2014

Coty Inc. affiche des résultats positifs pour le quatrième trimestre et l'exercice 2013

-- Hausse des revenus, accroissement des marges, forte génération de trésorerie

-- Hausse du dividende de 0,20 USD par action

NEW YORK, 19 septembre 2013 /PRNewswire/ -- Coty Inc. (NYSE : COTY) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos au 30 juin 2013.

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20130917/NY80540LOGO)


Aperçu des résultats


Trois mois clos au 30 juin 2013



Exercice clos au 30 juin 2013





Change





Change

(en millions, sauf les données par actions)




Données
publiées


Taux de
change
constant





Données
publiées


Taux de
change
constant

Revenus nets

USD

1 058,8


3 %


4 %


USD

4 649,1


1 %


2 %

- Croissance à données comparables*


4 %







2 %





Résultat d'exploitation (perte) - présenté


(23,9)


(95 %)





394,4


> 100 %



Résultat d'exploitation - ajusté*


45,4


> 100%


> 100 %



572,8


7 %


8 %

Résultat net (perte) - présenté


(62,3)


(83 %)





168,0


> 100 %



Résultat net - ajusté*


9,9


> 100 %





323,2


7 %



BPA (dilué) – présenté


(0,16)


> 100%





0,42


> 100 %



BPA (dilué) – ajusté


0,03


> 100%





0,82


5 %






* Ces mesures, ainsi que les « free cash flow » (flux de trésorerie disponibles), sont des mesures financières non conformes aux PCGR. Reportez-vous au « Mode de présentation et éléments exceptionnels » et « Mesures financières non conformes aux PCGR » pour discuter ces mesures. Les rapprochements entre les résultats présentés et les résultats ajustés se trouvent à la fin du présent communiqué.

Résumé de l'exercice 2013

  • Les revenus nets de 4 649,1 millions USD ont augmenté de 2 % à données comparables et de 1 % en données publiées
  • Le résultat d'exploitation ajusté de 572,8 millions USD est en hausse de 8 % à taux de change constant et de 7 % à taux réels, par rapport à 535,9 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent
  • Le bénéfice net ajusté de 323,2 millions USD est en hausse de 7 % par rapport à 300,7 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent
  • Le bénéfice ajusté par action diluée est passé de 0,78 USD à 0,82 USD pour la période correspondante de l'exercice précédent
  • Le flux de trésorerie net provenant des activités d'exploitation, hors liquidités utilisées pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, s'élève à 618,4 millions USD, comparativement à 593,3 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le flux de trésorerie disponible, hors liquidités utilisées pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, s'élève à 394,5 millions USD pour l'exercice 2013, comparativement à 385,9 millions USD pour l'exercice 2012

Résumé du quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2013

  • Les revenus nets qui s'élèvent à 1 058,8 millions USD ont augmenté de 4 % à données comparables et de 3 % en données publiées
  • Le résultat d'exploitation ajusté est passé de 11,6 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent à 45,4 millions USD
  • Le résultat net ajusté est passé de (2,3) millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent à 9,9 millions USD
  • Le bénéfice ajusté par action diluée est passé de (0,01) USD pour la période correspondante de l'exercice précédent à 0,03 USD
  • Les flux de trésorerie nets résultant des activités d'exploitation, hors liquidités utilisées pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, s'élèvent à 214,1 millions USD, par rapport à 183,4 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent

Commentant la performance de l'entreprise, Michele Scannavini, PDG de Coty Inc., a déclaré : « Coty a livré une nouvelle année de résultats financiers positifs. L'augmentation de notre chiffre d'affaires net est imputable à la croissance de nos segments dédiés aux produits de parfumerie et de maquillage, ainsi qu'aux développements positifs survenus à travers l'ensemble des régions, en particulier sur les marchés émergents. Le résultat d'exploitation et le résultat net ont augmenté plus rapidement que les revenus, contribuant ainsi à l'expansion des marges et prouvant notre attention continue sur l'efficacité opérationnelle. Nous continuons d'afficher une forte capacité pour convertir les revenus en espèces, ce qui nous permet de poursuivre notre investissement pour soutenir notre croissance. Nous restons fidèles à notre stratégie à long terme visant à accroître les revenus au même rythme ou plus rapidement que les marchés et les segments de marché dans lesquels nous exerçons nos activités, et à augmenter les bénéfices plus rapidement que les ventes, en menant une expansion de la marge en continu ».

Mode de présentation et éléments exceptionnels

Le terme « à données comparables » décrit la performance de l'entreprise sur une base comparable, hors acquisitions significatives, cessions, activités abandonnées et conversions de devises étrangères dans la mesure applicable. Le terme « ajusté » exclut l'incidence des éléments non récurrents, les coûts de rémunération en actions des sociétés privées et les coûts de restructuration dans la mesure applicable. Se reporter aux « Mesures financières non conformes aux PCGR » pour la définition des flux de trésorerie disponibles.

Les revenus nets sont présentés par segment et par région géographique et sont discutés ci-dessous selon un taux de change constant. Le résultat d'exploitation est rapporté par segment. Toutes les variations du taux de marge sont décrites en points de base, arrondis au dixième de pourcentage.

Les revenus nets, la vente ajustée, les frais de vente et d'administration et le bénéfice d'exploitation ajusté sont présentés à taux de change constant et réel. Les frais de vente et d'administration, le résultat d'exploitation, le taux d'imposition effectif, le résultat net et le bénéfice par action sont présentés sur une base publiée (PCGR) et une base ajustée (non-PCGR). Les frais de vente et d'administration ajustés, le résultat d'exploitation ajusté, le taux d'imposition effectif ajusté, le résultat net ajusté et le bénéfice par action ajusté à taux de change réel et constant, les revenus nets à taux de change réel et constant sont des mesures financières non conformes aux PCGR. Le rapprochement entre les résultats PCGR et les résultats non conformes aux PCGR se trouve dans les tableaux et les notes à la fin du présent communiqué.

Résumé de du rapport d'activités pour l'exercice 2013

Les revenus nets de 4 649,1 millions USD ont augmenté de 2 % à données comparables et de 1 % en données publiées pour la période correspondante de l'exercice précédent. La croissance à données comparables s'explique par de fortes hausses dans les segments dédiés aux produits de maquillage et de parfumerie, avec une forte performance des marques leaders Rimmel, Marc Jacobs, Chloé et Playboy. Cette croissance a été partiellement contrebalancée par des recettes nettes inférieures dans le segment des soins du corps et de la peau. Par zone géographique, toutes les régions reflètent des revenus nets supérieurs à taux de change constant portés pas l'Asie-Pacifique avec une croissance de 5 %. Malgré la faiblesse économique persistante sur les marchés d'Europe du Sud, à taux de change constant la région EMEA a connu une hausse de 1 % par rapport à l'année précédente.

La marge brute est descendue à 60,0 % contre 60,4 %. Cette baisse s'explique principalement par l'impact négatif d'importants rabais et escomptes effectués aux clients, nécessaires pour soutenir la concurrence sur un marché européen difficile et très promotionnel. La baisse a plus que contrebalancé le coût de l'épargne des biens de notre programme d'économies de la chaîne d'approvisionnement. Depuis sa mise en œuvre au cours de l'exercice 2010, le programme d'économies de la chaîne d'approvisionnement a contribué à l'amélioration des coûts de production résultant de processus de fabrication rationnalisés, de programmes d'économies d'approvisionnement avec les fournisseurs et de la restructuration de la chaîne d' approvisionnement, notamment une meilleure gestion des sous-traitants.

Les frais de vente et d'administration ajustés sont restés stables à taux de change constant et ont reculé de 2 % à taux de change réels. En pourcentage des revenus nets, les frais de vente et d'administration ajustés ont diminué de 110 points de base pour s'établir à 45,7 %. Cette diminution est attribuable à la baisse des coûts administratifs, à l'efficacité des dépenses indirectes ainsi qu'à un changement de certaines publicités et aux rabais et escomptes liés aux frais de promotions destinées aux consommateurs survenues dans la dernière partie de l'année pour maintenir la compétitivité dans un environnement particulièrement promotionnel dans le commerce de masse, en particulier en Europe du Sud et au Royaume-Uni.

Le résultat d'exploitation est passé de (209,5) millions USD à 394,4 millions USD. La perte d'exploitation présentée l'année précédente s'explique principalement par une charge de dépréciation des actifs dans le segment des soins de la peau et du corps liée aux acquisitions réalisées durant l'exercice 2011 et à une rémunération à base d'actions plus élevée.

Le résultat d'exploitation ajusté à taux de change constant a augmenté de 8 %, passant de 535,9 millions USD à 576,3 millions USD. En pourcentage du chiffre d'affaires net, la marge d'exploitation ajustée a augmenté de 70 points de base, passant de 11,6 % à 12,3 %, principalement imputable à la baisse des frais de vente et d'administration et des amortissements, partiellement contrebalancée par une diminution de la marge brute.

Le taux d'imposition effectif ajusté s'élève à 28,2 % pour l'exercice 2013 par rapport à 27,7 % l'année précédente. L'augmentation est principalement attribuable à un changement survenu dans la contribution des diverses sphères de compétence avec des profits plus élevés dans les pays à taux d'imposition plus élevés. Le taux d'imposition de trésorerie pour l'exercice s'élève à 16,9 %.

Le bénéfice net est passé de (324,4) millions USD à 168,0 millions USD.

Le bénéfice net ajusté est passé de 300,7 millions USD à 323,2 millions USD, reflétant principalement un bénéfice d'exploitation plus élevé et une baisse des taux d'intérêt. En pourcentage des revenus nets, la marge du bénéfice net ajusté a augmenté de 50 points de base, passant de 6,5 % à 7,0 %.

Flux de trésorerie

  • Le flux de trésorerie issu des activités d'exploitation pour l'exercice 2013 s'élève à 618,4 millions USD, excluant les 154,5 millions USD de liquidités utilisés pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, par rapport à 593,3 millions USD pour l'exercice précédent, ce qui exclut les 4,0 millions USD utilisés pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées. Cette augmentation est en partie imputable à un bénéfice net plus élevé et à une meilleure gestion des stocks et des débiteurs.
  • La dette nette a diminué de 141,1 millions USD, passant de 1 850,9 millions USD à 1 709,8 millions USD au 30 juin 2012.
  • Le flux de trésorerie disponible, hors liquidités utilisées pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, s'élève à 394,5 millions USD pour l'exercice 2013, par rapport à 385,9 millions USD pour l'exercice 2012.
  • La société estime que l'encaisse, les liquidités provenant des opérations, les lignes de crédit disponibles et l'accès aux marchés du crédit seront suffisants pour soutenir ses activités commerciales prévues à la fois à court et à long terme.

Rapport de l'exercice 2013 par segment




Exercice clos au 30 juin






















Variation en pourcentage


Résultat
d'exploitation
ajusté (perte)


Variation en
pourcentage



Revenus nets


Données


Taux de
change




Données


Taux de

(en millions)


2013


2012


publiées


constant


2013


2012


publiées


change constant


















Produits de parfumerie

USD

2 490,7

USD

2 452,8


2 %


3 %

USD

369,7

USD

340,5


9 %


9 %

Produits de maquillage


1 468,5


1 430,6


3 %


4 %


208,8


200,2


4 %


4 %

Soins pour le corps et le visage


689,9


727,9


(5 %)


(4 %)


(5,7)


(4,8)


N/M


N/M

Total

USD

4 649,1

USD

4 611,3


1 %


2 %

USD

572,8

USD

535,9


7 %


8 %





















Produits de parfumerie

  • L'augmentation des revenus nets reflète la forte croissance de nos marques leaders Marc Jacobs, Chloé et Playboy, soutenue par le succès des nouveaux lancements DOT Marc Jacobs, See by Chloe, et Playboy VIP.
  • La croissance de ce segment est également attribuable à la marque nouvellement créée Lady Gaga Fame et au développement de la marque Roberto Cavalli grâce à de nouveaux lancements, y compris l'édition spéciale de produits de parfumerie du parfum destinée au Moyen-Orient, Roberto Cavalli Oud, qui a rencontré un immense succès.
  • Le résultat d'exploitation des produits de parfumerie a augmenté de 9 %, passant de 340,5 millions USD pour l'exercice précédent à 369,7 millions de dollars, entraînant une marge opérationnelle de 14,8 %, soit une amélioration de 90 points de base par rapport à l'exercice 2012.

