La zone de haute technologie de Chengdu va construire une zone de démonstration nationale pour l'innovation dans la Chine de l'Ouest

08 Septembre, 2015, 09:22 BST de Chengdu High-tech Industrial Development Zone

CHENGDU, Chine, 8 septembre 2015 /PRNewswire/ -- Le 6 septembre, la province du Sichuan a convoqué une conférence pour annoncer le lancement officiel des travaux de construction de la première zone de démonstration nationale pour l'innovation dans la Chine de l'Ouest à l'intérieur de la zone de haute technologie de Chengdu (CDHT). En parallèle avec les stratégies de « Belt and Road » (La ceinture et la route) et d'une économie « tirée par l'innovation », une nouvelle opportunité se dévoile ainsi pour l'occident.

« L'aspect d'une croissance économique tirée par l'innovation a été un choix unanime, » a déclaré Wan Gang, vice-président de la Chinese People's Political Consultative Conference (CPPCC, Conférence consultative politique du peuple chinois), ministre des Sciences et des technologies de la Chine. « La zone de démonstration nationale pour l'innovation dans la CDHT est la première dans la Chine de l'Ouest, et c'est également une nouvelle mission que le Comité central du Parti et le Conseil d'État ont confiée au Sichuan, » a dit Wan au cours de la Conférence.

Située dans l'Ouest chinois, Chengdu joue un rôle géopolitique important dans la stratégie de « La ceinture et la route » en Chine. La CDHT est l'une des zones de développement industriel national les plus reconnues et elle a attiré des milliers de sociétés techniques. Les industries des TI et de la biopharmacie de la zone se fondent dans le marché mondial. Selon les statistiques du ministère des Sciences et des technologies de la Chine, la CDHT avec ses capacités d'innovation occupe la troisième place parmi toutes les zones high-tech à l'échelon national.

La CHDT a attiré plus de 1 000 sociétés étrangères, parmi lesquelles 104 figurent sur la liste des Fortune Global 500. Des multinationales comme Intel, TI, Dell, Phillips et Siemens y ont implanté des unités de fabrication. Il existe désormais un train à grande vitesse entre Chengdu et la Pologne, assurant ainsi la liaison entre la ville et l'Europe. La CDHT entretient également des partenariats étroits avec 27 membres de l'Union européenne, 56 universités européennes, des groupes industriels et des organisations gouvernementales, sous l'égide de l'EU Project Innovation Centre, basé à Chengdu (Centre de l'Union européenne pour les innovations de projets).

La zone de démonstration nationale pour l'innovation a reçu l'approbation du Conseil d'État de la Chine, pour témoigner de l'expérimentation pilote dans l'innovation scientifique et technologique ainsi que dans le développement de la haute technologie. La CDHT va bénéficier sans réserve de plus de dix politiques avantageuses, dont certaines préférences fiscales. « En tant que services apparentés au Conseil d'État, le gouvernement de la province du Sichuan devra apporter son soutien actif à l'implantation de projets importants, à l'expérimentation pilote de politiques, à l'innovation dans les systèmes et mécanismes et à la mise en place d'un mécanisme de fonctionnement collaboratif afin d'ouvrir une nouvelle dimension pour la zone de haute technologie de Chengdu, » ainsi que l'a déclaré le Conseil d'État à la date du 11 juin.

D'après ce plan, la CDHT vise à réaliser un résultat global de 1,5 trillion de yuans d'ici à 2015 pour attirer 20 000 sociétés techniques et intégrer trois à cinq nouveaux groupes industriels à hauteur de 100 milliards.

LA

SOURCE Chengdu High-tech Industrial Development Zone