D'après un expert de l'OCDE, les procédures d'exportation simplifiées de l'Ukraine profitent au marché céréalier mondial

KIEV, Ukraine, August 19, 2013 /PRNewswire/ --

Les nouvelles règles d'exportation de l'Ukraine, qui incluent des procédures douanières sur les exportations céréalières, sont une bonne idée, d'après Ken Ash, chef de la Direction des échanges et de l'agriculture de l'OCDE, cité par btb.tv. Selon lui, lorsque les gouvernements introduisent des procédures douanières plus prévisibles, cohérentes et transparentes, les coûts des céréales diminuent. Il a par ailleurs affirmé que les récoltes record en Ukraine et dans plusieurs autres pays avaient également contribué à une stabilisation du marché céréalier mondial.

Suite à l'introduction de ces nouvelles règles douanières, un certificat phytosanitaire et radiologique est le seul document que les exportateurs de céréales ukrainiens doivent désormais soumettre, a indiqué l'analyste du secteur Ruslan Shvets, directeur d'AgroNews, dans son commentaire pour latifundist.com. « Le gouvernement a introduit toutes les mesures nécessaires pour libérer et développer sans contrainte les exportations céréalières », a déclaré M. Shvets.

Ces nouvelles procédures douanières ukrainiennes ont été introduites par le Code des douanes de 2012, qui a simplifié les formalités administratives et réduit la durée maximale des procédures de 24 à 4 heures. En outre, les exportateurs peuvent désormais choisir n'importe quel bureau de douane pour leurs démarches administratives.

D'après M. Shvets, ces nouvelles procédures douanières ont contribué à l'intensification du marché céréalier et a rendu presque impossible pour les autorités douanières de pratiquer la corruption. En conséquence, depuis le début de l'année commerciale, les exportations céréalières ont augmenté de 24 pour cent. Les prix de la logistique céréalière dans le secteur pourrait aussi baisser, affectant les bénéfices des traders et l'économie de la nation. Au cours de l'année commerciale en cours, l'Ukraine prévoit notamment d'exporter un volume record de 28 millions de tonnes de céréales.

Le 15 août 2013, Mykola Prysyazhnyuk, le ministre ukrainien de la Politique agraire et de l'Alimentation, avait déclaré que l'Ukraine devrait figurer parmi les cinq principaux exportateurs céréaliers de la planète au cours de l'année. Il a ajouté que le pays s'était fixé comme objectif de devenir le deuxième exportateur céréalier au monde derrière les États-Unis. L'Ukraine vise en effet une part du marché céréalier mondial de 10 pour cent, qui devrait représenter 286 millions de tonnes en 2013.

En 2013, l'Ukraine pourrait devenir le troisième exportateur de maïs, le quatrième exportateur d'orge et le sixième exportateur de blé. L'expansion du commerce céréalier de l'Ukraine a désormais atteint l'Asie, puisque les autorités chinoises œuvrent actuellement à la certification du blé, de l'orge et du soja ukrainiens.

Autre fait intéressant, en juin 2013, M. Prysyazhnyuk avait affirmé que les États-Unis prévoyaient d'étudier la possibilité d'importer des céréales ukrainiennes.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.