Succès pour le Prince Alwaleed à l'occasion d'une décision de justice prise dans le cadre de la plainte en diffamation.

27 Novembre, 2014, 00:55 GMT de Private Office HRH Prince Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud

RIYADH, Arabie Saoudite, 27  novembre 2014 /PRNewswire/ -- Son Altesse Royale le Prince Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud se félicite des conclusions de la cour de justice de Londres portant sur la signification d'éléments clés contenus dans les articles publiés à son propos par le magazine Forbes en avril 2013. Le prince n'a cessé d'affirmer que Forbes avait publié des propos diffamatoires en l'accusant à tort de ne pas avoir respecté d'importantes obligations contractuelles, d'avoir manipulé malhonnêtement le prix de l'action de Kingdom Holding Company (KHC) et d'avoir renvoyé l'auditeur de KHC parce qu'il s'était inquiété de valeur surévaluée de KHC. Le Prince note également que la cour a conclu que les articles de Forbes n'ont pas eu d'impact sur KHC.

Dans la décision rendue aujourd'hui, la cour confirme que les propos tenus dans les articles de Forbes sont diffamatoires, confortant ainsi la position du Prince. Le dossier va donc pouvoir avancer afin que Forbes soit tenu responsable de la publication d'articles erronés, de corriger les allégations fausses et préjudiciables faites, et d'avoir porté atteinte à la réputation de Son Altesse Royale le Prince Alwaleed.

Informations contextuelles complémentaires :

En mars 2013, le bureau de Son Altesse Royale le Prince  Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud et Kingdom Holding Company ont annoncé avoir rompu tout lien avec le classement Forbes Billionaires, d'avoir cessé toute collaboration avec l'équipe chargée d'estimer les fortunes, et d'avoir demandé à être retiré du classement.

Cette décision fut prise après plusieurs années de collaboration infructueuse avec les équipes du magazine Forbes, la méthodologie utilisée pour établir le classement semblant douteuse et les évaluations successives de la fortune de Son Altesse Royale publiées par Forbes étant à chaque fois inexactes en dépit des  déclarations et remarques des équipes de KHC. En avril 2013, le magazine Forbes a publié une série d'articles qui contenaient non seulement des chiffres inexacts sur la base de méthodologies erronées mais aussi des allégations personnelles préjudiciables au contenu diffamatoire à l'égard de Son Altesse Royale le Prince Alwaleed, ainsi que des allégations offensantes concernant KHC, les institutions financières saoudiennes et le peuple saoudien. Au printemps 2013, le Prince Alwaleed et KHC ont déposé une plainte en diffamation contre Forbes afin que le magazine soit tenu responsable des propos diffamatoires publiés dans ses articles et que les fausses accusations portées soient dûment corrigées. Les points clés du dossier sont :

  • l'action en justice a pour objectif initial de tenir Forbes responsable des articles à contenu diffamatoire publiés par le magazine et de corriger les propos erronés avancés à l'encontre de Son Altesse Royale le Prince Alwaleed.
  • il est important de noter que la plainte en justice contre Forbes porte sur la correction d'allégations fortement diffamatoires qui ont été faites à l'encontre de Son Altesse Royale le Prince Alwaleed, notamment concernant le non-respect d'importantes obligations contractuelles et le prix surévalué de l'action KHC, et afin de restaurer la réputation du Prince. La plainte en justice ne porte en aucun cas sur le rang attribué à Son Altesse Royale le Prince Alwaleed dans le classement Forbes Billionaires, contrairement à ce que certains articles ont pu prétendre.
  • il est de la responsabilité du Prince Alwaleed, vis-à-vis des actionnaires de KHC, de tout mettre en oeuvre afin de préserver le bon droit et la capacité à gérer les affaires dans un climat sain, à l'abri de toute allégation fausse et préjudiciable.

Depuis que cette action en justice a été intentée, Son Altesse Royale le Prince Alwaleed n'a cessé de réaffirmer les points exposés ci-dessus lors de différentes interviews :

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter:
Intisar Al Yamani
+966 11-211-1111
Media@kingdom.com.sa 

LA

SOURCE Private Office HRH Prince Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud