La maire de Paris, Anne Hidalgo, et l'Envoyé spécial de l'ONU Michael R. Bloomberg annoncent la tenue d'un « Sommet sur le climat pour les responsables locaux »

30 Juin, 2015, 11:00 BST de Bloomberg Philanthropies

-- Ce sommet destiné aux villes et aux administrations locales sera organisé à Paris en marge de la COP21 en décembre

PARIS, 30 juin 2015 /PRNewswire/ -- Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Michael R. Bloomberg, l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour les villes et les changements climatiques, ont annoncé aujourd'hui qu'ils coprésideraient le Sommet sur le climat pour les responsables locaux, qui se tiendra le 4 décembre 2015, en marge de la 21ème session de la Conférence des parties des Nations unies (COP21) à Paris.

Pour la première fois en plus de 20 ans de négociations aux Nations unies, un nouvel accord international sur le climat pourrait bien être conclu pendant la COP21 à Paris et imposé à tous les pays dans le but de maintenir le réchauffement climatique à moins de 2°C. Les villes et les administrations locales seront à la table des négociations en même temps que d'autres parties prenantes et devraient préparer le terrain pour une solution sur le climat.

Pour avoir un impact majeur sur les changements climatiques, Michael R. Bloomberg et Anne Hidalgo présideront pendant la COP21 un sommet sur le climat réunissant des maires, des gouverneurs et des responsables locaux : le Sommet sur le climat pour les responsables locaux, qui se tiendra le 4 décembre 2015, à l'hôtel de ville de Paris.

Le Sommet sur le climat pour les responsables locaux permettra aux villes, aux administrations locales et infranationales et à leurs communautés de se fixer des objectifs plus ambitieux pour la réduction des émissions de carbone, pour élaborer des projets réalistes pour la réalisation de ces objectifs, et faire systématiquement rapport sur les progrès enregistrés à plusieurs niveaux. Plus important encore, ce sommet sera l'occasion pour les villes de faite entendre leur voix lors de la COP21 et de s'assurer que leurs efforts seront reflétés dans les négociations pour le traité.

Le Pacte des maires, une coalition mondiale qui rassemble des maires et des responsables municipaux qui se sont engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre à niveau local, à renforcer la résilience aux changements climatiques, et à suivre leurs avancées de façon transparente, participera au sommet, au même titre que d'autres initiatives soutenues par les administrations locales et infranationales. Le Pacte des maires a été créé à la fin de l'année 2014 par l'Envoyé spécial Michael R. Bloomberg, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et les réseaux de villes mondiaux ICLEI- Gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI), C40 Cities Climate Leadership Group (C40) et Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), avec le soutien d'ONU-Habitat. En partenariat avec leurs pairs à travers le monde, le Pacte réunit pour l'heure plus de 80 villes qui se sont engagées à le faire appliquer, représentant plus de 280 millions de personnes à travers le monde, soit plus de quatre pour cent de la population mondiale.

Des efforts particulièrement importants sont actuellement déployés en faveur de la prise d'engagements à la veille de la COP21 et du Sommet sur le climat pour les responsables locaux, afin que les villes et les administrations locales et infranationales puissent manifester leur soutien unanime à un accord international sur le climat et agir dans ce sens.

« Si nous relevons le défi, le sommet des Nations unies en décembre pourra être un moment déterminant dans l'effort mené à l'échelle planétaire en vue des faire face aux changements climatiques, et c'est une bonne chose que cet événement ait lieu à Paris, une ville qui a souvent été au cœur des grands événements mondiaux », explique M. Bloomberg. « Cependant, pour que la COP21 puisse réellement avoir un impact sur les changements climatiques, les Etats devront se fixer des objectifs plus ambitieux pour la réduction des émissions de carbone et élaborer des projets réalistes pour leur réalisation. Madame Hidalgo et moi-même savons ce que les villes peuvent faire pour y parvenir. Lors du sommet que nous coprésiderons en décembre, nous nous assurerons que la voix des villes soit entendue lors de la COP21 et que leurs efforts soient reflétés lors des négociations ».

Quinze pour cent des plus grandes métropoles mondiales se sont déjà engagées à réduire leurs émissions d'au moins 70 pour cent d'ici à 2050.

« Le Sommet de Paris sur le climat sera l'occasion pour les responsables locaux de renforcer leur engagement, des partager leurs expériences et de tirer les enseignements des uns et des autres. Nous entendons offrir les meilleurs outils pour réduire l'empreinte carbone dans les zones urbaines et permettre à tous de mener une vie plus saine, plus durable et plus prospère », explique la maire de Paris, Anne Hidalgo.

A propos de Bloomberg Philanthropies
La mission de Bloomberg Philanthropies est d'assurer une qualité et une durée de vie optimales à un maximum de personnes. La fondation axe son action sur cinq principaux domaines d'intervention pour opérer un changement durable : santé publique, environnement, éducation, innovation gouvernementale et arts. Bloomberg Philanthropies regroupe l'ensemble des actions caritatives de Michael R. Bloomberg, notamment sa fondation et ses dons personnels. En 2014, la fondation a distribué 462 millions de dollars des Etats-Unis. Pour en savoir plus sur la philanthropie, rendez-vous sur le site bloomberg.org ou suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter @BloombergDotOrg.

Contacts médias :
Ville de Paris : Mélanie Rigaud / presse@paris.fr / +33 1 42 76 49 61
Bloomberg Philanthropies/Havas PR : Samantha Wolf / Samantha.Wolf@havasww.com / +1-646-515-3574

LA

SOURCE Bloomberg Philanthropies