1,5 million de décès prématurés dus au cancer pourraient être évités chaque année si les objectifs de réduction des MNT fixés étaient atteints en 2025

Journée mondiale contre le cancer, GENÈVE, Suisse, February 4, 2013 /PRNewswire/ --

Lors de la Journée mondiale contre le cancer, l'Union Internationale Contre le Cancer (UICC) et le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) ont dévoilé quel serait l'impact réel si ces objectifs venaient à être réalisés

L'Union Internationale Contre le Cancer (UICC) et le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) ont annoncé aujourd'hui que 1,5 million de vies perdues en raison du cancer, pourraient être sauvées chaque année si des mesures décisives étaient prises pour atteindre la cible «25 en 25» de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soit la réduction du nombre des décès prématurés dus aux maladies non transmissibles de 25 % en 2025.[i]

Actuellement, 7,6 millions de personnes décèdent des suites d'un cancer chaque année, dont 4 millions prématurément (dans la tranche d'âge 30-69 ans). Ainsi, si des mesures urgentes ne sont pas mises en place pour accentuer la prise de conscience au sujet de cette maladie et pour développer des stratégies pratiques de lutte contre le cancer, le nombre des décès prématurés dus au cancer augmentera jusqu'à 6 millions par an en 2025.

«L'estimation du nombre de 1,5 million de vies perdues par an en raison du cancer et qui sont susceptibles d'être sauvées doit permettre de galvaniser nos efforts en vue d'atteindre la cible «25 en 25» de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)», a déclaré le Dr Christopher Wild, Directeur du CIRC. «Il existe désormais un besoin d'engagement mondial pour mener à bien des avancées dans le domaine des politiques de santé et encourager la mise en œuvre de plans nationaux de contrôle du cancer. Si nous voulons y parvenir, nous avons la responsabilité collective de soutenir les pays à faible et moyen revenus qui doivent combattre une épidémie de cancer avec des ressources insuffisantes».

Les 1,5 million de décès enregistrés chaque année représentent 25 % des 6 millions de décès prématurés attribués au cancer qui sont prédits d'ici 2025. Cette estimation est basée sur une étude de la croissance démographique et du vieillissement de la population.[1]

Lors de la Journée mondiale contre le cancer, l'UICC et ses membres encouragent le public et les gouvernements à unir leur voix pour dissiper les mythes et les idées reçues qui circulent à propos du cancer. Sur le thème «Cancer - Le saviez-vous ?» les individus et les communautés sont encouragés à faire toute la lumière sur quatre «mythes» clés du cancer ainsi que les «vérités» correspondantes via l'application Facebook «Cancer : Mythes et Réalités». Téléchargez l'application et jouez un rôle dans la réduction du fardeau inacceptable du cancer https://apps.facebook.com/world_cancer_day

  • Mythe 1 : Le cancer, n'est qu'une question de santé
    • Vérité : Le cancer n'est pas qu'une question de santé. Ses implications sont immenses pour la société, l'économie, le développement et les droits de l'homme.
  • Mythe 2 : Le cancer est une maladie des pays aisés, âgées et des pays développés
    • Vérité : Le cancer est une épidémie mondiale. Il touche tous les âges et tous les groupes socio-économiques et le fardeau à porter pour les pays en développement est particulièrement lourd.
  • Mythe 3 : Le cancer est une condamnation à mort
    • Vérité : De nombreux cancers considérés autrefois comme mortels peuvent aujourd'hui être guéris et pour beaucoup d'autres encore, le traitement est désormais efficace.
  • Mythe 4 : Le cancer, c'est le destin
    • Grâce à des stratégies appropriées, un tiers des cancers les plus fréquents peuvent être évités.

Cary Adams, CEO de l'UICC a déclaré, «Pour cette Journée mondiale contre le cancer, l'UICC, ses membres et ses partenaires encouragent quiconque, individus ou gouvernements, à se dresser contre les mythes néfastes qui entourent le cancer. En ayant une compréhension approfondie de cette maladie mortelle, les gouvernements pourront développer des stratégies appropriées afin de réduire le nombre de décès prématurés dus au cancer et atteindre l'objectif « 25 en 25 » de l'OMS. Les chiffres annoncés aujourd'hui par le CIRC et l'UICC révèlent la nécessité humaine fondamentale d'atteindre cet objectif. Les 1,5 million de personnes sauvées d'un décès prématuré des suites d'un cancer représentent chaque année une population équivalente à celle de Philadelphie, Auckland, Barcelone ou Maputo.»

Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez vous impliquer et prendre des mesures contre le cancer, visitez le site worldcancerday.org.

À propos de la Journée mondiale contre le cancer

La Journée mondiale contre le cancer se déroule tous les 4 février. Il s'agit d'une initiative unique par laquelle l'UICC, ses membres, ses partenaires et le monde entier peuvent se réunir afin de lutter contre l'épidémie mondiale qu'est le cancer.

Suivez les événements sur twitter - http://twitter.com/UICC, #WorldCancerDay ou Facebook - http://www.facebook.com/worldcancerday

À propos de l'UICC

L'Union Internationale Contre le Cancer (UICC) est une organisation non-gouvernementale créée en vue d'aider la communauté mondiale de la santé à intensifier sa lutte pour l'éradication du cancer.

Fondée en 1933 et établie à Genève, l'UICC regroupe plus de 770 organisations dans 156 pays, dont les principales associations mondiales de lutte contre le cancer, les ministères de la santé, les instituts de recherche et les groupes de patients. Et ce nombre ne cesse de progresser.

Avec ses membres, ses partenaires principaux, l'Organisation mondiale de la santé, le Forum économique mondial et d'autres, l'UICC s'attaque à la crise croissante du cancer à l'échelle mondiale. http://www.uicc.org

--------------------------------------------------

1. Il convient de souligner que ceci suppose que la réduction de 25 % de la mortalité globale est répartie en proportion égale parmi les principales MNT (cancer, maladies cardiovasculaires, affections pulmonaires chroniques et diabète). Ceci n'est pas réellement nécessaire pour atteindre la cible « 25 en 25 » car il est possible qu'il y ait plus de progrès dans le domaine des maladies cardiovasculaires que dans celui du cancer, par exemple.

i. GLOBOCAN - ressources en ligne. IARC. 2013.


SOURCE Union for International Cancer Control (UICC) & International Agency for Research on Cancer (IARC)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.