Augurex rapporte des données positives sur le test sanguin et la cible médicamenteuse pour l'Arthrose Rhumatoïde (AR) au Congrès annuel européen sur la rhumatologie (EULAR)

VANCOUVER, Colombie Britannique, May 28, 2011 /PRNewswire/ --

- Le nouveau biomarqueur et la cible médicamenteuse de la société pourraient devenir le premier médicament personnalisé dans le cadre du défi pour trouver un traitement ciblé des maladies multifactorielles comme l'AR

Augurex Life Sciences Corp. a annoncé aujourd'hui au cours du congrès annuel de l'European League Against Rheumatism (EULAR), tenu à Londres, que d'éminents chercheurs du domaine de l'arthrose ont présenté des données importantes sur le test sanguin biomarqueur et une nouvelle cible médicamenteuse d'Augurex, destinés à l'arthrose rhumatoïde (AR).

L'AR est une maladie qui affecte environ 10 millions de personnes dans le monde. Toutefois un médecin généraliste peut avoir des difficultés à diagnostiquer cette maladie parce que les symptômes de ces douleurs articulaires sont communs à d'autres maladies. Cet état de chose retarde parfois l'acheminement du patient vers un spécialiste de l'arthrose qui pourrait fournir des traitements appropriés ou même arrêter la maladie. L'AR est une forme particulièrement affaiblissante de l'arthrose qui peut causer des troubles articulaires irréversibles chez 70% des patients, si elle n'est pas traitée, et cela en l'espace de 2 ans après l'apparition des symptômes.

Ce test sanguin mesure la 14-3-3h, une protéine qui est élevée dans le sang des patients souffrant de l'AR, alors qu'elle est relativement absente chez les personnes en bonne santé et celles ayant d'autres types de maladies auto-immunes. La protéine 14-3-3h a été évaluée chez 135 patients ayant l'AR et 130 contrôles et l'étude a montré que si les patients sont positifs à la protéine, ils sont 5 à 50 fois plus susceptibles d'être atteints d'AR et que les niveaux de la protéine sont indépendants d'un autre test sanguin communément utilisé, appelé Facteur Rhumatoïde ou RF. Cela signifie que la 14-3-3h pourrait être combinée avec d'autres tests sanguins pour capter avec précision au moins 87% des patients affectés d'AR.

<< De nos jours, la principale priorité dans le domaine de l'AR est d'assurer que les patients soient identifiés, et cela dès le début de la maladie, afin de leur fournir des traitements appropriés qui peuvent améliorer leur santé à court et à long terme. Les données nous montrent qu'un test sanguin comme celui-ci pourrait permettre d'identifier davantage de patients qui sans cela auraient risqué d'être diagnostiqués bien après >> a déclaré le docteur Walter Maksymowych qui dirige cette étude et qui a participé à la découverte de la 14-3-3h dans l'arthrose. Docteur Walter Maksymowych est professeur-chercheur en médecine et rhumatologiste à l'Université d'Alberta au Canada.

D'autres données présentées par le docteur Maksymowych au congrès EULAR ont décrit ce que le rôle biologique de la 14-3-3h pourrait être dans le développement de l'arthrose inflammatoire. Bien que la protéine existe normalement dans des cellules saines, elle est externalisée dans l'AR et réagit sur les cellules en activant des voies intracellulaires clé qui entraînent la production de substances telles que TNF-a, IL-6, RANKL et MMP-9, qui à leur tour causent une inflammation et endommagent les articulations. Il a été démontré que les composés d'anticorps ciblés sur la protéine 14-3-3h bloquent ses effets sur les cellules. La particularité de la protéine 14-3-3h est qu'elle est non seulement mesurable dans le sang, ce qui permet d'identifier les patients souffrant d'AR, mais il semble aussi que quand ses effets biologiques nocifs sont réduits à l'aide d'anticorps ou d'autres médicaments qui peuvent rendre ce médicament inactif, il est possible de traiter la maladie.

Avec l'AR, et de façon similaire au cancer, le développement de la maladie inclut de nombreux facteurs qui agissent à des degrés différents chez différents patients. Ainsi, s'agissant des maladies multifactorielles comme l'AR, les traitements ciblés, qui se focalisent sur les facteurs de contribution les plus prépondérants chez chaque patient, sont hautement désirables. << Si vous avez un test sanguin de diagnostic compagnon direct qui peut spécifiquement identifier les patients qui ont le plus besoin de traitement et qui peut aussi vous indiquer comment le médicament fonctionne, cela correspond au scénario de gestion thérapeutique idéal >> a déclaré le docteur Maksymowych.

Si les efforts continus pour le développement du médicament mènent au succès, alors cette protéine pourrait représenter la première cible médicamenteuse << personnalisée >> en rhumatologie. Cela pourrait alors fonctionner de la façon suivante : les patients qui ont très peu ou n'ont pas de 14-3-3h ne seront pas traités avec le médicament qui cible la protéine, alors que ceux qui ont des niveaux élevés pourraient recevoir une dose appropriée du médicament anti-14-3-3h pour le supprimer du corps. On utilisera le test sanguin pour surveiller leur réaction au fil du temps.

    
    Pour d'autres informations :

    Site Web: http://www.augurex.com
    tél: +44-778-839-3319

SOURCE Augurex Life Sciences Corp




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.