Produits de maquillage

  • La croissance du segment des produits de maquillage est principalement imputable au développement remarquable de la marque Rimmel, laquelle a gagné des parts de marché aux États-Unis et en Europe. Sa croissance à deux chiffres est attribuable au plan d'innovation créatif qui a connu un grand succès et au mélange de marketing de pointe au programme numérique innovant et attrayant.
  • N.Y.C. New York Color et Manhattan, les marques de niveau de prix d'entrée de la société, ont également contribué à la croissance du segment.
  • Les produits de soins pour les ongles des marques OPI et Sally Hansen sont restés stables par rapport à l'exercice précédent.
  • Le résultat d'exploitation pour les produits de maquillage a augmenté de 4 %, passant de 200,2 millions USD pour l'exercice précédent à 208,8 millions USD, entraînant une marge opérationnelle de 14,2 %, soit une amélioration de 20 points de base par rapport à l'exercice 2012

Soins pour le corps et le visage

  • Les revenus nets des soins pour le corps et le visage sont en baisse de 4 %. Les revenus nets adidas ont été touchés par la faiblesse des marchés en Europe et l'absence de méga promotions liées à des événements sportifs majeurs par rapport à l'exercice précédent, qui ont bénéficié des activités promotionnelles de la Coupe d'Europe, adidas a connu une croissance à deux chiffres en Chine, en tirant profit de la production TJoy et de la plate-forme de distribution, ce qui a partiellement compensé la baisse enregistrée par la marque TJoy.
  • philosophy, après un début d'année lent, a progressivement retrouvé son dynamisme dans la seconde moitié de l'exercice lorsque notre nouveau plan d'innovation et l'expansion internationale ont commencé à agir.
  • La perte d'exploitation ajustée pour les soins pour le corps et le visage s'élève à (5,7) millions USD, par rapport à (4,8) millions USD pour l'exercice précédent, ce qui entraîne une baisse de la marge opérationnelle de 10 points de base.

Rapport de l'exercice 2013 par région géographique




Exercice clos au 30 juin
















Change



Revenus nets


Données


Taux de

(en millions)


2013


2012


publiées


change constant










Amériques

USD

1 914,8

USD

1 874,5


2 %


2 %

EMEA


2 188,9


2 218,0


(1 %)


1 %

Asie-Pacifique


545,4


518,8


5 %


5 %

Total

USD

4 649,1

USD

4 611,3


1 %


2 %




Amériques

  • L'augmentation du chiffre d'affaires net dans la région reflète la croissance dans presque tous les pays de la région, les États-Unis connaissant la plus forte croissance, suivis par l'Amérique latine et le Canada.
  • La progression des revenus nets que connaissent les États-Unis s'explique surtout par le lancement de nouveaux parfums, y compris les lancements des marques leaders Marc Jacobs, Calvin Klein et Chloé.
  • Les marchés émergents de la région, en particulier le Brésil, le Mexique et l'Argentine, ont connu une forte croissance à deux chiffres.

Europe, Moyen-Orient et Afrique

  • La croissance à taux de change constant est imputable aux marchés émergents dans la région, principalement la Russie, le Moyen-Orient, et le Travel Retail qui tous enregistré une croissance à deux chiffres.
  • Le résultat dans la région a été atteint malgré des conditions de marché récessives en Europe du Sud et un ralentissement au Royaume-Uni et en Europe de l'Est.

Asie-Pacifique

  • La société a enregistré une croissance à deux chiffres en Asie du Sud-Est, principalement grâce à Calvin Klein, Chloé, Marc Jacobs et l'introduction de philosophy dans la région.
  • L'Australie a enregistré une forte croissance, principalement attribuable à la croissance dans les produits de parfumerie et la marque Rimmel par le biais d'un réseau de distribution élargi.

Les pays développés et les marchés émergents ont connu une croissance nette du chiffre d'affaires au cours de l'année, marchés émergents en tête, en croissance de 6 % par rapport à l'exercice précédent, et ont développé des marchés jusqu'à 1 %. Les marchés émergents représentent désormais 24 % du total des revenus nets, contre 23 % l'année précédente.

