Élections présidentielles en Azerbaïdjan aujourd'hui : le président sortant favori

BAKOU, Azerbaïdjan, October 9, 2013 /PRNewswire/ --

Les élections présidentielles ont lieu aujourd'hui en Azerbaïdjan et le président sortant Ilham Aliyev bénéficie d'un taux d'approbation élevé, tandis que les partis de l'opposition présentent une liste fragmentée de neuf candidats différents.

Une étude réalisée dans le pays avant les élections par la société de sondage américaine réputée Arthur J. Finkelstein and Associates montre que sur 1 000 personnes allant probablement voter, 86 % d'entre elles approuvent le président sortant et ce nombre atteint les 90,5 % chez ceux déclarant "voter à toutes les élections".

Selon ce sondage, Aliyev, qui brigue son troisième mandat, est avantagé par sa solide position de leader et par sa gestion de l'occupation arménienne sur 20 % du territoire de l'Azerbaïdjan.

Cela fait vingt ans que l'Arménie occupe la région de Nagorno-Karabakh et les provinces voisines de l'Azerbaïdjan, violant ainsi le droit international et les nombreuses résolutions des Nations Unies, de l'Union européenne et d'autres organismes internationaux. À cause de cette occupation, plus d'un million d'Azerbaïdjanais ont dû quitter leurs foyers. Cette question reste encore un sujet très sensible en Azerbaïdjan et constitue un facteur d'unification des votants dans l'éventail politique.

Dans le sondage d'Arthur J. Finkelstein and Associates, quatre-vingt deux pour cent des personnes interrogées sont favorables à la position d'Aliyev par rapport à l'agression arménienne et 87 % approuvent son travail administratif pour protéger le pays du terrorisme, une menace toujours présente, étant donné que l'Iran se trouve à la frontière sud et la Russie au nord.

Aliyev a également gagné des points pour sa gestion économique du pays puisque plus de la moitié des personnes interrogées pensent qu'il oriente le pays dans la bonne direction économique. L'économie de l'Azerbaïdjan a connu une forte croissance pendant qu'Aliyev était aux commandes du pays, avec un taux moyen de croissance dépassant les 13 pour cent. Le pays a en outre bénéficié d'un effort de diversification planifié puisque Bakou a utilisé la richesse pétrochimique de l'Azerbaïdjan pour accroitre et renforcer ses autres industries nationales.

Pendant ce temps-là, l'opposition demeure fragmentée. L'opposition et les partis indépendants ont présenté neuf candidats au total, mais leurs noms sont très peu ou pas du tout connus selon le sondage précédant les élections, ou encore ils sont largement défavorables.

Plus de 1 000 observateurs étrangers devront surveiller les élections. Ils sont issus d'organisations non gouvernementales, de l'Assemblée parlementaire du conseil de l'Europe, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe ou de la Mission d'observation électorale de la communauté des États Indépendants.

SOURCE Azerbaijan Monitor



More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.