Les évènements se produisant à travers le monde conduisent à des oscillations spectaculaires des prix hôteliers

Sep 13, 2011, 00:00 ET from Hotels.com

LONDRES, September 13, 2011 /PRNewswire/ --

   

- Les évènements naturels et politiques ont eu un impact considérable sur les prix des chambres au cours du premier semestre de 2011, selon le nouvel Hotel Price Index™ (HPI®) d'Hotels.com

Les prix hôteliers ont rencontré une volatilité prononcée suite à l'agitation politique et aux catastrophes naturelles ayant sévi au cours du premier semestre de 2011, selon le tout dernier indice relatif aux prix hôteliers Hotel Price Index™ (HPI®) d'Hotels.com®.

Pour accéder au Multimedia News Release, veuillez cliquer sur le lien:

http://multivu.prnewswire.com/mnr/prne/hotels/50554/

Le prix moyen d'une chambre a augmenté de seulement 3 % à l'échelle mondiale au cours du premier semestre de l'année, mais cela a masqué plusieurs hausses et chutes importantes dans les régions affectées par des évènements historiques.

D'autres facteurs tels que la force des devises et l'offre de nouvelles chambres ont aussi eu un impact sur les prix moyens des chambres à travers le monde, bien que le rapport montre que, globalement, ces derniers n'étaient que 6 % plus élevées que lorsque le HPI a été lancé en 2004, représentant une valeur exceptionnelle pour les voyageurs.

Les prix ont chuté de 6 % en Asie Pacifique par rapport à l'année dernière, mais ont augmenté dans toutes les autres régions : 4 % en Amérique Nord, 2 % en Europe et en Amérique latine et 1 % dans les Caraïbes.

Calcul du coût du Printemps arabe

Les émeutes survenues en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont déclenché des réductions potentielles des prix hôteliers à travers la région, car les touristes comme les voyageurs d'affaires se sont tenus éloignés non seulement des pays directement frappés par les troubles civils, mais également de ceux ayant échappé aux protestations politiques.

Cependant, la baisse de la confiance des consommateurs a représenté une bonne nouvelle pour les destinations du Sud de l'Europe, les voyageurs retournant vers des havres plus traditionnels. La demande en hausse a fait monter les prix dans certaines destinations ensoleillées d'Espagne et le HPI global pour l'Europe a augmenté de 2 % par rapport au premier semestre de l'année dernière.

L'Irlande a également été aidée par les visites de haut rang de la Reine Elizabeth II et du Président Obama, qui ont déclenché un léger redressement du marché des prix hôteliers en attirant des visiteurs et en stimulant la demande.

Le séisme japonais affecte les prix en Asie Pacifique

Les prix moyens des chambres d'hôtel à travers l'Asie Pacifique ont chuté de 6 % au cours de cette période. Le séisme, le tsunami et la crise nucléaire qui ont frappé Fukushima, au Japon, ont entraîné une occupation réduite des chambres d'hôtel, ainsi qu'à une baisse de la demande dans le pays, et ont également eu une répercussion sur d'autres parties de la région, les Japonais choisissant de séjourner près de chez eux.

Cependant, malgré des pressions des prix à la baisse, on note aussi quelques hausses marquées dans la région, en particulier dans les économies fortes telles que l'Australie, où les voyages d'affaires ont poursuivi leur forte croissance et le dollar australien est resté élevé.

Les voyageurs des grandes puissances économiques apprécient la baisse des prix hôteliers

Ce facteur a également été observé dans d'autres pays aux fortes devises et économies et a permis aux citoyens de nations telles que le Brésil, la Suède et la Suisse de bénéficier d'une baisse des prix dans de nombreuses destinations, particulièrement aux États-Unis et au Royaume-Uni, où le dollar américain et la livre sterling ont lutté pour tenir bon.

David Roche, Président d'Hotels.com, a déclaré : « Cette année, pour la première fois, des évènements naturels et politiques se produisant à travers le monde, tels que le séisme japonais et le Printemps arabe, ont causé le niveau le plus prononcé de volatilité des prix hôteliers depuis que nous avons débuté ce rapport en 2004.

Cependant, malgré quelques fluctuations exceptionnelles des prix, il est important d'indiquer que, globalement, il s'est agi d'un redressement progressif, les prix de nombreuses chambres restant comparables à ceux d'il y a 7 ans, représentant une valeur considérable pour le voyageur.

Bien sûr, d'autres facteurs tels que les fluctuations des devises étrangères, les tumultes politiques exceptionnels, les évènements culturels ou commerciaux et les remises d'hôtels peuvent aussi influencer les prix, mais il est important de souligner l'état général du secteur jusqu'ici cette année.

Ceci peut être constaté au vu de la croissance de l'offre de nouvelles chambres à l'échelle mondiale, près de 6 000* projets hôteliers étant en développement. Cette hausse de l'hébergement agit également comme un frein sur les prix et, une fois de plus, c'est une bonne nouvelle pour le consommateur. »

Le HPI d'Hotels.com se base sur les réservations effectuées sur les sites Hotels.com à travers le monde et suit les prix réels payés par chambre d'hôtel (et non les prix annoncés) pour environ 125 000 propriétés à travers plus de 19 000 destinations. Ce récent HPI examine les prix au cours du premier semestre de 2011 par rapport à la même période de l'année précédente.

* STR Global Construction Pipeline Report de juillet 2011

À propos d'Hotels.com

Entité du groupe Expedia, présent sur tous les marchés d'importance, Hotels.com propose plus de 140 000 hôtels de qualité, B&B et appartement équipés à travers le monde. La société exploite actuellement plus de 85 sites Hotels.com à l'échelle mondiale et les voyageurs peuvent réserver en ligne ou en contactant l'un de ses centres d'appel multilingues.

Pour obtenir un exemplaire intégral du rapport HPI, ainsi que des graphiques et une interview vidéo de David Roche, le Président d'Hotels.com, veuillez consulter le site :

http://press.hotels.com/en-gb/

Vous pouvez également envoyer un e-mail à l'adresse pressoffice@hotels.com, ou appeler :

Lizann Peppard au +44-20-7019-2265
Zoe Chan au +852-3607-5719
Alison Couper au +44-20-7019-2360

SOURCE Hotels.com