm?pageID=42&itemID=611), anciennement chef de la Securities Fraud Unit et avocate d'appel en chef du bureau du Procureur des États-Unis pour le district sud de New York, ainsi que directrice du groupe spécialisé en défense des criminels en col blanc de Fried Frank.

<< Bill est un avocat exceptionnel. Son expertise complète et renforce notre firme, en plus d'améliorer notre capacité à conseiller nos clients >>, ont déclaré Carmen J. Lawrence (http://www.friedfrank.com/index.cfm?pageID=42&itemID=399), ancienne directrice régionale du bureau régional de New York de la SEC, et Dixie L. Johnson (http://www.friedfrank.com/index.cfm?pageID=42&itemID=349), toutes deux codirectrices du groupe spécialisé en application et réglementation des valeurs mobilières.

<< Fried Frank possède une longue tradition d'excellence dans le cadre d'enquêtes gouvernementales. Je suis impatient de me joindre à un groupe de professionnels aussi réputé et de mettre mon expérience gouvernementale au profit de nos clients >>, a déclaré M. Johnson.

Le département de litige de Fried Frank est reconnu pour son utilisation de stratégies de haut niveau pour obtenir des résultats révolutionnaires. Le cabinet-conseil en enquêtes gouvernementales et réglementation de la firme, qui comprend les groupes et les partenaires spécialisés en défense des criminels en col blanc, en application et réglementation des valeurs mobilières, ainsi qu'en enquêtes et surveillance internes, est reconnu par Chambers and Partners, Legal 500 et Benchmark Litigation comme étant le meilleur de sa catégorie. Les avocats de Fried Frank possèdent une longue expérience pour ce qui est de guider leurs clients dans une multitude d'enquêtes gouvernementales, et défendent régulièrement des entreprises et des individus sous enquête criminelle ou réglementaire, ce qui inclut les enquêtes menées par le département de la Justice des États-Unis, par les bureaux du Procureur des États-Unis, par la SEC, par des inspecteurs généraux et des agents de radiation des agences fédérales, par des organisations d'auto-réglementation, ainsi que par diverses agences de réglementation et d'application de la loi de l'État.

M. Johnson a reçu son Juris Doctorate au Washington College of Law de l'American University, où il était rédacteur de la section << Notes et commentaires >> de l'American University Law Review. Il a reçu son baccalauréat ès arts avec distinction de l'Ohio Wesleyan University. Après avoir terminé ses études de droit, M. Johnson a été stagiaire en droit pour l'Honorable Noel Anketell Kramer, juge associé de la Cour supérieure du district de Columbia.

Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP est l'un des principaux cabinets d'avocats internationaux dans le monde et emploie plus de 550 avocats dans ses bureaux situés à New York, Washington, D.C., Londres, Paris, Francfort, Hong Kong et Shanghai. Les avocats de Fried Frank représentent régulièrement plusieurs des entreprises et institutions financières les plus importantes au monde. La firme offre des services de conseil juridique sur l'antitrust et la concurrence; la faillite et la restructuration; les avantages et les compensations; les questions d'entreprise, y compris la gestion des actifs, les marchés financiers, la gouvernance d'entreprise, les financements, les fusions et les acquisitions, ainsi que les acquisitions et les souscriptions privées; l'énergie, l'énergie renouvelable et le changement climatique; les institutions financières, les enquêtes gouvernementales et les questions de réglementation, y compris les enquêtes et la surveillance internes, l'application et la réglementation des valeurs mobilières et la défenses des criminels en col blanc; l'assurance; la propriété intellectuelle et la technologie; le commerce mondial; les litiges, y compris l'arbitrage et le mode alternatif de règlement des litiges, les litiges commerciaux, les litiges environnementaux, les contrats gouvernementaux, les litiges liés aux valeurs mobilières et aux actionnaires; les biens immobiliers; l'impôt; et les fiducies et les successions. La firme est associée à Huen Wong & Co. à Hong Kong. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de Fried Frank, veuillez consulter le www.friedfrank.com.

LA

SOURCE Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP