De nouvelles recherches suggèrent une forte relation entre l'asthme de l'enfant et la pollution atmosphérique

ATHENES, Grèce, October 15, 2013 /PRNewswire/ --

Les chercheurs présenteront la preuve la plus concluante à ce jour, selon laquelle la pollution atmosphérique est biologiquement liée à l'asthme de l'enfant, lors de la Réunion sur l'Asthme et l'Allergie Pédiatrique (PAAM 2013) de l'Académie Européenne de l'Allergie et de l'Immunologie Clinique (EAACI), qui aura lieu du 17 au 19 octobre à Athènes, en Grèce.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121012/567656-a )

Les données publiées conjointement par le Département d'Épidémiologie et des Maladies Allergiques et Respiratoires (EPAR) de l'Université de la Sorbonne et de l'Institut National de le Santé et de la Recherche-Médicale (INSERM), tous deux situés à Paris, indiquent que la pollution atmosphérique peut provoquer de nouveaux cas d'asthme. De plus, ces données spécifient que les essais provenant d'études toxicologiques, avec les informations concernant les gènes associés à l'asthme, indiquent qu'il est biologiquement possible qu'il existe un lien entre la pollution atmosphérique et l'asthme.

Les nouvelles découvertes révèlent également la probabilité que 1 enfant sur sept vivant à une distance inférieure à 75 mètres d'une voie publique très fréquentées développe de l'asthme (http://www.aphekom.eu), proportion qui peut atteindre 1 enfant sur 4 dans les régions très polluées.  

De plus, le niveau extérieur d'agents polluants dans l'air continue d'aggraver l'asthme sur les enfants qui en souffrent déjà, malgré la diminution générale de la pollution atmosphérique industrielle.

La pollution atmosphérique en intérieur est provoquée par les radiateurs à gaz ou à kérosène et une mauvaise aération, l'utilisation du tabac, les dissolvants, les adhésifs de peinture et autres matériaux similaires. Cette pollution augmente, et le fait que les personnes passent presque 90 pour cent de leur temps en intérieur fait de cette circonstance un motif de souci.

Toutes ces conclusions font partie de l' « Année de l'Air », qui a encouragé l'UE à renforcer la législation relative à la qualité de l'air. Cependant aucune mesure importante n'a encore été adoptée en ce qui concerne l'asthme et autres maladies similaires.

« Ce que ces résultats aident à illustrer, c'est que des facteurs environnementaux, comme les émissions vers l'atmosphère, contre lesquels la prévention est possible, peuvent être directement liés à des maladies comme l'asthme - a déclaré la Dr. Isabella Annesi-Maesano, Directrice de Recherche de l'INSERM et Directrice du Département EPAR-. Avec la pollution atmosphérique actuellement en seconde place du Classement Mondial des Facteurs de Risques de l'Organisation Mondiale de la Santé, il est nécessaire de prendre l'asthme et maladies similaires très au sérieux ».

« Des études comme celle-ci aident à mettre en relief à quel point il est important de protéger les enfants des risques environnementaux -poursuivait le Professeur Nikos Papadopoulos, Président de l'EAACI-. Il est nécessaire que tout le monde, mais surtout l'UE, commence à être attentif aux niveaux de pollution atmosphérique et aux maladies allergiques respiratoires, afin de faire des progrès significatifs qui améliorent la vie des enfants ».

PAAM 2013

PAAM est l'une des plus grandes Journées de l'EAACI, avec plus d'un millier de participants. En tant que principal événement de l'année consacré exclusivement à l'allergie et à l'asthme pédiatrique, il couvre des aspects tels que l'anaphylaxie, l'allergie alimentaire et l'asthme, la rhinite, l'eczéma et l'immunothérapie.

« L'allergie et l'asthme, et les aspects sanitaires qui y sont reliés, sont des problèmes qui touchent les jeunes et qui sont souvent mal diagnostiqués par les médecins -a ajouté le Professeur Papadopoulos-. PAAM continue d'illustrer ce que peuvent faire les personnes touchées, non seulement les européens mais dans le monde entier, pour combattre certaines des maladies qui augmentent le plus à échelle globale. C'est le plus grand événement de ce type, et j'espère que le succès les connaissances obtenues de cette réunion se poursuivent en 2015, lorsque PAAM se tiendra à Berlin, en Allemagne »".

A propos de l'EAACI

L'Académie Européenne de l'Allergie et de l'Immunologie Clinique (EAACI) est une organisation à but non lucratif qui évolue dans le domaine des maladies allergiques et immunologiques comme l'asthme, la rhinite, l'eczéma, l'allergie professionnelle, l'allergie aux aliments et aux médicaments, et l'anaphylaxie. Elle a été fondée en 1956 à Florence et est devenue la plus grande association médicale d'Europe dans le domaine de l'allergie et de l'immunologie clinique. Elle possède 7800 membres dans 121 pays et 42 sociétés nationales consacrées à l'allergie y participent.

http://www.eaaci.org

SOURCE EAACI - European Academy of Allergy and Clinical Immunology




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.