Des groupes appellent le Parlement européen à cesser de financer la ségrégation des personnes handicapées au moyen de fonds publics

BRUXELLES, 19 mars 2013 /PRNewswire/ -- Demain, le mercredi 20 mars, les Open Society Foundations, soutenues par un certain nombre de groupes opérant dans toute l'UE en faveur des droits des handicapés, adresseront une pétition au Parlement européen afin de mettre un terme aux fonds structurels destinés à la construction ou à la rénovation de logements résidentiels qui confinent les personnes handicapées.

Plus d'un million de citoyens handicapés de l'UE sont contraints de vivre dans ces logements longue durée, connus sous le nom d'institutions. Ces institutions ne leur permettent pas d'avoir le contrôle de leur vie et de leurs décisions quotidiennes, les privent de leurs droits fondamentaux tels que le droit à l'emploi et à l'éducation, et sont souvent le lieu d'abus. Les pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est ont dépensé des centaines de millions d'euros provenant d'argent public, sous la forme de fonds structurels, pour la construction et la conservation de ces institutions. Le placement en institution constitue une violation de la Charte des droits fondamentaux, de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, ainsi que de la Convention européenne des droits de l'homme.

Un certain nombre de groupes en faveur des droits des handicapés, parmi lesquels Inclusion Europe, Mental Health Europe et Inclusion International, ainsi que d'organisations d'auto-représentants, comme l'Association croate pour l'autonomie sociale et l'Union hongroise pour les libertés civiles, soutiennent la pétition de l'Open Society Foundations. Cette pétition réclame que la Politique de cohésion 2014-2020, qui sera décidée cette année, ne subventionne plus la ségrégation des personnes handicapées, qui est contraire au droit européen. Les citoyens européens handicapés ont le droit d'être membres à part entière de leur communauté et de bénéficier d'un soutien local adapté à leurs besoins.

QUAND :

Mercredi 20 mars 2013, à 10h30

OÙ :       

A3G-2, immeuble Altiero Spinelli (ASP), Parlement européen                         

QUOI :

Présentation auprès de la Commission des pétitions du Parlement européen pour l'arrêt du financement de la ségrégation et du confinement des personnes handicapées.

QUI :

Judith E. Klein — Directrice de l'Initiative Mental Health de l'Open Society Foundations
Court-métrage, Oui à la vie en communauté non au confinement, avec :


  -- Senada Halilcevic, présidente de la Plateforme européenne des auto-représentants ; présidente de l'Association croate pour l'autonomie sociale ; ancienne résidente d'une institution en Croatie


  -- Elisabetha Moldovan, co-présidente de Ceva de Spus, Roumanie ; ancienne résidente d'une institution


  -- Raluca Iaonna, co-présidente de Ceva de Spus, Roumanie

Pour obtenir une copie de la pétition soumise au Parlement européen, veuillez consulter : http://www.opensocietyfoundations.org/sites/default/files/petition-eu-parliament-20121018.pdf

SOURCE Open Society Foundations



RELATED LINKS
http://www.opensocietyfoundations.org

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.