CareerBuilder présente ses prévisions pour le marché de l'emploi en 2013 dans les dix principales économies mondiales

PARIS, le 16 janvier 2013 /PRNewswire/ -- Les premières prévisions annuelles pour l'emploi de CareerBuilder concernant les dix principales économies mondiales reflètent une tendance à la confiance mais aussi à la vigilance. Le Brésil et l'Inde illustrent le mieux la tendance à la confiance. Plus de deux tiers des employeurs opérant sur ces marchés prévoient en effet d'accroître leurs effectifs permanents à temps plein en 2013. L'Italie est en revanche l'économie qui fait preuve du plus grand pessimisme puisque le nombre d'employeurs prévoyant de réduire les effectifs y est supérieur à celui envisageant de les accroître.

« Les perspectives en matière d'emploi sont extrêmement contrastés en termes de croissance ou de ralentissement, à l'heure où les gouvernements et les entreprises s'efforcent de relancer et de développer les activités tout en gérant des déficits considérables »d'après Matt Ferguson, CEO de CareerBuilder. « Selon nos prévisions, l'embauche dans les BRIC (Brésil, Inde, Russie et Chine) sera bien plus élevée que dans d'autres marchés. Le recrutement en Europe reste quant à lui plutôt léthargique, les dirigeants ayant des difficultés à résoudre la crise de la dette dont les conséquences se ressentent au plan mondial. La tendance générale de l'embauche s'améliore mais les entreprises resteront vigilantes alors qu'elles sont confrontées à des vents contraires et avancent sur un terrain économique quelque peu précaire. »

L'enquête, menée par Harris Interactive du 20 au 29 novembre 2012, incluait plus de 6 000 responsables d'embauche dans des pays affichant le produit intérieur brut le plus élevé.

Situation financière actuelle

Plus de 60% des employeurs situés aux États-Unis et dans les BRIC ont signalé que la situation financière de leur société était plus solide que  l'année dernière. Les sociétés en Italie et au Japon étaient les plus nombreuses à signaler que leur situation financière était restée identique ou avait empiré.

Nombre d'employeurs se trouvant dans une meilleure situation financière qu'il y a un an :

  • Inde – 81 %
  • Brésil – 80 %
  • Chine – 67 %
  • Russie – 63 %
  • États-Unis – 62 %
  • R.-U. – 50 %
  • Allemagne – 45 %
  • France – 38 %
  • Japon – 34 %
  • Italie – 25 %

Embauches permanentes à temps plein en 2013

Les économies émergentes sont les plus agressives en termes de plans d'embauche en dépit d'un ralentissement de leur développement économique. C'est au Brésil que se trouve le pourcentage le plus élevé d'employeurs recrutant des effectifs. Cette tendance est le résultat de deux facteurs combinés : les projets d'organisation par le pays de la future Coupe du monde et des Jeux olympiques d'été, et un secteur industriel générant de meilleures performances. Malgré l'affaiblissement des échanges commerciaux et de la demande, le PIB de la Chine et de l'Inde est en hausse, dans des proportions qui dépassent de loin celles des autres principales économies mondiales. Plus de la moitié des employeurs en Chine et deux tiers d'entre eux en Inde prévoient d'embaucher au début de l'année. Le chômage n'a jamais été aussi bas en Russie, le pays bénéficiant encore des exportations de métaux et d'énergie en dépit d'une chute de la demande en Chine et en Europe. Les investissements en matière de hautes technologies font également l'objet de campagnes plus agressives. Près de la moitié des employeurs russes prévoient de créer des emplois.

Les nations européennes sont aux prises avec une autre récession. Le déclin mondial a exacerbé encore davantage les effets des mesures d'austérité conçues pour maintenir la dette à la baisse. Un tiers des employeurs italiens (33%) prévoient de réduire les effectifs, le taux le plus élevé des dix principales économies. Selon nos prévisions, l'embauche en France devrait stagner, environ un employeur sur quatre prévoyant d'accroître ou de réduire ses effectifs. Si 30% des employeurs au Royaume-Uni prévoient d'embaucher, 21% anticipent un déclin, ce qui ne représente qu'une hausse nette de 9% en termes de création d'emplois. L'Allemagne, qui a en quelque sorte évité la crise sans pour autant en être entièrement protégée, se montre plus optimiste puisque près de trois employeurs sur dix prévoient d'embaucher et 15% anticipent un déclin.

Aux États-Unis, les inquiétudes liées au mur budgétaire au moment où l'enquête a été menée peuvent avoir généré des prédictions plus conservatrices. L'embauche connaît toutefois une trajectoire légèrement ascendante. Vingt-six% créeront de nouveaux emplois cette année.

