La ceinture économique du fleuve Yangzi Jiang consolide l'ambition de la nouvelle zone Liangjiang de devenir une plate-forme logistique internationale

31 Octobre, 2014, 20:22 GMT de Chongqing Liangjiang New Area

                                 

CHONGQING, Chine, 31 octobre 2014 /PRNewswire/ -- Le Conseil d'État a récemment publié son plan pour la ceinture économique du fleuve Yangzi Jiang, dans l'optique de la développer en une ceinture économique fluviale à l'intérieur du pays, qui exerce une influence économique à l'échelle mondiale. Ce plan a désigné Chongqing comme l'un des trois principaux centres d'expédition de Chine, et qui offrira aux investisseurs européens et américains de nouvelles opportunités pour développer leurs marchés en Chine intérieure.

En avril dernier, le premier ministre chinois Li Keqiang a exploré les quatre kilomètres carrés sur lesquels s'étend le port de Guoyuan dans la nouvelle zone Liangjiang et il l'a salué comme un « port de premier plan ». Il a exprimé le souhait que le port de Guoyuan crée une sorte de modèle de « grande circulation » et assure la liaison entre les très importants marchés de la ceinture économique du fleuve Yangzi Jiang et la région économique de la Route de la soie.

En tant que première nouvelle zone à l'échelle nationale et moteur du développement de Chongqing, la nouvelle zone Liangjiang englobe les ports de Guoyuan et de Cuntan situés le long des eaux aux reflets dorés du fleuve Yangzi Jiang, ainsi que deux ports francs qui relient Chongqing à la terre et à la mer. La nouvelle zone Liangjiang vise à devenir la plate-forme logistique internationale de la Chine intérieure. À cet effet, Chongqing a accéléré la construction des canaux logistiques internationaux - notamment celui qui assure la liaison avec l'Europe - ce qui a permis une croissance rapide et prospère du commerce international de Liangjiang, faisant de l'endroit une destination phare pour les investissements, qui attire ainsi les investisseurs étrangers.

Le 5 décembre 2013, grâce à un investissement prévisionnel de 10,5 milliards de yuans (1,72 milliard de dollars), le plus grand port de la Chine intérieure - le port de Guoyuan - a officiellement été inauguré. Selon le plan pour la ceinture économique du fleuve Yangzi Jiang, le port de Guoyuan va être le point de départ d'une ligne de chemin de fer qui reliera le réseau ferroviaire Chongqing-Xinjiang-Europe en 2015, ce qui permettra des transports combinés ferroviaires-fluviaux-routiers.

Selon Chen Fuhao, directeur du département des investissements et du développement de Chongqing Guoyuan Port Ltd, six milliards de yuans sur les 10,5 milliards de yuans du budget prévisionnel ont déjà été alloués. Le plan intitulé « Un port à l'avant, un jardin à l'arrière » prévoit de construire des postes d'amarrage d'une capacité de 165 000 tonnes, ce qui représente un débit annuel potentiel de 30 millions de tonnes, dont deux millions de tonnes de conteneurs EVP (équivalents à vingt pieds, soit TEU selon l'acronyme anglo-saxon), six millions de tonnes de cargaisons en vrac et un million de tonnes de marchandises et voitures.

Les ambitions du port de Guoyuan ne s'arrêtent pas là. Les informations fournies par l'entreprise de BTP Chongqing Port Logistics Group parlent de l'objectif du port de Guoyuan de devenir le plus grand centre de distribution de conteneurs, de distribution de cargaisons en vrac, de distribution de marchandises et de voitures, ainsi qu'un centre d'échanges de moyens de production en vrac et un centre de services intégraux sur le cours supérieur du fleuve Yangzi Jiang.

Les données fournies par les services douaniers de Chongqing ont montré qu'au cours des trois premiers trimestres de cette année, le montant total des importations et des exportations arrivant ou sortant de la nouvelle zone Liangjiang s'est élevé à 258,58 milliards de yuans (42,3 milliards de dollars), soit 1,1 fois plus. Les volumes des échanges réalisés avec Hong Kong, l'ANASE (Association des nations de l'Asie du Sud-est) et les États-Unis, qui sont les trois principaux partenaires commerciaux, se sont élevés respectivement à 65,29 milliards de yuans, soit 2,9 fois plus ; 53,71 milliards de yuans, soit 1,5 fois plus ; et 34,97 milliards de yuans, soit 6,6 pour cent de plus. La nouvelle zone Liangjiang est en train de devenir une destination internationale de premier plan pour les investissements.

 

LA

SOURCE Chongqing Liangjiang New Area