Zomig, le premier triptan per os efficace contre la forme épisodique de l'algie vasculaire de la face

25 Juillet, 2000, 14:00 BST de AstraZeneca

    
  • Selon une étude multicentrique internationale publiée dans la revue Neurology

 


 Alderley Park, Royaume Uni - Dans le cadre d'une étude récemment publiée dans la revue Neurology, Zomig® (zolmitriptan) Comprimés, médicament développé pour son activité antimigraineuse, s'est également avéré efficace dans le traitement de la forme épisodique de l'algie vasculaire de la face (également connue sous les noms de cluster headache et de céphalée de Horton).(1) Cette étude a révélé que plus de la moitié des patients traités par Zomig® avaient obtenu un soulagement significatif de la crise en seulement 30 minutes.(1) 


 


 Les crises de céphalée caractéristiques de l'algie vasculaire de la face ont ceci de particulier qu'elles durent généralement de 15 minutes à trois heures et peuvent se répéter plusieurs fois par jour. (1) La plupart des patients connaissent des épisodes pouvant durer des semaines, voire des mois entiers pendant lesquels les crises surviennent par série à intervalles rapprochés, séparés par des périodes libres de complète rémission.(2)


 


 Les crises surviennent le plus souvent la nuit (3) et peuvent se révéler plus douloureuses que n'importe quel autre type de céphalée.(4) L'algie vasculaire de la face s'accompagne d'une douleur généralement décrite comme étant transfixiante, pulsatile, comparable à une sensation de brûlure et si atroce que la plupart des victimes sont dans l'incapacité de rester tranquillement assises et se voient littéralement condamnées à se balancer d'avant en arrière sur leur siège, à marcher de long en large ou à se cogner la tête contre n'importe quoi.(3) L'algie vasculaire de la face frappe cinq fois plus volontiers l'homme que la femme. (4) La sévérité et la brièveté des accès douloureux exigent un traitement abortif qui agisse sans délai. (1) Par conséquent, les malades réclament un médicament efficace à action ultra-rapide. Jusqu'à présent, la seule alternative s'offrant aux patient consistait soit en un médicament injectable - une option thérapeutique invasive à laquelle nombre de patients réservaient un accueil des plus mitigés-, soit en une oxygénothérapie au masque, méthode ne se révélant guère pratique. 


 


 Pour venir à bout de la douleur, les personnes atteintes de la forme épisodique de l'algie vasculaire de la face disposent d'un nombre d'options encore plus restreint que les migraineux, a déclaré le Professeur P. J. Goadsby, (National Hospital for Neurology and Neurosurgery, [ Hôpital Neurologique et Neurochirurgical National] Londres). Ces patients ont impérativement besoin d'un médicament qui puisse soulager la douleur le plus vite possible. Comme le montre cette étude, le zolmitriptan est le premier triptan per os qui permette aux patients victimes de ce type de céphalée particulièrement débilitant et tout à fait à part de disposer d'un traitement d'action rapide et efficace. 


 
    
  • Une option therapeutique efficace

 


 Les résultats de l'étude montrent que Zomig est le premier triptan per os qui, dans le cadre d'un essai clinique contrôlé, procure aux patients un outil thérapeutique capable de lutter efficacement et rapidement contre la forme épisodique aiguë de l'algie vasculaire de la face.(1) Au cours de cette étude, un nombre non négligeable de patients atteints de ce type de céphalée a pu bénéficier, grâce à Zomig® (zolmitriptan) Comprimés, d'un soulagement significatif de la crise.


 


 De l'avis d'un grand nombre de patients, la prise d'un comprimé est indéniablement plus commode et acceptable, a estimé le Professeur Goadsby. "Grâce à cette forme orale du zolmitriptan, les médecins disposent aujourd'hui d'une option thérapeutique efficace et moins invasive à proposer à leurs patients pour terrasser la douleur.


 


 A l'heure actuelle, la mise sur le marché de Zomig® n'est pas encore autorisée dans l'indication d'algie vasculaire de la face.


