Yisheng Biopharma annonce des résultats positifs de la phase I des tests cliniques d'un nouveau vaccin antirabique à base d'adjuvants PIKA

04 Janvier, 2016, 14:00 GMT de Yisheng Biopharma Co., Ltd.

PÉKIN, 4 janvier 2016 /PRNewswire/ --Yisheng Biopharma Co., Ltd. (« Yisheng Biopharma »), société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication, la vente et la commercialisation de vaccins, a annoncé aujourd'hui des résultats positifs de premier ordre de la phase I des tests cliniques du vaccin antirabique à base d'adjuvants PIKA, un vaccin expérimental, novateur et efficace conçu pour fournir une réponse immunitaire accélérée contre l'infection provoquée après l'exposition au virus de la rage. Le vaccin antirabique PIKA est un vaccin novateur développé de manière indépendante par Yisheng Biopharma. Il utilise un ARN à double brin (« PIKA ») qui agit en tant qu'agoniste du récepteur de type Toll 3 (TLR-3) en faveur de l'activation des cellules immunitaires innées, telles que les cellules dendritiques, les macrophages et les cellules NK. Ce projet a été nommé "innovation-clé nationale de médecine" en 2013 et fondé par le ministère national des Sciences et des Technologies de Chine.  

L'infection par la rage a un taux de mortalité de près de 100 % après l'apparition des symptômes cliniques. Elle reste l'une des maladies infectieuses aiguës les plus mortelles que l'on connaisse, avec 60 000 morts dans le monde en 2013, et représente un problème de santé publique grave en Chine, en Inde et dans beaucoup d'autres pays en développement. En outre, comme le souligne le Guangxi CDC de Chine, l'échec de la vaccination chez les patients après l'exposition reste un défi sérieux, car 78,1 % des sujets décèdent entre le 6e jour et le 27e jour après la vaccination. Par conséquent, la production rapide d'anticorps neutralisants (ou séroconversion) après la vaccination est essentielle pour survivre à l'infection rabique après l'exposition.

La phase I de l'étude clinique a été menée au SingHealth Investigational Medicine Unit (IMU) à Singapour et l'essai a recruté 37 volontaires en bonne santé pour évaluer l'innocuité et l'efficacité préliminaires du vaccin antirabique PIKA expérimental. Les résultats de premier ordre ont montré les éléments suivants :

  • Le vaccin antirabique PIKA a été bien toléré et n'a pas posé de problèmes, de manière similaire au vaccin-témoin disponible commercialement ;
  • Le vaccin antirabique PIKA a suscité une réponse des cellules T contre la rage multi-spécifique ;
  • Le vaccin PIKA administré en régime accéléré (3 doses en 7 jours) a été en mesure de produire 100 % de séroconversion le 14e jour, atteignant ainsi l'exigence standard en termes de vaccins antirabiques. 75 % des sujets ont présenté une séroconversion le 7e jour, alors que seuls 16,7 % des sujets soumis au régime standard (4 doses en 14 jours) et ayant reçu le vaccin-témoin le 7e jour, ont atteint la séroconversion le 7e jour, ce qui a donné une signification statistique (P<0,05).

Le Dr. Victor Li, qui supervise la recherche clinique à Singapour, a commenté : « Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats de cette étude, qui confirme les résultats de l'étude préclinique, car le vaccin antirabique PIKA a présenté un bon profil d'innocuité, sans aucune différence significative en termes d'effets secondaires avec le vaccin-témoin disponible commercialement. Nous sommes très encouragés en observant que 75 % des sujets soumis au vaccin antirabique PIKA ont pu atteindre la séroconversion, ce qui représente un avantage essentiel pour la survie après l'exposition à l'infection par le virus rabique. Nous croyons également que le régime accéléré qui utilise 3 doses dans un délai de 7 jours pourrait grandement améliorer la conformité de la vaccination. »

« Nous sommes ravis de voir que cette étude confirme et fait avancer les résultats observés dans les études précliniques. Lors de nos nombreuses expérimentations réalisées sur des animaux imitant le cas de figure d'une infection après l'exposition, nous avons d'abord injecté une dose létale de virus de la rage aux animaux, puis leur avons administré une vaccination en utilisant notre vaccin antirabique PIKA ou les vaccins commercialement disponibles. Seuls 20 % des animaux ont survécu après avoir été traités avec les vaccins disponibles commercialement, mais 80 % des animaux qui ont reçu la vaccination avec notre vaccin PIKA ont survécu », a expliqué M. Yi Zhang, président de Yisheng Biopharma et responsable du projet de la technologie d'adjuvants PIKA.

M. Zhang a ajouté : « De telles données encourageantes posent des bases solides pour initier la phase II de l'étude clinique avec une étude de population étendue et pour démontrer l'efficacité clinique et l'innocuité sous le régime de vaccination accélérée. Nous espérons pouvoir vous faire part prochainement des progrès dans ce domaine. »

À propos de la technologie et du vaccin antirabique à base d'adjuvants PIKA

La technologie à base d'adjuvants PIKA est une technologie brevetée développée en interne par Yisheng Biopharma. L'adjuvant est un analogue d'ARN à double brin qui agit en tant qu'agoniste du récepteur de type Toll 3 (TLR-3) en faveur de l'activation des cellules immunitaires innées, telles que les cellules dendritiques, les macrophages et les cellules NK. L'adjuvant PIKA est formulé en tant que composant du vaccin antirabique à base d'adjuvants PIKA.

À propos de Yisheng Biopharma Co., Ltd.

Yisheng Biopharma Co., Ltd., société biopharmaceutique basée à Pékin, en Chine, est spécialisée dans la recherche, le développement, la fabrication, la vente et la commercialisation de vaccins, grâce à près de 1 000 employés répartis à travers la Chine, les États-Unis et Singapour.

www.yishengbio.com

LA

SOURCE Yisheng Biopharma Co., Ltd.



Liens connexes

http://www.yishengbio.com