Des résultats prometteurs provenant d'essais de traitement des leucémies sans chimiothérapie seront présentés à l'occasion du 18ème congrès de l'Association européenne d'hématologie qui se tiendra à Stockholm du 13 au 16 juin 2013

AMSTERDAM, Pays-Bas, March 28, 2013 /PRNewswire/ --

Le mot « leucémie » suscite chez les personnes des réactions de crainte et de pressentiment. Les choses ont toutefois changé, et pour le mieux. Chez les enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë, le taux de guérison est d'environ 90 %. Chez les adultes, les perspectives ne sont pas aussi réjouissantes. Le type prédominant de leucémie chez les adultes est la leucémie myéloïde aiguë et la majorité des patients sont âgés d'au moins 60 ans. Bien que l'on croyait que l'âge était un facteur important dans les réponses peu satisfaisantes observées chez les adultes, il est à présent évident que la leucémie aiguë chez les patients les plus âgés est une maladie différente qui est intrinsèquement résistante à la chimiothérapie traditionnelle.

Qu'y a-t-il de nouveau ? Les recherches actuelles visent à évaluer l'utilisation des anticorps monoclonaux (ACM). Ces ACM se lient à des molécules spécifiques (antigènes) que l'on retrouve dans les cellules leucémiques. Cela aboutit à une destruction immune des cellules leucémiques. D'autres médicaments modifiant la méthylation de l'ADN, connus sous le nom d'agents d'hypométhylation, et des médicaments inhibant les événements intracellulaires au cœur des cellules leucémiques, font actuellement l'objet de recherches. On espère ainsi réduire la toxicité associée à la chimiothérapie traditionnelle et accroître l'efficacité du traitement.

De même, en cas de leucémie lymphocytaire chronique, une maladie touchant les adultes, un ACM humanisé anti-CD20 et des agents d'hypométhylation font l'objet de recherches. Les derniers médicaments qui sont des inhibiteurs de la tyrosine kinase ou qui inhibent l'isoforme delta de la P13K suscitent beaucoup d'intérêt, ne serait-ce qu'en raison du succès des inhibiteurs de la tyrosine kinase dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique. Ces médicaments sont attrayants car ils sont disponibles sous forme orale, un aspect très important pour les patients, et du fait qu'ils ne provoquent pas de suppression de la moelle osseuse. Les résultats des études portant sur ces nouveaux agents seront présentés à l'occasion du 18[ème] congrès de l'Association européenne d'hématologie (AEH). Nous pouvons espérer que des essais cliniques de grande envergure avec les derniers agents s'avéreront efficaces et présenteront une toxicité limitée face à ces deux leucémies chroniques.

Point de presse : vendredi 14 juin 2013 de 8 h 30 à 10 h 00 (HEC) au Stockholmmässan.

L'inscription pour les membres de la presse est gratuite. Pour recevoir votre lien personnel pour l'inscription en ligne, veuillez envoyer un message avec vos références à communication@ehaweb.org.

http://www.ehaweb.org

SOURCE European Hematology Association




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.