2014

23ème congrès européen sur l'Hypertension et la Protection Cardiovasculaire

MUNICH, June 25, 2013 /PRNewswire/ --

De nouvelles données de l'étude SEVITENSION montrent la supériorité de l'association à doses fixes Sevikar® (olmésartan/amlodipine) comparé à l'association du périndopril et de l'amlodipine pour réduire la pression artérielle centrale

La pression artérielle mesurée selon la méthode conventionnelle brachiale est généralement supérieure à la pression dans les grandes artères centrales.[1] Cependant, la pression artérielle centrale pourrait refléter de manière plus précise la pression à laquelle les organes internes sont réellement soumis.[1] De plus en plus de données issues d'études cliniques indiquent que la mesure de la pression artérielle centrale est capable de prédire les lésions des organes et le risque d'événements cliniques de manière plus précise que la pression artérielle brachiale.[2]-[4] L'étude CAFÉ (Conduit Artery Function Evaluation), une sous-étude de l'étude très novatrice ASCOT, a montré que les associations thérapeutiques utilisées avaient des effets différents sur la pression systolique au niveau de l'aorte, avec un avantage significatif pour l'association du périndopril et de l'amlodipine.[5] "D'après les investigateurs de l'étude, cet avantage pourrait potentiellement expliquer les différences entre les événements cliniques observées dans les deux groupes de l'étude ASCOT.[6] Ce sont ces résultats qui ont inspiré l'étude SEVITENSION," a expliqué le Professeur Luis Ruilope, Chef de l'Unité Hypertension à l'Hôpital du 12 Octobre de Madrid en Espagne, et investigateur principal de l'étude SEVITENSION. "Les études post-commercialisation telles que celle-ci fournissent des données importantes pour aider les médecins à choisir les meilleures options thérapeutiques afin de prendre en charge de manière plus efficace et plus pratique l'hypertension artérielle, et ainsi de mieux protéger les patients. Cette amélioration potentielle dans la prise en charge de l'HTA aidera les médecins à atteindre l'objectif ambitieux de contrôler la pression artérielle chez au moins 70% des patients hypertendus d'ici 2015."

Les médicaments tels que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC) réduisent la pression artérielle en inhibant l'activité du système rénine-angiotensine (SRA). Une classe plus récente de médicaments antihypertenseurs, appelés antagonistes du récepteur de l'angiotensine (ARA II) réduit aussi la pression artérielle en inhibant le SRA, et offre l'avantage de provoquer moins d'effets secondaires que les IEC, notamment la toux.[7]

Daiichi Sankyo soutient activement la recherche sur les antihypertenseurs, et a développé toute une gamme de médicaments à base de l'ARA II olmésartan. Un de ces produits, l'association fixe olmésartan/amlodipine (Sevikar®), a été utilisée pour tenter de répondre à une question clinique importante : est-ce que l'association de deux médicaments composée d'un ARA II tel que l'olmésartan, et de l'amlodipine peut réduire la pression artérielle centrale aussi efficacement que l'association du périndopril et de l'amlodipine ? Cette question a été abordée dans l'étude SEVITENSION,[8] dont les premiers résultats ont été présentés lors d'une session de posters dans le cadre du congrès de l'ESH 2013.

L'étude SEVITENSION avait pour objectif de déterminer si l'association fixe olmésartan /amlodipine 40/10 mg pouvait réduire la pression artérielle centrale jusqu'à un niveau similaire à celui obtenu avec l'association du périndopril 8 mg et de l'amlodipine 10 mg, traitement utilisé dans l'étude CAFÉ. Les résultats montrent que non seulement cet objectif a été atteint, mais aussi que la réduction de la pression artérielle centrale était plus importante avec l'association fixe olmésartan /amlodipine 40/10 mg qu'avec l'association du périndopril 8 mg et de l'amlodipine 10 mg. Les autres mesures de la pression artérielle, brachiale conventionnelle ou en ambulatoire sur 24 heures, ont aussi confirmé la supériorité de l'association fixe olmésartan /amlodipine 40/10 mg. Par ailleurs, chez les trois quarts des patients (75,6%) traités avec l'association fixe olmésartan /amlodipine 40/10 mg, la pression artérielle était normalisée et donc inférieure au seuil recommandé par la Société Européenne d'Hypertension pour tous les patients hypertendus (PA<140/90 mmHg).[9] La proportion de patients ayant obtenu ce niveau de pression artérielle avec l'association du périndopril 8 mg et de l'amlodipine 10 mg était presque 20% plus faible (57,5%). "Depuis la publication de l'étude CAFÉ, la référence était l'association du périndopril 8 mg et de l'amlodipine 10 mg, c'est pourquoi nous avons comparé ce traitement de référence avec l'association fixe olmésartan /amlodipine 40/10 mg qui a réduit la pression artérielle centrale de manière significativement plus importante. Plus la baisse de la pression artérielle est importante, plus le risque d'événements cardiovasculaires pourrait être faible," a commenté le Professeur Luis Ruilope, investigateur principal de l'étude SEVITENSION.