Résumé du rapport d'activités du quatrième trimestre pour l'exercice 2013

  • Pour les trois mois clos au 30 juin 2013, la société a enregistré des revenus nets de 1 058,8 millions USD, soit une augmentation de 4 % à données comparables et de 3 % en données publiées.
  • Les segments dédiés aux produits de parfumerie et soins de la peau et du corps ont tous deux connu un très bon trimestre avec 6 % de recettes nettes de croissance positive. Par zone géographique, le revenu net de la croissance positive a été tiré par l'Asie-Pacifique avec une hausse de 11 % et l'EMEA avec une hausse de 5 %. Les marchés émergents ont connu un trimestre solide avec une croissance nette du chiffre d'affaires de 8 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui représente 25 % du total des revenus nets.
  • Le résultat d'exploitation ajusté a augmenté de 33,8 millions USD, passant de 11,6 millions de dollars au cours de la période correspondante de l'exercice précédent à 45,4 millions USD. La marge opérationnelle ajustée a augmenté de 320 points de base pour s'établir à 4,3 %, comparativement à 1,1 %, reflétant principalement la baisse des frais de vente et d'administration, partiellement contrebalancée par une diminution de la marge brute.
  • Le bénéfice net ajusté attribuable à Coty Inc. a augmenté de 9,9 millions USD, passant de (2,3) millions USD au cours de la période correspondante de l'exercice précédent à 12,2 millions USD. Le bénéfice net ajusté dilué par action a augmenté de 0,03 USD par rapport au cours de la période correspondante de l'exercice précédent (0,01 USD).
  • Les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation s'élèvent à 214,1 millions USD pour les trois mois clos au 30 juin 2013, à l'exclusion de 112,7 millions USD de flux de trésorerie utilisés pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées, comparativement à 183,4 millions USD pour la période correspondante de l'exercice précédent, à l'exception de 0,8 millions USD de flux de trésorerie utilisés pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées.

Prévisions pour le premier trimestre et l'année complète pour l'exercice 2014

Au cours des derniers mois, la société a connu une décélération de la croissance du marché aux États-Unis et en Europe, déclenchant une activité importante du commerce de déstockage, en particulier par les détaillants de masse américains. En conséquence, Coty estime que les recettes nettes au premier trimestre de l'exercice 2014 pourront diminuer légèrement par rapport à l'exercice précédent. La société espère atteindre son objectif au cours de l'exercice visant à croître au même rythme ou plus rapidement que les marchés et segments dans lesquels elle opère, lorsque qu'il est attendu que l'inventaire commercial soit normalisé et que les nouveaux investissements de la société dans les marchés émergents montrent un impact positif sur la croissance.

La Société versera un dividende annuel de 0,20 USD par action des actions ordinaires de catégorie A et de catégorie B de la société au 31 octobre 2013 aux actionnaires inscrits à la clôture des bureaux le 11 octobre 2013.

Conférence téléphonique

Aujourd'hui 17 septembre 2013, Coty Inc. tiendra une conférence téléphonique à 9h30 (heure de l'Est) pour discuter de ses résultats. Le numéro à composer pour l'appel est le 800-510-0146 aux États-Unis ou le 617-614-3449 à l'international (code d'accès à la conférence : 34186630). La conférence sera également diffusée en direct à l'adresse http://investors.coty.com. La conférence téléphonique sera disponible pour consultation.

À propos de Coty Inc.

Coty est le nouveau leader émergent du secteur des produits de beauté grâce à son chiffre d'affaires net annuel de 4,6 milliards de dollars pour l'exercice clos au 30 juin 2013. Créée à Paris en 1904, Coty est une société de produits de beauté de premier rang, forte d'un portefeuille comportant les produits de parfumerie, de maquillage et de soins pour le corps et le visage les plus réputés au monde. Coty offre ses produits aux consommateurs de plus de 130 pays. Ce portefeuille inclut de grandes marques internationales, telles qu'adidas, Calvin Klein, Chloe, Davidoff, Marc Jacobs, OPI, philosophy, Playboy, Rimmel et Sally Hansen.

