Population Services International Et UNITAID S'engagent Dans Un Effort Sans Precedent Pour Promouvoir L'autotest De Depistage Du VIH En Afrique

01 Décembre , 2015, 13:07 GMT de Population Services International

A l'approche de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, Population Services International (PSI) et UNITAID s'associent sur un projet pilote de deux ans pour promouvoir l'autotest de dépistage de l'infection à VIH au Malawi, en Zambie et au Zimbabwe.

WASHINGTON, et HARARE, Zimbabwe, le 30 novembre 2015 /PRNewswire/ -- A la veille de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, PSI, UNITAID et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) se sont unis aux ministères de la Santé du Malawi, de Zambie et du Zimbabwe pour le lancement du projet UNITAID/PSI VIH Self-Test Africa (STAR), lors de la 18e édition de la Conférence internationale sur le sida et les IST en Afrique (ICASA).

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20151130/291663LOGO
Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20151130/291662LOGO

Ce projet pilote UNITAID/PSI, d'une durée de deux ans et d'un coût de US $23 millions, s'annonce la plus grande étude jamais réalisée en Afrique sur l'autotest de dépistage de l'infection à VIH (ADVIH). Il sera mis en œuvre en partenariat avec la London School of Hygiene and Tropical Medicine, la Liverpool School of Tropical Medicine, et l'University College London. Il permettra de récolter des données importantes sur la façon de distribuer les ADVIH, générer la demande pour ces produits et d'évaluer leur impact potentiel sur la santé publique.

A l'occasion du lancement du projet : autorités sanitaires gouvernementales, populations touchées, bailleurs de fonds, responsables de programmes et chercheurs ont mis en lumière la façon dont le projet peut contribuer à l'effort mondial en vue d'atteindre la cible de traitement 90-90-90 d'ONUSIDA fixés pour 2020. Cette nouvelle cible ambitieuse appelle la communauté internationale à veiller à ce que : 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% de toutes les personnes infectées par le VIH dépistées reçoivent un traitement antirétroviral (TAR) durable, et 90% des personnes recevant un TAR ont une charge virale durablement supprimée.

« On estime que moins de 50% des adultes vivant avec le VIH connaissent leur statut ; cela est particulièrement vrai pour les pays ayant une forte prévalence du VIH », explique Dr Karin Hatzold, directrice du projet UNITAID/PSI STAR. « Grâce à notre projet commun avec UNITAID, nous pouvons promouvoir l'autotest afin de mieux atteindre les personnes ayant un faible accès aux services actuels de dépistage du VIH en raison de problèmes de confidentialité ou de proximité. Ce dispositif peut également encourager le dépistage régulier chez les personnes à haut risque ».

Le projet STAR est conçu pour atteindre les populations écartées, particulièrement dans les zones rurales et péri-urbaines. Au Zimbabwe et au Malawi, les principaux groupes cibles sont, entre autres, les travailleurs du sexe et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Près de 750.000 kits d'autotest VIH seront distribués entre ces trois pays. Ces kits permettront aux individus de se dépister soi-même en utilisant un tampon orale (à partir d'un échantillon de salive), à leur convenance, et fournissent des résultats en quelques minutes.

L'autotest salivaire à lecture rapide OraQuick HIV Self-Test de la société OraSure Technologies a été sélectionné pour la recherche menée dans le cadre du projet STAR.

« Des produits d'autotest VIH ont déjà été autorisés aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni. Cependant, aucun test rapide à orientation diagnostique (TROD) qui peut être utilisé par l'intéressé lui-même ne figure actuellement à la liste des produits présélectionnés de l'OMS et les ADVIH demeurent rares sur le continent africain », souligne Robert Matiru, directeur des opérations d'UNITAID. « Le projet STAR vise à répondre aux barrières d'ordre politique et commercial des ADVIH en vue d'accroître l'accès et la demande éclairée de l'autotest VIH en Afrique. En se concentrant sur les obstacles sociaux et commerciaux liés à l'autotest, celui-ci influencera les politiques et programmes sur le VIH/sida tant au niveau national qu'international ».

A PROPOS DU STAR CONSORTIUM

PSI assurera la gestion du consortium, en étroite collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé. Les activités de recherche seront conçues et dirigées par la London School of Hygiene and Tropical Medicine, la Liverpool School of Tropical Medicine, et l'University College London. PSI conduira la mise en œuvre de la distribution des ADVIH dans chaque pays. Les activités de recherche au niveau national seront menées par des institutions de recherche locales, dont le Programme Malawi- Liverpool-Wellcome, le Trust Clinical Research Programme, ZAMBART, et le Centre for Sexual Health and HIV/AIDS Research Zimbabwe.

A PROPOS DE PSI

PSI est une organisation mondiale de santé de premier plan. Ses programmes portent sur le VIH, la sante reproductive, la survie de l'enfant, les maladies non transmissibles et l'assainissement. Travaillant en partenariat avec les secteurs publics et privés, et exploitant la puissance des marchés, PSI fournit des produits qui sauvent des vies, des services cliniques et aide au changement de comportement permettant aux populations les plus vulnérables du monde de mener une vie plus saine.

PORTE-PAROLES DISPONIBLES POUR INTERVIEW

  • Robert Matiru, directeur des opérations, UNITAID, Genève
  • Dr Rachel Baggaley, département VIH/sida, OMS, Genève  
  • Dr Karin Hatzold, directrice du projet UNITAID/PSI HIV Self-Testing (STAR), Population Services International  
  • Dr Owen Mugurungi, directeur de l'unité de coordination VIH/sida et TB, Ministère de la Santé et de la Protection de l'enfance du Zimbabwe

LA

SOURCE Population Services International



Liens connexes

http://www.psi.org