Trovagene constitue Institut européen avec Alberto Bardelli, Ph. D. ; Technologies de base transférées de l'Université de Turin

10 Septembre, 2015, 21:13 BST de Trovagene, Inc.

Le Trovagene Research Institute vise à améliorer le traitement du cancer par le biais de solutions perfectionnées sur la génomique avec la mission d'accélérer l'adoption de la plateforme Trovagene Precision Cancer Monitoring dans la recherche translationnelle et les applications cliniques 

SAN DIEGO, 10 septembre 2015 /PRNewswire/ -- Trovagene, Inc. (NASDAQ : TROV), un développeur de diagnostic moléculaire acellulaire, a annoncé aujourd'hui la création du Trovagene Research Institute (TRI), une filiale européenne axée sur l'expansion des capacités et l'adoption de la plateforme Precision Cancer Monitoringsm (PCM) de la société. Alberto Bardelli, Ph. D., un leader internationalement reconnu dans la recherche du cancer sur l'ADN acellulaire, sera le président scientifique de TRI. Le Dr Bardelli, actuellement affilié au département d'oncologie à la faculté de médecine de Turin et au Candiolo Cancer Institute en Italie, était parmi les premiers à identifier les mutations dans les gènes de la kinase associées à un cancer colorectal et autres tumeurs malignes lors de son séjour à Johns Hopkins University. Il est l'auteur ou le co-auteur de plus de 140 articles publiés, dont la plus récente publication largement saluée de son équipe dans Nature Medicine1, intitulée Clonal evolution and resistance to EGFR blockade in the blood of colorectal cancer patients (évolution clonale et résistance au blocage de l'EGFR dans le sang des patients atteints de cancer colorectal).

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20120620/LA28014LOGO

« La vision de Trovagene pour les applications étendues de sa plateforme de biopsie liquide dans le traitement des patients cancéreux et l'engagement de la société à des technologies innovantes sur l'ADN acellulaire étaient des déterminants dans ma décision de participer au Trovagene Research Institute après avoir siégé au sein du Conseil consultatif scientifique de la société pendant l'année écoulée », a déclaré le Dr Bardelli. « L'utilisation d'un échantillon d'urine non invasif pour surveiller l'ADN tumoral circulant a le potentiel de changer fondamentalement la pratique de la médecine et j'attends avec impatience d'intégrer les travaux réalisés à la plateforme de Trovagene pour améliorer les résultats des patients cancéreux ».

Parallèlement à la création du TRI, la société a conclu une collaboration avec le département d'oncologie à l'Université de Turin, un centre de recherche de premier plan en Europe méridionale. Cette collaboration vise à tirer parti des avantages supérieurs d'urine comme spécimen pour la détection et la surveillance des mutations de l'oncogène ainsi que les capacités et les relations de l'Université et de l'équipe du Dr Bardelli. Professeur Giorgio Scagliotti, directeur du département d'oncologie à l'Université de Turin, a été reconnu cette semaine comme nouveau président de l'association internationale pour l'étude du cancer du poumon (IASLC : International Association for the Study of Lung Cancer) à la Conférence mondiale sur le cancer du poumon à Denver, au Colorado.

« L'Université attend avec impatience d'œuvrer avec TRI pour mettre la plateforme originale de biopsie liquide de Trovagene à disposition des cliniciens et des patients en Europe », a déclaré le Dr Scaglotti. L'accès aux informations longitudinales à propos des mutations conductrices dans l'ADN acellulaire est devenu une réalité et la plateforme de Trovagene allie pratique et facilité d'utilisation au contrôle des performances moléculaires à meilleur potentiel. « L'Université de Turin se concentre sur la recherche de pointe et la science translationnelle et nous sommes ravis d'être les premiers en Europe à offrir la plateforme PCM de Trovagene en milieu clinique ».

« Nous nous réjouissons de nouer cette relation avec le Dr Bardelli et l'Université de Turin », a ajouté Antonius Schuh, Ph. D., PDG chez Trovagene. « Accueillir Alberto et son équipe de scientifiques est une étape importante pour la société alors que nous cherchons à élargir notre portefeuille de biopsie liquide et notre portée dans la chaîne client en recherche, clinique et pharmaceutique ».