Pour de plus amples informations concernant Coty Inc., rendez-vous sur le site www.coty.com.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué sont des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs reflètent nos opinions actuelles par rapport, entre autres choses, à nos activités et notre performance financière. Ces énoncés prospectifs peuvent généralement être identifiés par des mots ou termes tels que « anticiper », « estimer », « planifier », « projeter », « s'attendre à », « croire », « avoir l'intention de », « anticiper », « prévoir », « fera », « peut », « perspectives » et autres expressions similaires.

Les risques et incertitudes peuvent impliquer que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats escomptés, aussi les résultats déclarés ne doivent pas être considérés comme une indication du rendement futur. Les risques et incertitudes auxquels nos énoncés prospectifs sont assujettis comprennent :

  • notre capacité à réaliser notre stratégie d'entreprise globale, soutenir efficacement la concurrence dans l'industrie de la beauté et anticiper, jauger et répondre aux changements rapides qui surviennent dans les tendances du marché et les préférences des consommateurs ;
  • notre capacité à identifier des cibles d'acquisition et à bénéficier pleinement des effets escomptés des acquisitions que nous entreprenons et risques de gestion, d'intégration, opérationnels et financiers liés à ces acquisitions ;
  • les risques liés à nos opérations internationales, y compris les risques politiques, réglementaires, économiques et liés à la réputation à l'étranger ;
  • la dépendance à l'égard de certaines licences, d'entités remplissant des fonctions externalisées et de fournisseurs tiers ;
  • notre capacité, celle de nos partenaires de marque et de nos concédants à obtenir, maintenir et protéger les droits de propriété intellectuelle utilisés dans nos produits et nos capacités à protéger nos réputations respectives ;
  • des pertes de valeur comptabilisées pour un écart d'acquisition et autres actifs ;
  • les incertitudes ou perturbations politiques et/ou économiques mondiales, y compris le ralentissement économique général, la crise de la dette et de l'environnement économique en Europe, l'interruption soudaine de la conjoncture économique affectant les achats de nos produits par les consommateurs, la volatilité sur les marchés financiers et la fluctuation des taux de change ;
  • notre capacité à gérer la variabilité saisonnière ;
  • les changements survenant dans l'environnement du commerce de détail dans lequel nous vendons nos produits ;
  • les interruptions d'activités ;
  • l'augmentation de la dépendance à l'égard de la technologie de l'information et notre capacité à nous protéger contre les interruptions de service, la corruption de données, les cyberattaques ou atteintes à la sécurité du réseau ;
  • les changements dans les lois, règlements et politiques qui affectent nos activités ou produits ;
  • les lancements de nos nouveaux produits pourraient ne pas connaître le succès escompté ; et la distribution et la vente illégale par des tiers de versions contrefaites de nos produits ;

Vous trouverez de plus amples informations concernant les risques et incertitudes qui pourraient affecter notre activité et nos résultats financiers potentiels dans les « Facteurs de risque » et « Rapport de gestion et analyse de la situation financière et résultats d'exploitation » stipulés dans les documents déposés auprès de la Commission sur l'échange des valeurs mobilières (SEC), notamment notre déclaration d'enregistrement sur le formulaire S-1.

La société décline toute obligation de mettre à jour les énoncés prospectifs exprimés dans ce communiqué de presse.

Mesures financières non conformes aux PCGR

La société opère sur une base globale, avec une majorité de revenus nets générés en dehors des États-Unis. Par conséquent, les fluctuations des taux de change peuvent affecter les résultats d'exploitation. Aussi, pour compléter les résultats financiers présentés selon les PCGR, certaines informations financières sont présentées en excluant l'impact des conversions en devises étrangères afin de fournir un cadre permettant d'évaluer la performance des activités sous-jacentes en excluant l'impact des conversions de devises (« taux de change constant »). Les informations à taux de change constant permettent d'établir une comparaison des résultats entre les périodes comme si les taux de change étaient restés constants d'une période à l'autre. La société calcule les informations selon un taux de change en traduisant les résultats actuels et les exercices antérieurs pour les entités déclarant dans des devises autres que le dollar américain en dollars américains en utilisant un taux de change constant. Les calculs selon un taux de change constant ne s'ajustent pas à l'impact de la réévaluation des opérations spécifiques libellés dans une monnaie différente de la monnaie fonctionnelle de l'entité lorsque les taux de change fluctuent. Les informations à taux de change constant présentées peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. La société divulgue les mesures financières suivantes selon un taux de change constant : chiffre d'affaires net, frais de vente et d'administration ajustés et résultat d'exploitation ajusté.

