Des agents de la cellule PSYOP affirment que les élections afghanes ne seront pas compromises par la violence

LONDRES, April 3, 2014 /PRNewswire/ --



Avec la tenue, le 5 avril, des troisièmes élections présidentielles et provinciales en Afghanistan et le retrait progressif des troupes de la coalition, le pays est appelé à tracer son chemin en toute indépendance. Des actes de violence et fraudes électorales sont toutefois inévitables ce week-end selon les membres de la FIAS qui aident actuellement la Commission électorale indépendante (IEC) à garder les bureaux de vote ouverts et préserver le scrutin de la corruption.

En amont de la conférence annuelle Information Operations Global qui se tiendra en juin à Londres, des membres du Groupe interarmées multinational pour les opérations psychologiques (CJPOTF) a expliqué en exclusivité à Defence IQ comment les troupes de la coalition s'y prennent pour mettre en confiance la population afghane malgré les menaces des groupes extrémistes.

« On se refuse à faire croire aux Afghans qu'ils n'ont rien à craindre le jour des élections et qu'ils n'ont qu'à aller voter », explique Stephen Harley, conseiller civil du CJPOTF. « Le fait est qu'il y aura forcément des incidents et des morts, mais sur le plan de la sécurité, on ne peut pas aller plus loin. » L'intégralité de l'article peut être téléchargée à l'adresse : http://bit.ly/1i3Y93c

La FIAS met désormais l'accent sur une campagne d'opérations psychologiques positive au lieu de concentrer son action, comme elle l'a fait lors des élections de 2009, sur la sécurité sur le terrain, une stratégie qui de l'aveu des commandants était mauvaise. C'est en recourant aux moyens de communication de masse, et plus particulièrement à la télévision, la radio et la téléphonie mobile, que la FIAS pourra influer sur la population et tenir les civils informés des modalités de vote. Dans le cadre de cette stratégie, les électrices ont un rôle particulièrement important à jouer.

Ben Heap, représentant en chef du CJPOTF, participera à la conférence Information Operations Global 2014 lors de laquelle il exposera les résultats et leçons tirées de cette expérience à ses collègues chargés des opérations psychologiques et de la communication stratégique. Les autres débats tourneront autour des stratégies d'information actuellement en place en Europe de l'Est, en Syrie et en République centrafricaine.

La conférence aura lieu du 17 au 19 juin 2014 au Kensington Close Hotel de Londres

Au nombre des conférenciers figurent :

  • Stephen Jolly, directeur du pôle Defence Communications au ministère de la Défense du Royaume-Uni
  • Le général de brigade aérienne C E J Brazier, responsable du pôle Military Strategic Effects au ministère de la Défense du Royaume-Uni
  • Le colonel Matthew Venhaus, directeur en charge de la politique MISO (opérations de soutien à l'information militaire), bureau du Secrétaire adjoint à la défense des Etats-Unis
  • Le colonel Bryan Sparling, directeur des opérations d'information et des activités spéciales, Commandement des forces américaines en Europe (US EUCOM)

Pour tout complément d'informations : http://www.informationoperationsevent.com/

E-mail : enquire@defenceiq.com

Tél. : Richard Jones +44-(0)20-7368-9737

SOURCE Defence IQ



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.