Ouverture réussie de l'événement du Millénaire du Tripitaka Koreana 2011 le 23 septembre 2011

Sep 28, 2011, 00:17 ET from Tripitaka Koreana

SÉOUL, Corée du Sud, September 28, 2011 /PRNewswire/ --

La cérémonie d'ouverture du Millénaire du Tripitaka Koreana 2011 a eu lieu le 23 septembre 2011 au site principal de l'événement à Gaya-myeon, Hapcheon-gun, Gyeongsangnam-do en Corée du Sud. Ce festival culturel célèbre les mille ans du Tripitaka Koreana, un site du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

Le Millénaire du Tripitaka Koreana 2011 commémore les valeurs culturelles et historiques du Tripitaka Koreana, un recueil composé de tablettes de bois de la meilleure qualité au monde. Sous le thème « Le souffle des Goryeo : mille ans de sagesse », les festivités se poursuivront durant 45 jours du 23 septembre au 6 novembre au grand hall ainsi qu'au temple Haeinsa.

Plusieurs invités de marque ont assisté à la cérémonie d'ouverture, notamment Hwang-shik Kim, le premier ministre, Doo-gwan Kim, le gouverneur de Gyeongsangnam-do, Jongjeong Sunim du Jogye Order of Korean Buddhism, et Gwang-shik Choi, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme. Les autres participants comprennent 28 ambassadeurs de la Corée du Sud et leurs épouses provenant de 15 pays, dont l'ambassadeur d'Italie en Corée du Sud, Sergio Mercuri, et une délégation de 14 membres provenant de 5 pays dont la Chine et le Japon, qui ont des relations étroites avec Gyeongsangnam-do. En outre, quelque 1 500 visiteurs ont participé à la cérémonie pour célébrer le coup d'envoi du festival.

À la suite de la cérémonie d'ouverture, les cinq salles de l'événement principal du festival, y compris la salle du Millénaire du Tripitaka, ont ouvert leurs portes aux visiteurs nationaux et internationaux.

La salle du Millénaire du Tripitaka attire les visiteurs par des technologies numériques avancées telles que l'emballage de 3D et holocube pour démontrer l'histoire et les valeurs du Tripitaka Koreana et afin d'illustrer l'excellence scientifique de Janggyeong Panjeon. Les tablettes de bois authentiques de la Tripitaka Koreana de Janggyeong Panjeon au temple Haeinsa captent l'attention de nombreux visiteurs.

La salle des connaissances et de la civilisation expose l'histoire de la culture archivistique ainsi que le Geumsagyeong (Tripitaka écrit en lettre d'or). Une performance d'art numérique « Harmony of a Millennium » est une autre attraction fascinante conçue pour les visiteurs.

Achevé en 1251, le Tripitaka Koreana est le plus ancien recueil de tablettes en bois au monde. La réalisation de ces 81 258 tablettes de bois pesant près de 280 tonnes aurait pris vingt ans. Empilées verticalement, elles atteignent 3 200 mètres, et environ 60 kilomètres lorsqu'elles sont mises bout à bout. Environ 5 200 caractères sont gravés pour représenter 1 538 différents types de textes bouddhistes.

Doo-gwan Kim, le gouverneur du Gyeongsangnam-do, a indiqué, « Le festival est un événement culturel international qui offre une rare occasion de voir les tablettes de bois du Tripitaka Koreana et de connaître la culture et l'histoire de la Corée du Sud. » Il a ajouté : « Nous ferons notre possible pour s'assurer que les touristes étrangers puissent profiter des divers programmes et des activités culturelles. »

(Le site officiel du Millénaire du Tripitaka Koreana 2011 : http://eng.tripitaka2011.com)

Contact pour les médias : Comité organisateur du Millénaire du Tripitaka Koreana; TÉL. : +82-55-211-6251; FAX : +82-55-211-6259


SOURCE Tripitaka Koreana