Année importante pour le sommeil : ResMed présente les conclusions des cinq plus importantes recherches sur l'apnée

14 Mars, 2014, 23:05 GMT de ResMed Inc.

MUNICH, 14 mars 2014 /PRNewswire/ -- À l'occasion de la Journée mondiale du sommeil célébrée aujourd'hui, ResMed (NYSE: RMD), un précurseur dans le développement de traitements des troubles respiratoires du sommeil et d'autres pathologies respiratoires, présente son choix des cinq meilleures recherches en matière d'apnée du sommeil effectuées l'année dernière. Ensemble, ces recherches dressent un constat alarmant : l'apnée du sommeil est un phénomène croissant associée aux morts subites cardiaques, aux convalescences plus lentes pour les victimes de crise cardiaque, au cancer et à une tension artérielle élevée.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20140310/LA79234LOGO-a

1. L'apnée du sommeil est associée à des taux plus élevés de cancer Le syndrome des apnées obstructives du sommeil (SAOS) limite l'alimentation en oxygène du corps (hypoxie) ce qui peut entraîner des taux plus élevés de cancer en particulier chez les patients de moins de 65 ans. Le SAOS se caractérise par le relâchement des muscles du pharynx et le blocage des voies aériennes supérieures, provoquant le ronflement de la victime et/ou l'arrêt de sa respiration jusqu'à ce que le cerveau déclenche un éveil forcé lorsque le manque d'oxygène devient trop prononcé. [Association between Obstructive Sleep Apnea and Cancer Incidence in a large multicenter Spanish Cohort (Campos-Rodriguez et al., 2013 Am J of Respir Crit Care Med)]

2. L'apnée du sommeil augmente le risque de mort subite cardiaque « L'oxygène est nécessaire pour la survie humaine », explique Holger Woehrle, MD, vice-président de la recherché Clinique de ResMed Europe. « Lorsque notre alimentation en oxygène est réduite, des phénomènes très graves comme la mort subite cardiaque sont plus susceptibles de survenir. Voilà pourquoi il est si important de comprendre l'apnée du sommeil et de suivre un traitement. » [Obstructive sleep apnea and the risk of sudden cardiac death: A longitudinal study of 10,701 adults. (Gami et al., 2013 J Am Coll Cardiol.)]

3. Une apnée du sommeil non traitée ralentit la récupération après une crise cardiaque « Cette étude est importante car elle démontre que si votre apnée du sommeil n'est pas traitée et vous avez une crise cardiaque, votre cœur ne récupérera pas aussi bien que celui d'une personne ne souffrant pas d'apnée du sommeil », commente H. Woerhle. [Impact of sleep-disordered breathing on myocardial salvage and infarct size in patients with acute myocardial infarction. (Buchner et al., 2013 Eur Heart J.)]

4. Le traitement de l'apnée du sommeil peut réduire la tension artérielle Le traitement par pression positive continue (PPC) de l'apnée du sommeil réduit la tension artérielle des patients apnéiques notamment chez les patients dont la tension est difficile à contrôler. Largement considérée comme le traitement de référence, la PPC nécessite le port d'un masque ou de coussins narinaires connectés à petit appareil portable qui fournit un débit d'air avec une pression positive, créant ainsi une attelle pneumatique maintenant l'ouverture des voies aériennes. [Effect of continuous positive airway pressure (CPAP) on blood pressure in patients with obstructive sleep apnea/hypopnea. A systematic review and meta-analysis. (Fava et al., 2013 Chest)]

5. La prévalence de l'apnée du sommeil augmente chez les hommes et les femmes ; jusqu'à 1 adulte sur 4 concerné Les données les plus récentes sur la prévalence de l'apnée du sommeil chez les adultes indiquent une augmentation considérable au cours des deux dernières décennies. Parmi les adultes entre 30 et 70 ans, on estime que 13 % des hommes et 6 % des femmes souffrent d'une apnée du sommeil modérée à sévère, comparé aux données antérieures (9 % des hommes et 4 % des femmes). En outre, le nombre de personnes souffrant au moins d'une apnée du sommeil légère a augmenté à la fois chez les hommes (26 à 34 %) et chez les femmes (13 à 17 %). [Increased Prevalence of Sleep-Disordered Breathing in Adults. (Peppard et al., 2013 Am J Epidemiol.)]

Les résultats de toutes ces recherches montrent que, lorsqu'elle n'est pas traitée, l'apnée du sommeil peut sévèrement affecter la qualité de vie, la santé et la mortalité. Comme indiqué par ces études, parmi d'autres, l'apnée du sommeil continue d'être étroitement associée à une longue liste de pathologies chroniques potentiellement fatales, comme le cancer, l'AVC, l'insuffisance cardiaque, l'hypertension, le diabète, l'obésité et les coronaropathies. L'apnée du sommeil non traitée est également associée à la dépression, en particulier chez les femmes, ainsi qu'à la somnolence diurne, facteur d'augmentation des risques d'accidents du travail et au volant.

L'éducation reste un obstacle clé pour un traitement efficace. Des études indiquent qu'en Europe, jusqu'à 90 % des personnes souffrant d'apnée du sommeil restent non diagnostiquées et non traitées.

« Il ne s'agit pas simplement de dormir plus », déclare H. Woerhle. « La clé pour une meilleure santé est un sommeil de meilleure qualité. À l'heure actuelle, se faire tester et suivre un traitement pour l'apnée du sommeil n'a jamais été aussi facile. »

Si vous pensez que vous, ou quelqu'un de votre famille, souffrez d'apnée du sommeil, veuillez consulter un médecin. Les symptômes typiques incluent fatigue constante, mauvaise concentration, céphalées matinales, tendance à la dépression, sueurs nocturnes, prise de poids, manque d'énergie, perte de mémoire, dysfonction sexuelle, irritabilité et mictions nocturnes fréquentes. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.resmed.com.

À propos de ResMed ResMed fabrique et commercialise des équipements médicaux destinés au traitement, au diagnostic et à la prise en charge des troubles respiratoires du sommeil, de la BPCO et d'autres maladies chroniques. Nous développons des produits et solutions novateurs dans le but d'améliorer la santé et la qualité de vie des personnes atteintes de ces maladies et nous faisons des efforts de sensibilisation quant aux conséquences potentiellement graves, pour la santé, des troubles respiratoires du sommeil non traités. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site www.resmed.com.  

Contacts :

Presse

Investisseurs

Troy Anderson

David Pendarvis

Responsable des communications d'entreprise mondiales

Directeur administratif

Bureau : +1-858-836-6772

et avocat général

news@resmed.com

Bureau : +1-858-836-5000

investor.relations@ResMed.com

LA

SOURCE ResMed Inc.



Liens connexes

http://www.resmed.com