China a resserré le contrôle sur une nouvelle extension de domaine

25 Mai, 2015, 16:43 BST de Brandma.Co

HONG KONG, 25 mai 2015 /PRNewswire/ -- La Chine est le pays qui revendique la plus importante population en ligne et un pouvoir d'achat significatif qui promettent de générer une foule d'acquéreurs pour de nouvelles extensions de nom de domaine telles que .app, .auto ou .camera.  Le pays impose toutefois un contrôle rigoureux sur le marché. Dans cette perspective, les représentants de Brandma.Co participeront aux prochaines réunions de l'ICANN qui auront lieu du 21 au 25 juin en Argentine, pour interagir avec les registres et bureaux d'enregistrement intéressés.

Le gouvernement chinois a lancé une nouvelle série de « strictes politiques de surveillance et de contrôle aux administrations d'enregistrement de noms de domaine (registres) et agences de services d'enregistrement de domaines (bureaux d'enregistrement) au niveau national et international pour renforcer la sécurité Internet dans le pays ». Cette initiative spéciale d'une durée de 6 mois, qui a commencé en avril cette année, a été publiée sur le site Web du plus important bureau Internet / Médias du pays, l'Administration du cyberespace de Chine (ACC). Les bureaux d'enregistrement chinois ont été tous notifiés et ont commencé à supprimer volontairement les extensions de noms de domaine qui n'ont pas été approuvées par le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information (MITI).

C'était la première fois que le gouvernement déclarait son autorité sur le droit des domaines de premier niveau (ou TLD) de faire des affaires en Chine. Seulement 8 sociétés nationales et 14 TLD ont été approuvés jusqu'ici, notamment .TOP, .WANG, .CITIC et quelques autres TLD en caractères chinois. Il a été demandé à des extensions populaires telles que .COM, .ORG ou des codes nationaux tels que .CO ou .ME de se conformer également aux exigences de licence du MITI.

M. Ching Chiao, PDG de Brandma.Co, recommande que les opérateurs d'enregistrement TLD agissent immédiatement et développent des stratégies faisables sur la façon dont ils envisagent d'interagir avec le marché chinois dans la nouvelle dynamique. « Êtes-vous titulaire d'une licence MITI ? C'est la question la plus fréquemment posée de nos jours par les bureaux d'enregistrement chinois à un nouvel opérateur TLD », a déclaré M. Chiao. « Le gouvernement chinois a conclu sa période attentiste et adopte maintenant une approche proactive. Il veut savoir qui est à sa porte d'entrée pour vendre avant que les choses ne se compliquent trop. »

Mme Cathy Peng, experte en nouveaux gTLD de Brandma, a ajouté  : « Pour obtenir la licence, il est nécessaire de comprendre comment le système réglementaire fonctionne et comment répondre à mesure qu'il évolue. C'est aussi comme un mini processus de candidature auprès de l'ICANN, mais cette fois en mandarin. »

Un document traduit de l'annonce de l'ACC est disponible sur http://en.brandma.com/wp-content/uploads/sites/6/2015/05/20150522News-Policy-Interpretation-of-Special-Operation-to-Regulate-Domain-Name-Registration-Service-Market.pdf.

Pour obtenir un complément d'information, veuillez contacter :

Mme Cathy Peng
+86-10-650084677
cathy@brandma.co

LA

SOURCE Brandma.Co