Extension de la mission du Parlement européen en Ukraine :le triomphe du dialogue sur l'isolement

STRASBOURG, France, April 19, 2013 /PRNewswire/ --

Le Parlement européen a reconnu que la mission de surveillance Cox-Kwasniewski en Ukraine était une réussite et l'a prolongée jusqu'en septembre.

Le bruit courait que la mission, emmenée par l'ancien président du Parlement européen (PE) Pat Cox et l'ancien président polonais Aleksander Kwasniewski, pourrait s'achever le 18 avril à Strasbourg, mais Kiev a donné des nouvelles positives ces dernières semaines, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch ayant décidé de gracier l'ancien ministre de l'Intérieur emprisonné Iouri Loutsenko et cinq autres personnes.

Allié de l'ex-Première ministre Ioulia Tymoshenko, Iouri Loutsenko avait été condamné pour des délits allant du détournement de biens sociaux à l'abus de pouvoir. Les autorités ukrainiennes ont affirmé que la grâce de Ioulia Tymoshenko n'a pas pu être envisagée dans la mesure où elle n'a pas encore épuisé toutes les voies de recours et démarches légales.

L'extension de la mission a été appuyée par l'ensemble des partis politiques représentés au Parlement européen, ce qui prouve que l'engagement et le dialogue l'emportent sur les tactiques d'isolement.  

Chef de la délégation à la commission de coopération parlementaire avec l'Ukraine, le député européen polonais Pawel Kowal a souligné l'importance d'un dialogue actif comme moyen de renforcer l'intégration de l'Ukraine au sein de l'Europe.

« Le travail de la mission repose sur le dialogue, un principe qui fonctionne mieux que les menaces de boycottage et autres manœuvres politiques », a-t-il déclaré.

Aleksander Kwasniewski a affirmé que l'extension de la mission en Ukraine témoigne d'une volonté de poursuite du travail en cours.

« Nous constatons que de nombreux progrès ont déjà été accomplis. Mais il reste encore beaucoup à faire. À travers notre mission en Ukraine, nous soutenons le processus de mise en conformité avec les critères d'association », a-t-il indiqué en faisant allusion aux conditions de l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine dont la signature est prévue en novembre.

Le Parlement européen a également approuvé un régime de déplacement sans visa pour l'Ukraine, une mesure clé qui fait partie intégrante de l'accord d'association.

Aleksander Kwasniewski a déclaré que Kiev avait joué un rôle majeur dans l'extension de sa mission. Il a salué les efforts déployés pour débloquer la situation au Verkhovna Rada (parlement) qui avait mis en suspens une loi vitale pour l'intégration de l'Ukraine au sein de l'Europe. Il a affirmé que l'assouplissement de la ligne dure adoptée par les partis d'opposition, parmi lesquels la « Patrie » de Ioulia Tymoshenko, afin de soutenir des projets de loi indispensables pour l'intégration de l'UE « ouvre la voie » à de nouvelles avancées.

SOURCE Ukraine Monitor



Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.