Xeltis élève son financement de série B à € 30 Mio, marquant la fin d'une année transformative

17 Décembre , 2015, 07:00 GMT de Xeltis

ZURICH, December 17, 2015 /PRNewswire/ --

En 2015: des résultats positifs pour les deux premiers essais cliniques, une équipe de direction renforcée et une reconnaissance institutionnelle 

Xeltis a ajouté € 3 millions à son financement de série B, portant ainsi son financement total à € 30 millions. Xeltis est la toute première entreprise de dispositifs médicaux au monde à développer des valves et vaisseaux cardiovasculaires bioabsorbables conçus pour favoriser la restauration de tissus endogènes (Endogenous Tissue Restoration - ETR). Le produit de ce financement supplémentaire servira à intensifier les développements de Xeltis dans différentes indications cardiovasculaires.

En 2015, Xeltis a passé du statut de petite entreprise issue du milieu universitaire à celui de startup medtech parmi les plus prometteuses au plan mondial. La société a conclu avec succès les deux premières études de faisabilité pour son dispositif cardiovasculaire bioabsorbable, qui toutes deux révèlent des résultats positifs chez les patients un an après l'intervention. Xeltis envisage de débuter en 2016 le programme d'essai clinique portant sur sa valve pulmonaire.

Xeltis a récemment nommé Michel Darnaud, cadre supérieur internationalement reconnu dans le domaine des dispositifs cardiovasculaires, au poste de Président du conseil d'administration et l'équipe de direction s'est renforcée avec l'arrivée d'experts internationaux des sciences du vivant Boris Warnack, directeur opérationnel et Eliane Schutte, directrice du développement.

« Xeltis est l'une des sociétés les plus innovantes et les plus dynamiques qu'il m'ait été donné de connaître dans ma carrière » a dit Michel Darnaud, qui a rejoint le conseil d'administration en mai avant d'en reprendre la présidence en novembre: « Elle représente un extraordinaire potentiel de changement pour les normes de soin dans le traitement cardiovasculaire. »

Xeltis a aussi été intégrée à la liste des Fierce 15 de l'année 2015 des entreprises medtech privées les plus prometteuses par le bulletin US Fierce Medical Devices. De plus, son PDG Laurent Grandidier a récemment été récompensé du prix 2015 du Best CEO in the Medical Device Industry par le magazine European CEO.

« En 2015, nous avons continué à renforcer notre potentiel en termes de technologie, de finances, d'équipe de direction et de conseil d'administration » - a souligné Grandidier - « et je suis particulièrement honoré des marques de reconnaissance, de l'industrie comme du grand public, qui sont autant de jalons positifs dans le début de notre formidable aventure. »

À propos de la technologie Xeltis et de l'ETR  

Les dispositifs cardiovasculaires bioabsorbables de Xeltis fonctionnent, une fois implantés, comme des valves ou vaisseaux cardiaques classiques. Leur structure poreuse est une matrice conçue pour favoriser l'ETR, en permettant aux processus de guérison naturels de l'organisme de l'envelopper de nouveaux tissus sains. Cette matrice est bioabsobée au fil du temps, laissant au final le patient doté d'une nouvelle valve ou d'un nouveau vaisseau sain et fonctionnel.

L'ETR constitue une approche thérapeutique transformationnelle dans le traitement cardiovasculaire. Elle a le potentiel de contribuer à réduire chez les patients le risque de complications en général provoquées par des corps étrangers dans l'organisme, de même que le risque de procédures répétées normalement requises pour les patients avec des valves cardiaques de remplacement[1],[2],[3],[4],[5]. Cela pourrait à terme contribuer à réduire les coûts globaux des soins de santé.

La technologie Xeltis s'appuie sur les travaux du Professeur Jean-Marie Lehn en chimie supramoléculaire, qui lui ont valu un prix Nobel.

A propos de Xeltis 

Xeltis est une entreprise européenne du secteur des dispositifs médicaux basée à Zurich, en Suisse et à Eindhoven, aux Pays-Bas. Xeltis a levé avec succès un financement de série B sursouscrit de € 27 millions en 2014, élevé à € 30 millions en 2015. Parmi ses investisseurs: Life Sciences Partners, Pays-Bas (LSP), Kurma Partners, France (Kurma), VI Partners, Suisse (VI), auxquels s'ajoutent des actionnaires privés.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter notre site http://www.xeltis.com

Références: 

1. Hammermeister KE, Sethi GK. et al. A Comparison of Outcomes in Men 11 Years after Heart-Valve Replacement with a Mechanical Valve or Bioprosthesis. New England Journal of Medicine. 1993; 328:1289- 1296 May 6, 1993

2. Hammermeister KE, Sethi GK, et al. Outcomes 15 years after valve replacement with a mechanical versus a bioprosthetic valve: final report of the Veterans Affairs randomized trial. Journal of the American College of Cardiology. Volume 36, Issue 4, October 2000, Pages 1152-1158

3. Bloomfield P, Wheatley DJ, et al. Twelve-year comparison of a Bjork-Shiley mechanical heart valve with porcine bioprostheses. New England Journal of Medicine. 1991; 324: 573-579.

4. Lee C, Kim YM, Lee CH., Outcomes of pulmonary valve replacement in 170 patients with chronic pulmonary regurgitation after relief of right ventricular outflow tract obstruction: implications for optimal timing of pulmonary valve replacement. Journal of the American College of Cardiology. 2012;60:1005-1014.

5. Lee C, Park CS, Lee CH, Durability of bioprosthetic valves in the pulmonary position: long-term follow-up of 181 implants in patients with congenital heart disease. Journal of Thoracic Cardiovascular Surgery. 2011;142:351-358.


LA

SOURCE Xeltis