Pour terminer avec les dix principales économies, le Japon s'efforce toujours de relancer les investissements commerciaux et la consommation des ménages après le tsunami dévastateur de 2011. Si 22% des employeurs au Japon prévoient d'accroître les effectifs, 19% pensent devoir les réduire.

  • Brésil – 71 % augmentation, 5 % réduction, 20 % pas de changement
  • Inde – 67 % augmentation, 13 % réduction, 17 % pas de changement
  • Russie – 48 % augmentation, 15 % réduction, 36 % pas de changement
  • Chine – 52 % augmentation, 27 % réduction, 21 % pas de changement
  • États-Unis – 26 % augmentation, 9 % réduction, 55 % pas de changement
  • Allemagne – 29 % augmentation, 15 % réduction, 53 % pas de changement
  • R.-U. – 30 % augmentation, 21 % réduction, 46 % pas de changement
  • Japon – 22 % augmentation, 19 % réduction, 56 % pas de changement
  • France – 24 % augmentation, 24 % réduction, 48 % pas de changement
  • Italie – 19 % augmentation, 33 % réduction, 43 % pas de changement

*Le pourcentage restant désigne les employeurs indécis.

Les emplois qui ont le vent en poupe en ce début d'année

Dans les principaux marchés, les employeurs sont susceptibles d'embaucher essentiellement pour des postes étroitement liés au chiffre d'affaires et à l'innovation. Les Ventes, le Service client, l'Informatique et la Production comptaient au nombre des services fréquemment cités dans l'enquête en termes d'embauche. Il convient toutefois de noter que la Chine était le seul marché ayant placé la Recherche et le développement dans les trois premiers services allant faire l'objet d'embauches.

Lorsqu'on leur a demandé d'identifier les principaux services pour lesquels leurs organisations embaucheraient, les employeurs ont répondu :

  • États-Unis – Ventes, Informatique, Service client
  • Chine – Ventes, Recherche et développement, Production
  • Japon – Informatique, Ingénierie, Service client
  • Allemagne – Informatique, Ventes, Production
  • France – Production, Ventes, Informatique (informatique liée au service client)
  • R.-U. – Ventes, Administration, Service client
  • Brésil – Service client, Informatique, Administratif
  • Italie – Production, Ventes, Administration
  • Russie – Production, Service client, Ingénierie
  • Inde – Informatique, Marketing, Service client

Méthodologie du sondage

Cette enquête a été menée en ligne aux États-Unis, au Brésil, en Chine, en France, en Allemagne, en Inde, en Italie, au Japon, en Russie et au Royaume-Uni par Harris Interactive© pour le compte de CareerBuilder auprès de responsables de recrutement et de professionnels des ressources humaines (employés à temps plein, ne travaillant pas en indépendant, n'appartenant pas à un gouvernement) entre le 1er et le 30 novembre 2012 (pour certaines questions, les pourcentages reposent sur un sous-ensemble, en fonction de leurs réponses à certaines questions). Avec des échantillons de probabilité pure s'échelonnant entre 400 et 2 611, on peut dire avec une probabilité de 95% que les résultats généraux reflètent une erreur d'échantillonnage variant entre +/- 4,9 et +/- 1,92 points de pourcentage. Les erreurs d'échantillonnage concernant les données issues des sous-échantillons sont plus élevées et varient.

À propos de CareerBuilder®

CareerBuilder est le leader mondial du secteur des solutions de gestion du capital humain. Ses activités visent à permettre aux sociétés de cibler et d'attirer ce qui constitue leur atout essentiel, à savoir leurs collaborateurs. Le site de recrutement en ligne de la société, CareerBuilder.com®, est le plus important aux États-Unis, avec plus de 24 millions de visiteurs uniques, 1 million d'offres et 49 millions de CV publiés. Les principaux employeurs du monde font appel à CareerBuilder, pour un panel de services varié allant de la création d'une « marque employeur » à l'assistance au recrutement en passant par les renseignements sur les talents. Plus de 10 000 sites Internet, parmi lesquels 140 quotidiens d'information et des portails haut débit comme MSN et AOL, intègrent la technologie de recherche d'emploi, exclusivité de CareerBuilder, à leurs sites de recrutement. Propriété de Gannett Co., Inc. (NYSE: GCI), Tribune Company et The McClatchy Company (NYSE: MNI), CareerBuilder et ses filiales exercent leurs activités aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud, au Canada et en Asie. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.careerbuilder.com.

Relations presse

Clara DeSaint Albin
CareerBuilder france
Clara.desaintalbin@careerbuilder.com
+33(0)155433948

SOURCE CareerBuilder



RELATED LINKS
http://www.careerbuilder.com

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.