La société présente une croissance à données comparables. La société estime que la croissance à données comparables permet à la direction et aux investisseurs d'analyser et de comparer la croissance organique de période en période. Pour les périodes décrites dans le présent communiqué, la croissance à données comparables exclut uniquement l'impact des conversions en devises étrangères et par conséquent est identique aux présentations selon un taux de change constant. Consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre les résultats présentés et ajustés pour les états consolidés de l'opération ».

La société présente les frais de vente et d'administration, le bénéfice d'exploitation, le taux d'imposition effectif, le résultat net et le BPA sur une base non conforme aux PCGR et précise que ces mesures sont non conformes aux PCGR en utilisant le terme « ajusté ». La société estime que ces mesures financières non conformes aux PCGR permettent à la direction et aux investisseurs de mieux analyser et comparer les résultats d'activités sous-jacentes d'une période à l'autre. Lors du calcul des frais de vente et d'administration, du résultat d'exploitation, du taux d'imposition effectif, du résultat net et du BPA, la société exclut l'incidence des éléments non récurrents, les dépenses liées aux rémunérations en actions des sociétés privées et les coûts de restructuration. La société a fourni un rapprochement quantitatif de la différence entre les mesures financières non conformes aux PCGR et les mesures financières calculées et déclarées conformément aux PCGR. Pour un obtenir un rapprochement entre les frais de vente et d'administration ajustés et les frais de vente et d'administration, et entre le BPA ajusté et le BPA, consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre les résultats présentés et ajustés pour les états consolidés de l'opération ». Pour obtenir un rapprochement entre le bénéfice d'exploitation ajusté et le bénéfice d'exploitation, consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre le bénéfice d'exploitation présenté et le bénéfice d'exploitation ajusté ». Pour obtenir un rapprochement entre le taux d'imposition effectif ajusté et le taux d'imposition effectif, consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre le bénéfice présenté avant impôts sur les bénéfices et taux d'imposition effectif et le bénéfice ajusté avant impôts sur les bénéfices et taux d'imposition effectif ». Pour un rapprochement entre le bénéfice net ajusté et le bénéfice net, consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre le bénéfice net présenté et le bénéfice net ajusté ».

La société présente également le flux de trésorerie disponible. Le flux de trésorerie disponible se définit comme la trésorerie nette provenant des activités d'exploitation, moins les dépenses en immobilisations et les paiements effectués des prix d'achat éventuels d'un montant maximum de 30,0 USD par an liés à l'acquisition d'Unilever Cosmetics International. Le flux de trésorerie disponible exclut les liquidités utilisées pour les exercices d'options sur actions en cours des sociétés privées et les liquidités utilisées pour les acquisitions. La direction estime que le flux de trésorerie disponible est utile pour les investisseurs car il leur offre une perspective importante sur les liquidités disponibles pour rembourser la dette et autres mesures stratégiques, après avoir accompli les investissements nécessaires dans les immobilisations corporelles en vue de soutenir les activités continues de la société, et leur fournit les mêmes mesures utilisées par la direction comme base pour prendre des décisions en matière d'affectation des ressources. Pour un rapprochement des flux de trésorerie disponibles, consulter le tableau intitulé « Rapprochement entre les liquidités nettes provenant des activités d'exploitation et le flux de trésorerie disponible ».

Ces mesures non conformes aux PCGR ne devraient pas être considérées isolément ou comme substitut, ou supérieures à des mesures financières calculées conformément aux PCGR.

Pour les états financiers et tableaux supplémentaires, veuillez consulter la page http://investors.coty.com/phoenix.zhtml?c=251569&p=irol-newsArticle&ID=1855289&highlight.

Pour de plus amples informations :

Relations avec les investisseurs
Kevin Monaco, +1-212-389-6815, vice-président senior, trésorier et relations avec les investisseurs

Média
Catherine Walsh, +1-212-389-7346, vice-présidente senior, communications d'entreprise

SOURCE Coty Inc.



RELATED LINKS
http://www.coty.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.