XPI(MC) de J.D. Edwards entre dans une nouvelle ère de commerce coopératif

17 Janvier, 2001, 03:37 GMT de J D Edwards & Company

  • La technologie d'interliaison pour l'intégration entre les entreprises permet aux entreprises de coopérer avec les clients, les fournisseurs et autres partenaires sur l'ensemble de leurs systèmes et applications disparates

Denver, Colorado - J.D. Edwards & Company (JDEC au Nasdaq), important fournisseur de solutions de coopération mobiles destinées à l'économie Internet, a annoncé aujourd'hui la mise en disponibilité générale de sa technologie XPI(MC) (procédé d'intégration étendu). Les possibilités d'intégration d'interliaison d'XPI permettent aux entreprises de coopérer avec plusieurs fournisseurs, clients et autres précieux partenaires d'affaires en reliant leurs systèmes et leurs applications disparates. Un aperçu vidéo de même qu'une démonstration de XPI sont accessibles à l'adresse www.jdedwards.com/xpi/.

De par cette mise en disponibilité, J.D. Edwards livre un élément essentiel de sa stratégie visant à fournir des solutions d'entreprise de coopération dynamiques entre les entreprises et parmi elles (solutions de commerce coopératif ou "c-commerce"). Cette tendance commerciale et technologique émergente est rapidement en voie de devenir un pré-requis pour profiter de l'avantage concurrentiel au sein de la nouvelle économie, à un moment ou le commerce coopératif permet de répondre avec plus de rapidité et d'efficacité aux occasions du marché. C'est du moins ce qu'affirment les meilleurs analystes du secteur technologique. Par exemple, M. Gartner croit que les systèmes de "c-commerce" deviendront le modèle d'application interentreprises prédominant d'ici à 2004.

J.D. Edwards propose maintenant la technologie XPI en tant qu'infrastructure centrale du commerce coopératif et comme partie intégrante de sa suite logicielle porte-étendard OneWorld Xe. De plus, XPI constitue également un produit complémentaire destiné aux 6 000 de clients (et plus) de la Société, qui sont généralement des entreprises générant des produits d'exploitation s'échelonnant de 200 millions $ à plus de 5 milliards $. J.D. Edwards met à profit son expérience de la planification des ressources d'entreprise(ERP) et des logiciels de planification et d'optimisation de la chaîne d'approvisionnement afin de servir tant ses clients actuels que ses nouveaux clients, et ce afin d'offrir une nouvelle génération de solutions de commerce coopératif qui optimisent les processus commerciaux non seulement à l'interne, mais aussi parmi les entreprises. Il s'agit d'un processus clé pour contribuer à créer de la valeur et à réduire les coûts, estiment les professionnels du secteur.

"Au cours de la dernière décennie, nous avons constaté la prédominance des systèmes ERP centrés à l'interne, qui rationalisent les procédés commerciaux des entreprises. Aujourd'hui, on met davantage l'accent sur l'entière intégration du client et du fournisseur dans les processus de planification, de production et d'approvisionnement, car c'est la meilleure façon d'atteindre une efficience commerciale réelle", a observé Jack Maynard, d'Aberdeen Group. "Nous prévoyons de vastes occasions sur le marché pour les fournisseurs comme J.D. Edwards. Celui-ci s'engage visiblement à fournir la souplesse et l'interopérabilité requises par les systèmes de TI pour faciliter ce type de relations."

XPI a été mis au point dans le but de faire tomber les obstacles de communication existant entre les différents systèmes appartenant aux entreprises - une contrainte technologique qui a longtemps entravé la coopération ouverte et transparente parmi les entreprises. A l'aide d'une technologie de traitement des messages axée sur les composantes, XPI intègre différentes applications d'entreprise et permet de tirer parti d'une interopérabilité interne et interentreprises parmi toutes les principales solutions logicielles du secteur.

"Nous sommes très fiers d'offrir des solutions grâce auxquelles nos clients peuvent tirent parti de la nouvelle ère du commerce coopératif", a déclaré Ed McVaney, président-directeur général et président du conseil de J.D. Edwards. "Le commerce coopératif permet aux entreprises en amont et en aval de la chaîne d'approvisionnement de communiquer avec un dynamisme leur permettant de prévoir les besoins des clients et d'y répondre de façon précise et efficace, et de répondre en temps-réel à la demande ou aux changements en approvisionnement, sans avoir à répondre au téléphone. Notre technologie XPI est conçue pour soutenir le type de coopération qui rend ce scénario possible, éliminant ainsi les barrières érigées par les systèmes généralement incompatibles, et laissant aux entreprises le loisir de concentrer leurs efforts sur leurs affaires, et non sur les TI."

  • Normes soutenues

La stratégie de commerce coopératif de J.D. Edwards, qui facilite l'intégration et l'interopérabilité, est compatible avec les principaux organismes de normalisation, comme les applications horizontales d'Open Applications Group, RosettaNet pour le secteur de l'électronique et UCCnet pour le secteur des produits de consommation. Ces organismes s'attachent à mettre au point et à déployer des interfaces de commerce électronique standards permettant aux partenaires des chaînes d'approvisionnement d'utiliser, pour leurs processus commerciaux, un langage commun l'échelle mondiale.

  • A propos de J.D. Edwards

J.D. Edwards est un important fournisseur de solutions de coopération mobiles destinées à l'économie Internet. Les solutions ouvertes de la Société donnent aux entreprises la liberté de choisir leur façon d'assembler leurs applications internes et de coopérer avec des partenaires et des clients dans toute la chaîne d'approvisionnement afin de rehausser leur avantage concurrentiel.

Fondée en 1977, la société J.D. Edwards a son siège social à Denver et a réalisé, en 1999, un chiffre d'affaires de 944,2 millions de dollars. Pour tout renseignement supplémentaire, communiquer avec la société au +1 800 727- 5333 ou par Internet en consultant le site www.jdedwards.com.

J D. Edwards est une marque déposée de J.D. Edwards & Company. Les noms de tous les autres produits et services de J.D. Edwards utilisés dans le présent communiqué sont des marques de commerce ou des marques déposées de J.D. Edwards World Source Company. Tous les autres noms de produits cités dans ce communiqué sont des marques de commerce ou déposées de leurs propriétaires respectifs. Les résultats rétrospectifs énoncés dans ce communiqué ne reflètent pas nécessairement les résultats à venir.

Sites Web - http://www.jdedwards.com/xpi http://www.jdedwards.com

LA

SOURCE J D Edwards & Company