Le PDG du Fonds russe d'investissements directs, Kirill Dmitriev, prône l'investissement en Russie

Sep 16, 2011, 14:46 ET from Russian Direct Investment Fund (RDIF)

SOTCHI, Russie, September 16, 2011 /PRNewswire/ --

S'exprimant aujourd'hui lors du Forum international de l'investissement de Sotchi, Kirill Dmitriev, le Président-directeur général du Fonds russe d'investissements directs (RDIF) a plaidé en faveur de l'investissement en Russie et a souligné le rôle de catalyseur que le RDIF jouera pour les investissements à long terme dans l'économie en pleine croissance du pays. M. Dmitriev est intervenu lors de la session plénière du Forum présidé par le Premier ministre russe, Vladimir Poutine.

Dans un monde où la plupart des bilans souverains sont très endettés et où la croissance des autres pays développés stagne, la Russie se distingue pour ses solides bases macroéconomiques et ses taux de croissance systématiquement élevés. M. Dmitriev a déclaré :

"Le système économique mondial doit faire face à plusieurs problèmes graves, notamment le poids de sa dette élevée et son incapacité à faire croître son économie. Dans ce contexte, la Russie, la sixième économie mondiale en termes de parité du pouvoir d'achat, possède plusieurs avantages distincts : sa réserve de liquidités internationales est la troisième plus importante du monde ; le ratio de la dette publique sur le PIB s'élève à seulement 9 %, ce qui est le niveau le plus bas parmi l'ensemble des principales économies mondiales ; au cours des cinq dernières années, la taille de la classe moyenne a triplé ; et les revenus des ménages et les dépenses de consommation sont plus élevés que dans tous les autres pays BRICS."

Selon différentes estimations, l'économie russe devrait croître de 4 à 5 % cette année. "Afin d'accélérer cette croissance", M. Dmitriev a-t-il poursuivi, "le pays doit attirer des investissements à long terme supplémentaires qui auront pour effet d'améliorer l'efficacité de la croissance. Le RDIF est idéalement placé pour jouer le rôle de catalyseur pour ce type d'investissements."  M. Dmitriev a ajouté :

"Les investissements à long terme permettront aux sociétés de devenir plus compétitives, créeront de nouveaux emplois et contribueront à la modernisation technologique. Le RDIF, en tant qu'investisseur et facilitateur des fonds de capital-investissement et des fonds souverains, est bien placé pour encourager ces investissements."

Terminant son intervention, M. Dmitriev a affirmé :

"Nous avons déjà commencé à évaluer un ensemble de 20 transactions potentielles et avons aujourd'hui nommé un Comité consultatif international regroupant les fonds de capital-investissement et les fonds souverains du monde entier. Tous les membres du Comité consultatif international ont noté le remarquable potentiel d'investissement de la Russie ainsi que le rôle majeur que le RDIF jouera pour encourager davantage d'investissements."

À propos du Fonds russe d'investissements directs (RDIF)

Le Fonds russe d'investissements directs a été établi en juin 2011. Le RDIF comptera sur un capital d'environ 10 milliards de dollars américains en fonds gouvernementaux russes au cours des cinq prochaines années et est chargé de réaliser des investissements en actions qui génèrent des retours élevés, principalement en Russie. Dans chaque investissement qu'il effectue, le RDIF doit conforter un co-investissement qui corresponde au minimum à son engagement, agissant ainsi comme un catalyseur pour les investissements directs dans l'économie russe. Pour tout complément d'information, rendez-vous à l'adresse http://www.rdif.ru.

SOURCE Russian Direct Investment Fund (RDIF)