Alberto Bardelli, Ph. D. est un scientifique pionnier dans le domaine de la génomique du cancer et de la modélisation d'un cancer à l'aide de lignées isogéniques. Il a développé une génération de lignées isogéniques hébergeant des mutations subtiles de la kinase conçues pour prédire avec précision des réponses à des agents ciblés chez l'homme. Basé sur cette recherche, le Dr Bardelli a cofondé Horizon Discovery Group, plc, l'une des sociétés de biotechnologie en plus forte croissance en Europe. En 2014, le Dr Bardelli a été nommé par Thomson Reuters pour rejoindre la liste des esprits scientifiques les plus influents du monde. Il est actuellement professeur agrégé au département d'oncologie à l'Université de Turin ainsi que directeur du laboratoire d'oncologie moléculaire au Candiolo Cancer Institute. Depuis 2004, le Dr Bardelli dirige un groupe de recherche axé sur l'identification des mutations de l'oncogène qui peuvent représenter des cibles thérapeutiques validées pour les cancers humains et le développement de thérapies ciblées. Diplômé avec distinction de l'Université de Turin avec une licence en sciences biologiques, le Dr Bardelli a obtenu son doctorat en biochimie et biologie moléculaire de l'University College de Londres. Il a été boursier postdoctoral à la Johns Hopkins University School of Medicine et au Howard Hughes Medical Institute de 1999 à 2004 où il a été décerné le prestigieux Alfred Blalock Research Award en 2004.

À propos de Trovagene, Inc.

Trovagene, dont le siège est à San Diego, en Californie, tire parti de sa technologie propriétaire pour la détection et la surveillance de l'ADN acellulaire dans l'urine. La technologie de la société détecte et quantifie les mutations de l'oncogène chez les patients cancéreux pour la gestion améliorée des maladies. La plateforme de surveillance de précision du cancer de Trovagene est conçue pour fournir des informations cliniques importantes au-delà de la norme actuelle de soins et bénéficie de protection par la propriété intellectuelle substantielle, dont plusieurs brevets déposés et en attente de demandes de brevet à l'échelle mondiale.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés peuvent être identifiés par l'emploi de mots de nature prospective, tels que « anticiper », « croire », « prévoir », « estimer » et « avoir l'intention de », entre autres. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les attentes actuelles de Trovagene et les résultats réels peuvent différer substantiellement. Il existe un certain nombre de facteurs qui pourraient causer des événements réels de différer substantiellement de ceux indiqués dans de tels énoncés prospectifs. Ces facteurs incluent, mais ne se limitent pas, à la concurrence substantielle ; notre capacité à poursuivre nos activités ; notre besoin de financement supplémentaire ; les incertitudes de la protection des brevets et des litiges ; les essais cliniques impliquent un processus long et onéreux avec une issue incertaine et les résultats d'essais et d'études antérieurs ne peuvent être prédictifs des résultats d'essais futurs ; les incertitudes de remboursement par le gouvernement ou par un quatrième organisme payeur ; et les risques liés à l'impossibilité d'obtenir les approbations ou autorisations de la FDA et le non-respect des règlements de la FDA. Comme pour tous tests de diagnostic médical en cours d'élaboration, il existe des risques importants dans le développement, l'approbation réglementaire et la commercialisation de nouveaux produits. Il n'y a aucune garantie que les futurs essais cliniques discutés dans le présent communiqué de presse seront réalisés ou avec succès ou que tout produit obtiendra l'approbation réglementaire pour toute indication ou s'avère un succès commercial. Trovagene n'assume aucune obligation de mettre à jour ni de réviser tout énoncé prospectif. Les investisseurs doivent lire les facteurs de risque exposés dans le formulaire 10-K de Trovagene pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 et d'autres rapports périodiques déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.

Contact

Relations investisseurs


Relations médias

David Moskowitz et Amy Caterina

Relations investisseurs


Ian Stone

Directeur des comptes

Trovagene, Inc.


Canale Communications, Inc.

858-952-7593


619-849-5388

ir@trovagene.com


ian@canalecomm.com

1 Nature Medicine 21, 795–801 (2015) doi:10.1038/nm.3870

LA

SOURCE Trovagene, Inc.



Liens connexes

http://www.trovagene.com