NOTES AUX RÉDACTEURS

A propos de Sevikar®

Sevikar® est une association fixe d'olmésartan et amlodipine :[10]

  • L'olmésartan est un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II (ARA II) qui agit en empêchant l'action de l'angiotensine II. L'angiotensine II provoque une vasoconstriction et entraîne la production d'aldostérone, une autre hormone qui stimule la rétention d'eau dans l'organisme. En bloquant l'action de l'angiotensine II, l'olmésartan dilate les vaisseaux sanguins et réduit le volume de liquide circulant dans le sang, faisant ainsi baisser la pression artérielle. L'amlodipine est un inhibiteur calcique à longue durée d'action indiqué pour réduire la pression artérielle. L'amlodipine agit en relâchant les muscles lisses de la paroi des artères, provoquant ainsi une diminution de la résistance périphérique totale et par conséquent une baisse de la pression artérielle.

En plus d'une action puissante sur la baisse de la pression artérielle, l'association Olmesartan et Amlodipine offre un mode d'administration pratique avec une seule prise par jour d'un comprimé, permettant à la majorité des patients d'atteindre leur objectif de pression artérielle.

A propos des associations thérapeutiques (d'après les recommandations européennes sur la prise en charge de l'hypertension)[9]

Différentes bithérapies antihypertensives peuvent être utilisées dans la pratique clinique. Cependant, des études ont mis en évidence une efficacité particulière pour les traitements associant un diurétique avec un inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC), un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine (ARA II), ou un inhibiteur calcique. Des études récentes à grande échelle ont aussi mis en évidence une efficacité particulière pour l'association d'un IEC et d'un inhibiteur calcique. L'association d'un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine et d'un inhibiteur calcique semble aussi être rationnelle et efficace.

Chez au moins 15 à 20% des patients hypertendus, la pression artérielle n'est pas contrôlée par une bithérapie. Lorsque trois médicaments sont nécessaires, l'association la plus optimale semble être un bloqueur du système rénine-angiotensine associé à un inhibiteur calcique et à un diurétique à doses efficaces.[9]

A propos de Daiichi Sankyo

Le Groupe Daiichi Sankyo s'est donné pour mission de créer et fournir des produits pharmaceutiques innovants pour répondre aux divers besoins médicaux non satisfaits des patients dans les marchés matures et émergents. Tout en maintenant son portefeuille de médicaments commercialisés pour traiter l'hypertension, l'hyperlipidémie, et les maladies infectieuses, le Groupe se concentre aussi sur le développement de traitements pour les maladies thrombotiques, et sur la découverte de traitements originaux dans les domaines de l'oncologie et des pathologies cardiovasculaires et métaboliques. Par ailleurs, le Groupe Daiichi Sankyo a créé un "Modèle Économique Hybride" afin de répondre à la diversité des patients et des marchés, et optimiser les opportunités de croissance tout au long de la chaîne de valeur du médicament.

Pour de plus amples informations, cliquez sur : http://www.daiichisankyo.com

A propos de Daiichi Sankyo Europe

Daiichi Sankyo Europe, dont le siège se situe à Munich, possède des filiales dans 12 pays européens, ainsi qu'un site de fabrication mondial à Pfaffenhofen en Allemagne. Pour de plus amples informations, cliquez sur : http://www.daiichi-sankyo.eu

Références

1    Sharman, J. E. & Laurent, S. Central blood pressure in the management of hypertension: soon reaching the goal? J Hum Hypertens [Epub ahead of print], (2013).

2    Pini, R. et al. Central but not brachial blood pressure predicts cardiovascular events in an unselected geriatric population: the ICARe Dicomano Study. J Am Coll Cardiol 51, 2432-2439, (2008).

3    Vlachopoulos, C. et al. Prediction of cardiovascular events and all-cause mortality with central haemodynamics: a systematic review and meta-analysis. Eur Heart J 31, 1865-1871, (2010).

4    Agabiti-Rosei, E. et al. Central blood pressure measurements and antihypertensive therapy: a consensus document. Hypertension 50, 154-160, (2007).

5    Williams, B. et al. Differential impact of blood pressure-lowering drugs on central aortic pressure and clinical outcomes: principal results of the Conduit Artery Function Evaluation (CAFE) study. Circulation 113, 1213-1225, (2006).

6    Dahlof, B. et al. Prevention of cardiovascular events with an antihypertensive regimen of amlodipine adding perindopril as required versus atenolol adding bendroflumethiazide as required, in the Anglo-Scandinavian Cardiac Outcomes Trial-Blood Pressure Lowering Arm (ASCOT-BPLA): a multicentre randomised controlled trial. Lancet 366, 895-906, (2005).

7    Yusuf, S. et al. Telmisartan, ramipril, or both in patients at high risk for vascular events. N Engl J Med 358, 1547-1559, (2008).

8    Ruilope, L. M. & Schaefer, A. Efficacy of Sevikar(R) compared to the combination of perindopril plus amlodipine on central arterial blood pressure in patients with moderate-to-severe hypertension: Rationale and design of the SEVITENSION study. Contemp Clin Trials 32, 710-716, (2011).

9    Mancia, G. et al. Reappraisal of European guidelines on hypertension management: a European Society of Hypertension Task Force document. J Hypertens 27, 2121-2158, (2009).

10    Daiichi Sankyo Europe GmbH. Sevikar Summary of Product Characteristics 2012.


Personnes à contacter
Product Communications
Lydia Worms
Phone +49-89-7808-751
lydia.worms@daiichi-sankyo.eu

SOURCE Daiichi Sankyo Europe GmbH



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.