 
    
  • Plan et resultats de l'etude

 


 L'étude multicentrique randomisée triphasique en double aveugle avec permutation (dite en cross-overde patients externes souffrant de la forme épisodique ou chronique de l'algie vasculaire de la face qui a été menée portait sur 153 patients recrutés dans 13 centres répartis au Canada, au Royaume Uni et en Suède (1). Pour être éligibles, les patients devaient avoir développé une algie vasculaire de la face depuis un minimum de trois mois avant le début de l'étude. (1) Les patients ont été randomisés pour recevoir soit le placebo plus Zomig® 5 mg, soit le placebo et Zomig® 10 mg pour traiter trois accès douloureux de ces céphalées d'intensité modérée, sévère ou très sévère. L'intensité de la céphalée a été évaluée sur la base d'une échelle en 5 points.(1)


 


 L'analyse en intention de traiter de 124 patients a démontré que, chez les patients atteints de la forme épisodique de l'algie vasculaire de la face, Zomig ®10 mg a induit un taux de réponse de la céphalée à 30 minutes significativement supérieur à celui obtenu par le placebo (47 % versus. 29 %, p = 0,02).(1) En outre, un pourcentage significativement supérieur de patients a réussi à ne devoir subir qu'une douleur bénigne, voire inexistante, à 30 minutes, tandis qu'un nombre de patients encore plus réduit, quoique significatif puisque représentant environ la moitié des patients sous placebo, s'est senti obligé de recourir, dans une moindre proportion que dans le groupe placebo, à un traitement de remplacement alors qu'ils étaient traités par Zomig 10 mg ou 5 mg.(1) 


 


 Zomig (5 et 10 mg) s'est avéré bien toléré, les effets indésirables les plus fréquents ayant été (> 3,5 % dans les deux groupes thérapeutiques) la paresthésie, l'asthénie, la sensation d'extrémités lourdes, les nausées, les vertiges, la sécheresse buccale et la transpiration excessive.


 
    
  • Zomig® et AstraZeneca

 


 Zomig® (zolmitriptan) est indiqué dans le traitement aigu de la migraine, avec ou sans aura, chez l'adulte. Zomig® n'empêche en aucune façon l'apparition de la migraine. Zomig® est destiné à soulager la douleur migraineuse, à tout moment au cours de l'accès. Zomig® est contre-indiqué chez les patients souffrant d'hypertension non stabilisée, de cardiopathie ischémique ou d'autres affections cardiaques sous-jacentes. En outre, Zomig® ne doit en aucun cas être prescrit à des patients présentant une hypersensibilité au zolmitriptan ou à l'un quelconque des constituants de Zomig® Comprimés. Zomig® est strictement contre-indiqué chez les patients présentant certains types de cardiopathies ou d'hypertension non stabilisée. Il peut arriver, quoique très rarement, que certains sujets, porteurs de maladies cardiovasculaires non encore identifiées, présentent de très graves problèmes d'origine cardiaque. De même, si des patients estiment présenter un risque cardiaque particulier en raison de l'existence de facteurs de risque tels que la tabagisme, l'hypertension, l'hypercholestérolémie ou des antécédents familiaux de cardiopathie ou d'un traitement médicamenteux concomitant, ou en cas de grossesse ou d'allaitement, ils doivent aussitôt en avertir leur médecin traitant ou leur pharmacien. Les effets secondaires les plus fréquents observés sous Zomig® sont les suivants : vertiges, sensation de boule, de pression ou de douleur pharyngée, laryngée ou mandibulaire, fatigue, acouphènes, somnolence ou nausées. 


 


 AstraZeneca (NYSE: AZN) est l'un des leaders internationaux dans le domaine de la santé impliqué dans la recherche, le développement, la production et la commercialisation de spécialités pharmaceutiques (non génériques) et la fourniture de services en relation avec les professionnels de santé. La société figure parmi les cinq géants mondiaux de l'industrie pharmaceutique dont le chiffre d'affaires atteint 15 milliards de dollars US et qui, en termes de parts de marché, occupe l'une des toutes premières places dans le secteur de la pharmacologie des troubles digestifs, de l'oncologie, de l'anesthésie et de la prise en charge de la douleur, des maladies cardiovasculaires, des troubles centraux (SNC) et des pathologies des voies respiratoires. 


 


 (1) Bahra A, Gawel M, Hardebo J, et al. Oral Zolmitriptan is effective in the acute treatment of cluster headache. Neurology. 2000; 54:1832-1839.


 


 (2) South V. Migraine: Everything You Need To Know. Key Porter books. 1996; 46-47.


 


 (3) The National Headache Foundation Website. http://www.headaches.org.


 


 (4) Rapoport A, Shetfell F. Headache Relief for Women, How You Can Manage And Prevent Pain. Little, Brown and Company. 1995; 41-42.


 

LA

SOURCE AstraZeneca