Les États-Unis vont fournir des technologies à l'Ukraine en échange du retrait de son uranium

Sep 23, 2011, 15:49 ET from Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 23, 2011 /PRNewswire/ --

"Les États-Unis d'Amérique sont prêts à fournir aux institutions de recherche ukrainiennes de nouvelles technologies en échange du retrait de l'uranium hautement enrichi de notre territoire national," a déclaré le Président ukrainien Viktor Yanukovych le 22 septembre, après une réunion avec le Président américain Barack Obama à New York.

Pour compenser la perte de son uranium hautement enrichi, les États-Unis ont offert à l'Ukraine de nouvelles technologies qui permettraient à ses scientifiques de conduire des études sur l'uranium faiblement enrichi.  "Les États-Unis sont aujourd'hui prêts à lancer la production de l'équipement respectif pour l'Ukraine et à le fournir progressivement à nos centres de recherche. Tous les documents nécessaires seront signés, fournissant des garanties aux deux parties de cet accord," a déclaré le Président ukrainien à l'occasion de la 66ème session plénière de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le Président ukrainien a souligné que l'Ukraine est constante dans ses efforts vers le désarmement nucléaire et qu'elle soutient la liquidation complète des armes nucléaires à travers le monde. Il a également invité les dirigeants d'autres pays à suivre l'exemple de l'Ukraine et à promouvoir le désarmement et la prolifération en prenant des mesures concrètes.  

En juin 2011, le Premier ministre ukrainien Mykola Azarov a affirmé que l'Ukraine avait largement démontré son engagement de retirer l'uranium hautement enrichi de son territoire. "La décision du pays de retirer cette substance nucléaire a représenté une contribution considérable pour la sécurité nucléaire de la planète," a déclaré M. Azarov lors d'une réunion avec Yukia Amano, Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), à Vienne. Rien qu'en 2010, l'Ukraine a retiré 106 kilogrammes (environ 234 livres) d'uranium enrichi de son territoire, comme le rapporte Korrespondent.net.

La décision de se débarrasser de l'uranium hautement enrichi a été exprimée en premier lieu par le Président Yanukovych en avril 2010, durant le Sommet de Washington sur la sécurité nucléaire, initié par le Président américain Barack Obama. Entre temps, il a été noté que l'Ukraine convertirait ses réacteurs nucléaires pour l'utilisation d'uranium faiblement enrichi. Le pays s'apprête à retirer le reste de son matériel radioactif hautement enrichi avant le prochain Sommet de Séoul.

 


SOURCE Worldwide News Ukraine