Le rapport de Thomson Reuters indique une augmentation du nombre de dépôts de demandes d'enregistrement de marques en Corée du Sud

15 Juin, 2012, 16:52 BST de Thomson Reuters

- Une économie de la consommation croissante et une forte exigence en matière d'IP créent des opportunités pour les marques internationales

NORTH QUINCY, Massachusetts, 15 juin 2012 /PRNewswire/ -- Selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'Intellectual Property & Science division (division de la propriété intellectuelle et des sciences) de Thomson Reuters, la croissance rapide de l'économie de consommation et la révolution au niveau de la mise en vigueur de la protection des droits de la propriété intellectuelle qu'a connue la Corée du Sud, la quatrième plus grande économie d'Asie, créent de nombreuses occasions pour les marques multinationales. Le rapport, intitulé Trademarks in South Korea: Branding the New Cultural Wave (Marques déposées en Corée du Sud : stratégie de marque de la nouvelle vague culturelle), met en évidence l'évolution progressiste de la protection des droits numériques en Corée du Sud et décrit les meilleures pratiques pour les entreprises en quête de protection de marques dans la région.

(Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120614/NY24974-INFO )

L'étude de Thomson Reuters constate que la ratification de l'Accord de libre-échange coréen a contribué à stimuler une protection renforcée des droits de la propriété intellectuelle dans tout le pays, créant ainsi un environnement où les propriétaires de marques sont mieux protégés. La combinaison de cette forte culture de protection des droits de la propriété intellectuelle et d'une large croissance économique a entraîné une augmentation de 171 pour cent des dépôts de demandes d'enregistrement de marques au cours de ces 15 dernières années en Corée du Sud. Les analystes prévoient d'ailleurs une croissance continue de ce marché.

Quelques observations clés du rapport :

  • Le nombre des dépôts de demandes d'enregistrement de marques sud-coréen confirme la croissance de la consommation : les dépôts de demandes d'enregistrement de marques ont augmenté de 171 pour cent entre 1996 et 2011 en Corée du Sud. La majorité de ces dépôts de demandes d'enregistrement portait sur la catégorie des marques en rapport direct avec le consommateur comme la publicité, les produits alimentaires et les boissons, les hôtels, les vêtements et les chaussures.
  • Les sociétés déposantes les plus importantes : en 2011, les entreprises ayant enregistrés le plus de marques représentent des secteurs d'industrie divers, y compris l'électronique (LG, Samsung), les cosmétiques (Amorepacific) et des sociétés de produits alimentaires (Lotte, CJ Cheil Jedang).
  • Les lois de lutte contre le piratage les plus sévères au monde : après avoir vu la façon dont son industrie de la musique, alors en plein essor, avait été dévastée par le piratage numérique, la Corée du Sud a décidé d'adopter des lois contre le piratage sur Internet qui comptent parmi les plus sévères des pays industrialisés ; celles-ci comportent une règle de riposte graduée qui ferme les sites Web hébergeant illégalement du contenu protégé.
  • Meilleures pratiques, le défi représenté par le système de premier déposant : en raison du système de premier déposant pour l'enregistrement des marques instauré en Corée du Sud, il est essentiel pour les propriétaires de marques de déposer une marque bien avant le dépôt de la marque coréenne.

Les données de ce rapport ont été compilées en utilisant le système de recherche SAEGIS sur SERION® de Thomson CompuMark afin d'identifier les tendances de dépôts de demandes, les enregistrements, les oppositions et les réclamations sur le plan des marques entre 1996 et 2012.

Pour consulter le rapport complet, veuillez cliquer ici :
Trademarks in South Korea: Branding the New Cultural Wave

Un document infographique représentant les plus grandes catégories de marques sud-coréennes, un comparatif national des dépôts de demandes d'enregistrement et d'autres informations sont également disponibles ici : Les marques sud-coréennes en chiffres

À propos de Thomson Reuters

Thomson Reuter est la plus importante source mondiale de renseignements pour les entreprises et les professionnels. Nous combinons expertise industrielle et technologie innovante pour fournir des informations essentielles aux grands décideurs dans les secteurs de la finance, du risque, dans les secteurs juridique, fiscal et comptable, scientifique, ainsi que dans ceux de la propriété intellectuelle et des médias, fournies par l'agence de presse la plus réputée dans le monde. Avec un siège social situé à New York et de grands bureaux à Londres et Eagan, dans le Minnesota, Thomson Reuters emploie plus de 60 000 personnes dans plus de 100 pays. Pour obtenir davantage d'informations, veuillez consulter www.thomsonreuters.com.

LA

SOURCE Thomson Reuters



Liens connexes

http://www.thomsonreuters.com